Le concert événement de Danny Elfman

Le concert événement de Danny Elfman

Paris vient de vivre un weekend incroyable. Danny Elfman a fait vibrer le Grand Rex au rythme des musiques des films de Tim Burton pendant 3 nuits !

Cette série de concert organisé par Overlook Event est en fait la concrétisation d’un rêve de gamin. Celui de Damien Maric qui petit, allait au Grand Rex et enregistrer les musiques des films pour les partager avec ses amis. C’est très ému qu’il a le plaisir de nous présenter Danny Elfman en tournée exceptionnelle en France dans cette magnifique salle de ciné qu’est le Grand Rex.

Et parmi les grands enfants, on retrouve dans le public des personnalités comme Mathias Malzieu (le samedi) ou Dedo (le dimanche). Car l’univers de Tim Burton et la musique de Danny Elfman s’adresse aux sales gosses que nous sommes : ceux qui n’ont pas peur du noir mais plane aussi dans leur monde plein de rêves et d’imagination débordante.

Ils sont nombreux à avoir pris leur place il y a un an pour assister à cet événement et attendent avec impatience de voir le maître monter sur scène. Ils sont touchés de voir Damien Maric versé une petite larme sur scène et reconnaissant d’avoir la possibilité de voir un tel concert.

Il faut dire que le programme diffusé à l’entrée est plus qu’alléchant :

– Charlie et la Chocolaterie
– Pee-Wee
– Beetlejuice
– Sleepy Hollow
– Mars Attacks !
– Big Fish

– Batman
– La Planète des Singes
– Les Noces Funèbres
– Dark Shadows
– Frankenweenie
– Edward aux Mains d’Argent
– L’Etrange Noël de Monsieur Jack
– Alice aux Pays des Merveilles

On salive et on trépigne !! John Mauceri

Les musiciens de l’orchestre  et choeur Lamoureux se mettent en place, le chef d’orchestre, John Maucery, entre et le spectacle peut commencer. Lorsque la lumière s’éteint enfin, la musique de Charlie et la chocolaterie commence sur un clip reprenant les images les plus marquantes des films de Tim Burton. L’émotion submerge déjà !

Beetlejuice

Les musiques s’enchaînent entrecoupées de cris de joies, d’enthousiasme, de fan de cette univers noir et drôle, tendre et coloré. On se laisse surprendre, même si on a lu le programme, et on s’émerveille à nouveau des images qui défiles : illustrations de Tim Burton ou extraits de films. Sur Sleepy Hollow, un jeune garçon entre et sa voix claire s’élève. Il reviendra plus tard. Un peu intimidé et tremblant, mais qui prend de l’assurance. il faut dire que le défi est de taille. Le Grand Rex est complet.

Sleepy Hollow Edward aux mains d'argent NIghtmare before christmas NIghtmare before christmas NIghtmare before christmas

Lors de l’entracte, on retrouve des copains : « Ah bah tient, t’es là toi aussi… c’est super ! » On aperçois des célébrités qui elles aussi ont des étoiles dans les yeux. Puis on retourne dans la salle avec une nouvelle envie de frissons. Ils reviennent surtout à partir de Noces Funèbres avec un solo de Piano. Sandy Cameron fait une apparition sur la musique de Edward aux Mains d’Argent. Une sorte de Lindsey Stirling accompagnée par l’orchestre et choeur Lamoureux puis en solo.

Sandy Cameron

Mais ce qui nous attend ensuite est bien plus fort. Danny Elfman avait prêté sa voix à Skeleton Jack et c’est bien lui qui interprète sa voix pendant le concert. Une entrée charismatique accompagnée par une standing ovation.

Danny Elfman

Tout d’abord souriant et sage, il devient de plus en plus théâtrale aux fil des chansons jusqu’à incarné complètement le personnage. Il le joue à la parfection, déambulant de façon désarticulée, dansant… Une vraie rock star burtonesque et un régal pour les spectateurs qui s’émerveille et l’acclame. Un vrai show !

72-IMG_2662 72-IMG_2682 72-IMG_2708 72-IMG_2696

Alice au Pays des Merveilles servira de rappel, mais Danny Elfman reviendra pour chanter un dernier morceau de Nightmare Before Christmas, accompagné au chant par John Maucery qui enfile un bonnet de père Noël pour l’occasion ! un côté Bowie, un côté Vincent Pride… un côté déjanté qu’on adore !!!

72-IMG_2774

C’était Halloween avant l’heure et on a adoré jouer les sales gosses avec l’un des plus terribles : Danny Elfman ! Que d’exclamation à la sortie, de ravissement… Toujours trop court, les spectateurs sont néanmoins heureux de pouvoir dire : j’y étais !

Photo : Anouck ZANA – Noucky ZAN

  1. By Last show in Paris | Elfman World on 14 octobre 2015 at 10:32

    […]     […]

Laissez votre commentaire