[Review] Inner Tongue, la révélation alt-pop 2018 avec l’album « Favours »

Il est de ces artistes qui par leur parcours de vie singulier nous émeuvent. Inner Tongue en fait partie. Avec la sortie de son premier album Favours, le chanteur originaire de Vienne nous fait partager la manière dont sa voix est revenue à la vie, grâce à l’élaboration d’un album principalement centré sur la mélodie.

Des épreuves de vie qui ont construit une identité musicale

Y’a-t-il pire chose pour un chanteur que de ne pouvoir utiliser sa voix ? C’est bel et bien ce qu’a connu Inner Tongue pour qui l’année 2013 a été un changement radical dans son existence. A l’époque, les médecins lui diagnostiquent un problème très rare qui affecte ses cordes vocales. Selon le corps médical, seul très peu de médecins dans le monde sont capables de le soigner. Avec la sortie de cet album, on sait que cette histoire se termine bien, mais elle n’a pas toujours été si simple.

Pendant de très nombreux mois, le chanteur autrichien ne doit absolument pas utiliser sa voix afin de se rétablir complètement. Ne pas chanter pour ce chanteur né devient une frustration telle qu’il décide alors de passer plus de temps à l’élaboration de compositions qui se suffisent à elle-même. Gardant bien sûr à l’esprit que ces musiques pourraient un jour être utilisées avec sa voix.

Cela aura tout de même pris 5 ans entre l’intervention chirurgicale et la sortie de cet album, pour que Inner Tongue nous fasse profiter de son talent. Et la seule chose que l’on peut dire, c’est que l’attente en valait la peine.

Une composition musicale excellente à travers l’album Favours

En 10 titres semés entre 2 plages instrumentales des plus brillantes, Inner Tongue nous offre un album planant très aérien qui place la voix au centre de compositions de grande qualité. On pense à Tame Impala voire à James Blake mais ce qui en ressort est une véritable appétence à faire ressentir la mélancolie.

A travers des titres comme Dig Deeper et Next Life, Inner Tongue nous emmène au plus profond de son âme et expose ses sentiments avec une sincérité des plus authentiques. Impossible de rester insensible à la virtuosité de certains titres tels que New York, une véritable envolée mélodieuse qui prend encore plus d’ampleur avec l’utilisation de cuivres amenés avec une telle chaleur qu’on en crierait presque au génie.

L’album Favours emprunte également un son propre à la musique pop alternative des années 1990, ce qui l’inscrit dans une intemporalité qui est d’autant plus plaisante, que cet opus sonne également très moderne.

Nous mettons à Favours la note de 9/10

Next Life, dernier extrait de l’album Favours

Inner Tongue est une véritable révélation grâce à cet album. Au-delà de l’instrumental, les paroles qui épousent la musique sont splendides comme sur Fallen Empire, où l’artiste expose les raisons pour lesquelles chacun peut ressentir un mal-être ou les raisons d’une dépression empêchant d’atteindre le bonheur.

Justement amené, Inner Tongue devient presque philosophe en nous disant que l’effet domino peut être fatal et que lorsque tout l’essentiel manque, rien ne va. Dès à présent, Inner Tongue peut se rassurer, tout semble aller pour le mieux et Favours en est la preuve.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.