La Maroquinerie accueille Kate Nash

La Maroquinerie accueille Kate Nash

Petit bout de femme née en 1987, Kate Nash est une jeune anglaise comme il en fleurit pas mal ces derniers temps, diffusant de façon savoureuse une pop gaie et fraîche. Elle fait aussi partie de ces artistes Internet qui ont eu les faveurs des réseaux sociaux puisque c’est grâce à son Myspace qu’elle a été découverte. Connue pour ses mots justes et acides sur fond de musique sucrée, elle n’a pas son pareil pour parler franchement. C’est après un crowdfunding qu’elle a décidé de monter son propre label afin de ne plus répondre aux attentes et se libérer de toutes contraintes. Et là c’est le drame !

Dans son 3ème album, « Girl Talk », la petite anglaise devenue adulte change son fusil d’épaule et attaque ferme. Plus rock avec une sonorité année 50/60, proche d’une BO de Rodriguez, elle se faire panthère, plus agressive, pas encore PJ Harvey, mais presque. Toujours cette voix sensible, mais qui s’affirme au fil des chansons. La guitare électrique est omniprésente et ça secoue ferme !

Certes, on s’est pas mal éloigné du registre pop gentillette initial, mais ce que propose Kate Nash aujourd’hui reste intéressant et montre une évolution vers la maturité. Entourée de sa All-girl band, elle est connu pour être fun et communicative sur scène, bavardant aisément avec son public, avec beaucoup d’humour. Donc pour ceux qui auraient la bougeotte et veulent retrouver de la musique qui balance et agite à la fois, girly mais pas trop, avec des paroles qui piquent, allez à la Maroquinerie ce soir.

[vsw id= »EUW2pugyIAw » source= »youtube » width= »575″ height= »344″ autoplay= »no »]

Laissez votre commentaire