[Report] Alter Bridge en concert au Zenith

[Report] Alter Bridge en concert au Zenith

Alter Bridge est un groupe que j’affectionne beaucoup. Avec un son rock US punchy et touchant à la fois, leurs concerts m’ont toujours enthousiasmé. Mené par Myles Kennedy et Mark Tremonti, ils n’ont, à ma grande surprise pas comblé la salle du Zenith. Et pourtant… Ce concert fut particulièrement excellent !

La première partie était menée par Halestorm.

On m’avait dit beaucoup de bien de ce groupe de hard rock alternatif : une voix féminine qui arrache et électrise, quelque chose d’accrocheur. C’est ce que j’avais ressenti en écoutant quelques titres en amont du concert. Une fois sur scène, j’ai été un peu déçue ! Peut être un mauvais réglage du son ? Le fait est que la chanteuse hurlait plus qu’elle ne chantait, perdant ainsi la vraie originalité de sa voix et l’éventuel intérêt de leurs compositions. J’avoue que le moment le plus fun de leur concert fut les acrobaties du batteur qui, laissé seul sur scène, s’est autorisé un solo délirant… voir clownesque ! En somme, un avis plus que mitigé, mais ne soyons pas trop sévère et espérons qu’ils auront l’occasion de faire un meilleur show une prochaine fois.

Lorsqu’Alter Bridge arrive enfin sur scène, c’est tout de suite une ovation qui les accueille.

Et quoi de mieux pour commencer le concert qu’Addicted to Pain, le premier single de leur dernier album ? Excellent choix, puisqu’il est repris par les fans, venus parfois de loin pour les écouter. Les morceaux qu’ils enchaînent sont tous connus du public, tous aussi puissants et la fosse suit le groupe sans hésiter. Le ton est donné : le groupe a placé la barre haute avec Fortress et entend s’y tenir. C’est donc une setlist énergique que nous propose Alter Bridge cette année. Moins de temps de pause, moins de moments de douceur ; ça va vite et fort.

Un excellent moment ponctué par quelques interventions de Myles et Mark : petites blagues, récits, remerciements chaleureux, présentations de leur nouveaux titres. Cry of Achilles fini d’emporter la foule. Myles met en avant Mark lorsqu’il chante Water Rising… Le moment le plus calme de la soirée sera Watch Over You où Lzzy Hale (la chanteuse de Halestorm) rejoindra Myles pour un duo. J’ai eu un peu peur… ça aurait pu être pire… Mais ça aurait pu être mieux aussi. Là où Myles arrive à passer du tendre à l’intense, Lzzy n’arrivera pas à nuancer sa voix. Bien dommage pour une chanson aussi prenante, mais qu’on saura savourer malgré tout.

Une surprise attend le public juste après… Et de taille ! Myles entonne pour la première fois de Calm the Fire en live : un pur moment de grâce. On comprend mieux pourquoi il économisait un peu sa voix sur certains morceaux depuis le début du concert, ne cherchant pas toujours les aigües là où on l’attendait. L’interprétation est magistrale, une vraie performance vocale. Après un Rise today repris en cœur, le rappel ne se fait pas attendre longtemps et les 3 derniers titres font mouche. C’est sur un sublime Open your Eyes que le concert s’achève, laissant toutes les voix rejoindre celle de Myles dans un chant magnifique.

Ce sont donc presque 2h de concert qu’on ne verra pas passer. On en voudrait encore et pourtant il faudra les laisser repartir en espérant les revoir le plus vite possible. Alter Bridge est très présent sur scène. C’est un groupe très à l’écoute de ses fans et avec une réelle envie d’aller à leur rencontre. On sent qu’ils ont pris beaucoup de plaisir lors de ce concert et ce fut pleinement partagé !

Leave a Comment