Clap Your hands #6 : Yanis nous enchante !

Clap Your hands #6 : Yanis nous enchante !

La deuxième soirée du festival Clap Your Hands #6 au Café de la Danse nous a proposé une programmation qui s’est terminé avec un concert magique de Yanis.

La douceur Oklou

oklou

Une soirée qui a commencé en douceur avec la musique électronique entre expérimentation et poésie de Oklou. La jeune femme, seule sur scène mets en place une ambiance comme une sorte d’expression de ses humeurs et une sorte d’histoire racontée musicalement. Les morceau se suivent, s’enchaîne, se mêle, ça coule et ça flotte dans la salle du Café de la Danse qui se rempli progressivement. Un son atypique et qui nous permet de sortir tranquillement du travail pour nous conditionner à passer une bonne soirée.

Soundcloud d’Oklou

Facebook d’Oklou

Les psychédéliques Niki-Niki

Sur scène arrive ensuite une formation étonnante. Basse, guitare et machine. 2 voix au chant : masculine et féminine. On pense vaguement à Dead Can Dance au départ mais c’est autre chose. même si les sonorités se rapproche d’un son 80, on part parfois sur une musique road movie puis sur quelque chose de plus Electronique. Des accents rock/folk bien posé et une invitation au voyage. Des moments de presque transe et de l’enthousiasme sur scène malgré cette langueur agréable qui finit par contaminer le public qui se balance de plus en plus.

Yanis enchanteur

Ils nous a complètement jeté un sort ce jeudi 28 avril et il était impossible de résister à son sourire, son énergie et sa volonté de nous faire danser.

Si nous avons perdu le King of Pop et Prince, sachez que la relève est assurée. On découvre un véritable Valet de coeur en Yanis… et avec un coeur gros comme ça on ne peut que craquer. De l’amour, il en donne à travers la musique, le chant, la danse. Il est dès les premières notes dans le don inconditionnel. On ressent à quel point il aime ce qu’il fait et la façon dont il nous le transmet est tellement intense et belle.

Yanis

Lumière bleue et ambiance tamisée avant de commencer sur The Run, Yanis va enchaîner ses titres qui sont tous des tubes (dont le fameux Hypnotized). On retrouve aussi quelques nouveaux qu’on avait pu entendre lors de la release party au Badaboum.

Yanis profitera de son concert pour faire un petit hommage à Prince en proposant au public de l’accompagner en chantant Kiss. Autant dire qu’il ne nous faudra pas longtemps pour le suivre et que la soirée ira en crescendo.

Yanis02

Au fil des titres, les corps se relâchent et c’est tout le Café de la Danse qui se met à danser. Irrésistible, la musique de Yanis est de celle qui transporte. Efficace, elle touche chacun de nos membres jusqu’à les animer malgré nous.

Encore un concert réussi pour ce jeune prodige qu’on a hâte de retrouver au Solidays pour son premier festival !

Laissez votre commentaire