Critique « Voicenotes » : Charlie Puth s’affirme

Critique « Voicenotes » : Charlie Puth s’affirme

Après s’être plutôt bien imposé dans le spectre pop à tendance soul, Charlie Puth est de retour avec l’album Voicenotes, qui laisse cette fois plus de place à la voix du chanteur et une atmosphère moins édulcorée.

 

Un album à la hauteur des ambitions du chanteur

Tubes après tubes, Charlie Puth fait indéniablement partie de la nouvelle génération de chanteurs de ces dernières années qui imposent leur style dans la musique. Pour avoir chanté aux côtés de Meghan Trainor ou encore de Selena Gomez, il a su nous démontrer que l’on pouvait être un chanteur de pop soft tout en y amenant une touche plus personnelle et à contre-courant des tendances marketing. Pour Voicenotes, Charlie Puth avait déclaré ne pas vouloir sombrer dans le piège du recueil de ballades à l’eau de rose, une étiquette qui commençait à lui coller à la peau après Nine Track Mind, son premier opus sorti en 2016.

Comme en politique, les promesses faites un temps peuvent être décevantes lorsqu’elles ne sont pas tenues. Même si la plupart des titres qui habillent cet album sont bien plus rythmés, certains collent à l’image que le public a déjà de Charlie Puth. En duo avec Boyz II Men sur If You Leave Me Now ou encore sur Patient et Change avec James Taylor, Charlie nous ravie de ne pas avoir totalement été honnête quant à son abandon des ballades. Cela aurait été bien dommage surtout lorsque l’on possède une voix aussi impeccable, mélodieuse et remplie d’émotions.

Attention, 1er extrait de Voicenotes

Rappelons nous que ce jeune chanteur du New Jersey avait été connu du public grâce au titre poignant See You Again de Wiz Khalifa en 2015, qui servait d’hommage à l’acteur Paul Walker, décédé des suites d’un accident de voiture. Un mois avant, il sortait avec Meghan Trainor le single Marvin Gaye, premier single extrait de son tout premier album. Ont suivi les singles We Don’t Talk Anymore avec Selena Gomez ou encore One Call Away, qui ont permis, dans sa toute jeune carrière, à imposer un style bien défini par le chanteur.

Pianiste, chanteur à la voix profonde et pincée dans les notes les plus hautes, Charlie Puth fait penser à bien des égards à un Phil Collins (les similarités se portent ici sur la perception artistique que dégagent ces deux chanteurs). A la fois adorés par les amateurs de pop, ils ont tous deux très rapidement gagné le respect d’un public plus sensible à des styles musicaux plus pointus. Pour Charlie, ce sera la soul et le R&B. Comme son aîné, Charlie Puth est parfois décrit comme un artiste dont la direction semble incertaine et en conclusion plutôt plate. Les détracteurs auront toujours leur formule pour ne pas accepter qu’un chanteur puisse puiser à son gré dans les influences qui lui plaisent et en faire sa propre musique.

 

Une carrière prometteuse dont le chemin n’est pas achevé

Dans Voicenotes, Charlie Puth essaie d’orienter sa musique vers d’autres sentiments. Largement inspiré de la new-jack de la fin des années 1980 et début des années 1990, Charlie Puth explore sur certains titres comme Empty Cups ou Done for Me en duo avec Kehlani, une facette moins présente dans son premier album. Il nous fait d’ailleurs complètement danser sur Slow It Down, un titre mi daft-punk mi-groove. Nettement plus dansant et entraînant, ces chansons sont là pour amorcer un nouveau chapitre dans la carrière musicale du jeune prodige.

Done for Me (feat. Kehlani), 3ème extrait de Voicenotes

A juste titre, Charlie Puth est l’un des chanteurs les plus talentueux que la pop a vu éclore ces dernières années. Nous ne reviendrons pas sur ses capacités artistiques qui sont aussi évidentes qu’elles transpirent sur sa musique à pleine pulsation, mais plutôt concernant le chemin qu’il souhaite impulser à sa carrière. Cet album n’est pas une révolution musicale pour le principal intéressé, mais permet à l’artiste de nous faire découvrir un autre visage de sa personnalité musicale. Voicenotes est une évolution logique, après un premier album certes charmant, mais parfois inégal dans ses intentions.

Voicenotes a au moins permis d’apporter de la cohésion dans la musique de son propre créateur. La maturité s’entend autant dans la voix, que les compositions et la manière dont est jaugée l’atmosphère de l’opus. Dans une perspective plus globale, Charlie Puth a en lui tous les outils pour continuer à s’améliorer, un peu comme un bon vin dont la maturité lui donnera encore plus de couches et de profondeur.

7/10

Laissez votre commentaire