Bel Plaine délivre enfin son EP Lifeboat à la Boule Noire

Bel Plaine délivre enfin son EP Lifeboat à la Boule Noire

Initialement attendu le 14 juin dernier, Bel Plaine a enfin délivré sur scène son EP, Lifeboat, le 20 septembre à la Boule Noire dans une euphorie sincère et partagée. Un grand moment pour tous !

Un concert attendu

La Boule Noire s’est remplie progressivement durant la première partie avant de s’animer et de trépigner d’impatience. Dans la salle, on attend Bel Plaine, ce groupe de Pop-Folk à la sonorité indie qui séduit de plus en plus la toile. Il faut dire qu’Antoine et Morgan ont décidé de prendre leur temps et ils ont eu raison. Leur EP Lifeboat est sorti en juin dernier et un album devrait bientôt voir le jour.

Les quelques titres qui circulent aujourd’hui sont particulièrement bien réussi. Une musique fraîche et entraînante, mélancolique sans être triste, nostalgique sans regret. Des chansons qui coulent tendrement dans nos oreilles et qu’on avait hâte de découvrir en live. Car oui, cette musique est vraiment faite pour la scène et cela se confirme très vite !

Une ambiance crescendo

Lumières tamisées, Antoine et Morgan montent sur scène accompagnés de leurs musiciens (piano, basse et batterie). On les sent concentrés, attentifs à la réaction du public et surtout impatient de jouer.
Les premiers titres s’enchaînent, peut être un peu soucieux puis convaincus. A partir du 3ème morceau, le ton monte, la complicité entre les 2 compères apparaît clairement et le public est de plus en plus réactif.

Composé de potes et de connaisseurs enthousiastes, la fosse connait quelques titres et regarde la scène avec bienveillance. Le partage est évident et on sent l’énergie circuler entre la scène et la fosse. On se balance, on chantonne, on sourit.

L’ambiance monte encore d’un cran avec la chanson Over My Head, puis celle qu’on pourrait désormais qualifier de tube : Lifeboat. Antoine et Morgan se lâchent complètement, sautent, se penchent vers le public… On les sent dans leur élément et ils vivent pleinement ce concert.

Le concert se termine sur Dead White Tree, une chanson sublime qui monte en apothéose et donne vraiment des frissons.
Antoine et Morgan

Un rappel acoustique et une fin dynamique

Revoilà Antoine et Morgan, seuls sur scène avec leurs guitares. C’est avec leur formation initiale qu’ils décident de revenir pour nous offrir une reprise de The Villagers : Nothing Arrived Ils cèdent à l’envie de nous faire un deuxième titre en acoustique : moment de grâce, sensible et doux. On savoure l’accord parfait de leurs voix, sublime harmonie.

Avant de nous quitter avec le titre Walter Castillo, ils expriment à quel point ils sont heureux d’avoir rempli la Boule Noire et de voir autant de visage souriant. Ils sont heureux d’avoir pu partager leurs nouveaux titres et jouer quelques anciens et ont déjà hâte de revenir. Très ouvert, on les sent accessibles et disponibles. Ils proposent de descendre de scène rencontrer ceux qui le veulent, vendre les EP qu’ils leur restent et partager un dernier verre. 

Voilà un petit concert comme on les aime : sans chichi, sans superflu, authentique et spontané. Deux jeunes hommes avec une belle aura et une musique fédératrice, Bel Plaine est véritablement un groupe à écouter sur la route mais à savourer en live. On attend toujours une date pour l’album qui, on l’espère, ne tardera pas !

Photos : Anouck ZANA

Laissez votre commentaire