Bebe Rexha : humble, rebelle et pleine d’énergie au Yoyo

Bebe Rexha : humble, rebelle et pleine d’énergie au Yoyo

Bebe Rexha s’est produite au Yoyo à Paris le mardi 16 mai pour son premier concert en territoire français.

 

Une chose est claire : Bebe Rexha est faite pour le showbusiness. Depuis le tout début du concert, avec la tenue rouge de son clip I Got You, Rexha n’a pas arrêté d’impressionner le public par son énergie sur scène et son usage constant du twerking. “Dance Motherfuckers!” a exclamé la chanteuse face à un public euphorique.

 

Bebe Rexha : une totale BOSS

Bebe Rexha yoyo

Pendant une heure environ, Rexha a chanté et a fait chanter toutes ses chansons les plus connues telles que Me, Myself & I, In The Name Of Love, Hey Mama entre d’autres… concluant sa setlist par I Got You. Au milieu du concert, elle opte pour calmer l’ambiance avec un peu d’acoustique sur les titres I Can’t Stop Drinking About You et I’m Gonna Show You Crazy. On en profite pour apprécier la justesse et la puissance vocale de la chanteuse.

Au lieu d’enchaîner ses morceaux sans aucune pause, elle partage son opinion sur Trump “I fuckin’ hate Trump” et sur la société qu’elle considère malheureusement comme hypocrite aujourd’hui, notamment dans le monde des célébrités. Elle enchaîne ensuite avec sa chanson F.F.F (Fuck Fake Friends). “Don’t be afraid to put your middle finger up and say Fuck Fake Friends!” (N’ayez pas peur de lever le doigt du milieu pour dire aller vous faire foutre les amis hypocrites!). Elle insiste sur le fait qu’il vaut mieux être quelqu’un de bizarre, que quelqu’un de banal et qu’on est capable de tout faire avec de la volonté.

 

Malgré son succès, Rexha reste une fille comme les autres

A plusieurs reprises, Rexha fait comprendre au public 18518865_10208629436923826_1073995435_nqu’elle ne veut pas qu’on la considère comme une personne d’un autre monde. En effet, elle a même touché le bras d’une fan en lui disant “you see, i’m a human being like everyone else” (« tu vois, je suis un être humain comme tous les autres »). Elle parle aussi de son expérience à Paris, notamment manger dans un restaurant en haut de la Tour Eiffel qui était “too expensive” (très cher) et le fait qu’elle n’aime pas le foie gras “i’m a pizza kind of girl” (je suis plutôt une fille qui aime la pizza).

D’ailleurs, elle a même avoué qu’elle ne savait aucun mot en français mais qu’elle savait ce que c’était le “french kiss”. Autant de discours qui rapproche Rexha de son public, rendant son concert plus intime. Alors qu’elle chante Broken Hearts, l’avant-dernière chanson de sa setlist, elle invite trois personnes du public pour chanter la partie de Nicki Minaj. Le public et Rexha sont soudain surpris par un jeune homme  qui s’empare de la scène comme une vraie diva pour réaliser la partie de Minaj impeccablement.

 

 

Rexha est plus qu’une pop star (extrêmement talentueuse) américaine. Elle a cette capacité d’aller au-delà de la musique et de faire sentir une proximité à une salle entière comme s’ils étaient des amis d’enfance, mais surtout, elle sait transmettre ses valeurs qui sont plus que nécessaires dans notre société actuelle. Ce n’est que le début de sa carrière et on est tous impatients de découvrir la suite.

Bebe Rexha Yoyo

 

Setlist :

Bad Bitch
Gateway Drug
Me, Myself & I
Atmosphere
Small Doses
In The Name Of Love
Take Me Home
I’m Gonna Show You Crazy
Can’t Stop Drinking About You
F.F.F
Hey Mama
No Broken Hearts
I Got You

Laissez votre commentaire