Amandine Bourgeois : nouvel album

Amandine Bourgeois : nouvel album

La lauréate de la nouvelle Star 2008 est de retour avec un nouvel album, « Au masculin », qui sortira le 5 mai et dont le premier titre, « Quoi ma gueule », a récemment été dévoilé sur la toile.

Après un premier album très rock qui avait conquis le public à sa sortie de la Nouvelle Star, la jeune chanteuse avait sorti en 2012 un deuxième album, » Sans amour, mon amour « , plutôt sixties/seventies pour lequel les avis étaient plus mitigés. Une petite traversée du désert après un début de carrière pourtant explosif qui lui a permis de chanter auprès de grands noms comme Zazie, Train, Paul Personne, Louis Bertignac ou le groupe mythique Scorpion. Amandine participe en 2013 au concours de l’Eurovision avec l’Enfer et Moi : un titre glam rock accrocheur, un son saupoudré de Soul mais qui n’a pas réussi à convaincre  nos voisins européens.

La revoilà avec quelque chose de complètement différent. Cette fois, la blondinette à la voix rock un peu rauque, a décidé de réinterpréter les grands titres de la chanson française, chantés par des hommes. Un hommage à ceux qui l’ont inspirée, la nourrissant d’émotion, mais aussi artistiquement pour enrichir son propre univers. Ils ont su susciter chez elle rire, pleur, frisson, émoi ; ils ont rythmé sa vie de leur musique et de leur chant. Un album androgyne aussi, où elle glisse de sa féminité, sa douceur mais aussi son caractère dans les mots des hommes qu’elle admire. Des standards personnalisés, un exercice difficile, mais qu’Amandine avait déjà pu largement expérimenter lors de la Nouvelle Star.

Le premier titre est donc un tribute à Johnny Hallyday qui lui avait offert ses premières parties en 2012, dont deux exceptionnelles à Londres, au Royal Albert Hall. Elle a choisit de reprendre « Quoi ma gueule » : réputée pour être puissante et très virile, c’est une introduction surprenante à la nouvelle Amandine. Elle prend en effet le contre-pied et pose sa voix de façon nonchalante sur ce titre. C’est un manifeste, une confession à cœur ouvert. On la découvre revendicatrice et touchante à la fois. Une interprétation subtile, toute en nuance et très expressive à la fois. Elle se réapproprie merveilleusement bien cette chanson et le nouvel arrangement presque Bossa Nova est totalement inattendu.

On découvre aussi une nouvelle image, un peu garçon manqué, qui change radicalement de la femme ultra sexy qui avait participé à l’Eurovision en Suède l’année dernière, mais qui dégage toujours énormément de charisme et de charme.

Un album prometteur en perspective qui nous permettra de réentendre cette voix tellement atypique qu’est celle d’Amandine Bourgeois et de redécouvrir des titres anthologiques de la chanson française revisités. « Quoi ma gueule » est une belle surprise qui donne envie d’écouter la suite !

[vsw id= »y6bgqeNB-o4″ source= »youtube » width= »575″ height= »425″ autoplay= »no »]

Leave a Comment