L’agenda des concerts Alias à ne pas manquer à la rentrée 2017 !

L’agenda des concerts Alias à ne pas manquer à la rentrée 2017 !

Alias nous a prévu une programmation de haute qualité pour la rentrée et on préfère vous prévenir tout de suite afin que vous ne passiez pas à côté ! Voilà de quoi remplir votre agenda concert.

Alors… oui vous êtes encore certainement sur la plage (pour les plus chanceux) ou peut être toujours au boulot et parler de rentrée n’est jamais très réjouissant… Mais là il s’agit de quoi sublimer ces retrouvailles avec le bitume parisien. Car quoi de mieux que reprendre le rythme avec de la musique et des sorties pleines de good vibes !

Heureusement Alias a pensé à tout et les concerts programmés pour la rentrée nous ont ravis au point qu’il fallait absolument qu’on vous les partage. Vous avez un stylos ? Un agenda à portée de main ? Alors c’est parti :

GOLD CLASS

Un groupe post-punk qui nous vient tout droit d’Australie avec de l’énergie à en revendre. A mi-chemin entre Joy Division et White Lies, cette bande de joyeux roublards est mené d’une voix de baryton par le charismatique et très engagé Adam Curley. Leur premier album It’s You, sorti il y a 2 ans, avait été enregistré en 4 jours. Une performance musicale sombre où la tension est palpable en permanence. Drum, leur nouvel album, est prévu pour le 18 août et s’annonce un peu moins éprouvant mais tout aussi intense.

Ils seront en concert le 18 septembre au Pop Up du Label !

RÉSERVEZ VOS PLACES DES MAINTENANT

BLACK HONEY

De l’indie pop… En veux-tu ? En voilà ! Ce quatuor anglais nous rappelle beaucoup le rock lancinant et nonchalant des années 60. Leurs titres nous donnent terriblement envie de nous déhancher et ce son rétro, super sexy est totalement irrésistible. On flirt avec le garage et la shoegaze. Quelques EPs et Singles à leur actif, mais ne vous y méprenez pas… leur musique est totalement addictive ! Il ne vous reste plus qu’à les découvrir en live et là vous avez le choix :

Ils seront le 19 septembre au Supersonic pour les 5 ans de SoB !
Si jamais vous les manquez, vous pourrez vous rattraper le 9 novembre au Zenith de Paris où ils assureront la première partie de Royal Blood !

CONCERT GRATUIT

EVERYTHING EVERYTHING

Quoi de mieux pour vous donnez envie de les voir, que de vous proposer un extrait de live. A Fever Dream est le titre qui donne aussi son nom à leur dernier album. Une ballade planante et une rêverie entre rock et électro. Ces quatre anglais ont découvert une combinaison sonore parfaite et très élaborée… un champ musical atypique. La voix caractéristique de Jonathan Higgs participe grandement à cette expérience et les rythmes percutants viennent donner de la puissance à l’ensemble. Leur nouvel album , A Fever Dream, sort le 18 août.

Il seront en concert le 21 septembre à la Maroquinerie !

RÉSERVEZ VOS PLACES DES MAINTENANT

JFDR

Jófríður Ákadóttir fait partie des découvertes de la dernière édition des Femmes s’en Mêlent. JFDR est son projet en solo. Encore une fois, on est totalement envoûté par ces artistes islandais dont les productions sont toujours d’une qualité incomparable. Il faut dire que Jófríður Ákadóttir n’en est pas à son premier projet : elle fait partie du duo féminin Pascal Pinon et du groupe Samaris. A 22 ans, elle est une source d’inspiration pour Björk et l’une des principales révélations du festival Iceland Airwaves 2016 de Reykjavik. Son album Brazil, est déjà disponible.

Elle sera en concert le 30 septembre au Pop Up de Label !

RÉSERVEZ VOS PLACES DES MAINTENANT

YAN WAGNER

On change de registre et on passe à un artiste électo pop dans la veine de ce qui se fait beaucoup en ce moment. Du son très années 80, des machines, des synthés, une voix de crooner pour changer. On reconnait l’inspiration Bowie, un peu de Depeche Mode aussi, peut être un soupçon de disco lointaine dans la rythmique. Voilà un concert qui risque d’en faire danser plus d’un. Sortez vos tenues colorées et laissez vous aveugler par les spotlights. L’album This Never Happened sort le 1er septembre.

Il sera en concert le 10 octobre à la Boule Noire et en tournée !

RÉSERVEZ VOS PLACES DES MAINTENANT

ALEJANDRA RIBERA

Un peu de folk à présent avec une voix un peu rugueuse et caressante à la fois. Alejandra Ribera s’est faire remarquée en 2014 à la sortie de son premier album La Boca. Depuis, elle a continué de composer et d’écrire, cherchant à s’approcher au plus près de la lumière : qu’elle soit mythologique, physique, spirituelle ou humaine, la lumière éclaire ses titres qui scintillent comme des petits instants de bonheur à partager. Son nouvel album, This Island, est attendu pour le 22 septembre avec impatience.

Elle sera en concert le 11 octobre au New Morning !

RÉSERVEZ VOS PLACES DES MAINTENANT

BNQT

Prenez Midlake et de Alex Kapranos de Franz Ferdinand, Jason Lytle de Grandaddy, Ben Bridwell de Band Of Horses, Fran Healy de Travis, et vous obtenez BNQT, un groupe de Pop rock royal, frais, moderne et qui accroche ce qu’il faut. Il faut avouer que la composition du groupe fait déjà frémir bon nombre de fans de musique anglaise. Un pur bonheur de voir ces musiciens de talent réunis. Le résultat est à la hauteur de nos attentes. Le album Volume 1 est déjà disponible et on les attend de pied ferme en live.

Ils seront en concert le 30 octobre au Bataclan !

LES BILLETS SERONT MIS EN VENTE LE 21 SEPTEMBRE

WARHAUS

Maarten Devoldere, le chanteur du groupe Balthazar, s’est lancé dans un nouveau projet en solo : Warhaus. Son premier album, We Fucked A Flame Into Being, sorti en septembre 2016, avait interpellé la critique et depuis on suit ce flamand avec un intérêt particulier. Avec un timbre de voix qui s’approche curieusement de celui de Leonard Cohen, on ne peut que se laisser séduire par sa musique mystérieuse et sensuelle. On a d’ailleurs craqué pour son dernier titre, Love’s a Stranger.

Il sera en concert le 8 novembre à la Maroquinerie et en tournée !

RÉSERVEZ VOS PLACES DES MAINTENANT

BENJAMIN BOOKER

Finissons cette programmation par une touche de blues, style on ne peut plus exploré et auquel il est difficile de s’atteler sans tomber dans les travers de la banalité. Et bien on peut dire que le jeune Benjamin Booker a réussi à tirer son épingle du jeu : une belle voix grave et rocailleuse, un brin rock sans être agressif, une batterie qui marque bien les temps sans être violente, des arrangements aériens, une mélodie qui flotte et vous pénètre comme une ritournelle qu’on garde en tête. On pense un peu à du Junius Meyvant. Witness, son nouvel album, est déjà disponible.

Il sera en concert le 10 novembre à la Maroquinerie

RESERVEZ VOS PLACES DES MAINTENANT

Laissez votre commentaire