[Présentation de l’album] 30 Seconds To Mars: Lust, Faith + Dreams

[Présentation de l’album] 30 Seconds To Mars: Lust, Faith + Dreams

Après avoir maigri de façon inquiétante pour interpréter un travesti dans The Dallas Buyers Club, on a enfin vu réapparaître l’acteur Jared Leto en meilleure forme pour la promotion de Love, Lust, Faith + Dreams, le quatrième album de son groupe 30 Seconds to Mars. Évoqué avec la sortie de petit clip sur leur chaîne, le premier titre, Up in the Air donne tout de suite le ton. Après avoir contacté la NASA, le groupe a réussi à envoyer son album CD dans l’espace grâce à une petite fusée, afin que Up in the Air soit lancé depuis une station spatiale. Une façon de repousser les limites de la communication et d’inciter chacun à dépasser son propre potentiel !

C’est un tournant que prend le groupe. Un nouveau départ selon Jared Leto !
Moins rock, plus électro, expérimental et toujours autant participatif, puisque le groupe a de nouveau fait appel à ses fans pour servir de chœurs dans certains morceaux. C’est un album conceptuel aussi, puisqu’il est divisé en 4 parties énoncées dans le titre de l’album ; une voix de femme annonce chaque partie au début des chansons. Il y a pas mal de petits interludes musicaux d’une richesse émotionnelle incroyable. On retrouve des paroles énigmatiques que les fans s’attarderont à tenter d’interpréter (quand Jared s’amusera de nouveau à brouiller les pistes). Les mélodies sont à la fois mélancoliques et pleines d’espoirs, et la voix est à la fois puissante, suave et sensuelle : ce timbre vibrant qui donne la chair de poule et qui fait la particularité du chant de Jared. Les morceaux se succèdent, entre violence, enthousiasme, tendresse et énergie. On se laisse bercer, entraîner.

Alors certes, ceux qui ont aimé le rock alternatif du premier album, déroutant, un peu brutal et énervé, vont être déçus ou simplement surpris, parce qu’on est très loin du 30 Seconds To Mars de la première heure. Mais le sentiment qui reste à la fin de l’écoute est curieusement celui de l’espoir.

C’est un bel univers qu’à encore développé le charismatique chanteur de 30 Seconds To Mars. Même s’il confesse écrire plus par instinct dans une volonté de parler de la vie, il semblerait encore une fois que cet album donne lieu à un show exceptionnel où les échelons (ainsi s’appellent les fans du groupe) seront au centre. Jared va d’ailleurs réaliser un rêve en jouant le 9 juillet prochain sous la verrière du Grand Palais à Paris. Choix intéressant quand on sait que cet album est un hommage à l’Art sous toutes ses formes.

Leave a Comment