Logon Calling de Pastobal : l’album qui méritait d’être live

Logon Calling de Pastobal : l’album qui méritait d’être live

Vous ne les connaissiez peut-être pas, eh bien, c’est le moment de vous rattraper : le 17 octobre prochain sortira le premier album de Pastobal, Logon Calling. JustFocus vous propose de faire le point… Sans spoilers !

Duo à sa création, Pastobal est aujourd’hui une petite équipe engagée au service d’idéaux bien précis. Et s’ils ne sont pas très connus de la scène grand public, ils sont bel et bien connus de la scène militante : Pascale, Cristobal, Cédric et les autres ont fait bouger pendant les événements de Nuit Debout.

Pastobal c’est aussi deux EP, le plus ancien Dans Ma Tête sorti en 2014, et EP#2 sorti l’an dernier. Deux EP qui permettent de faire connaissance avec le son rock polyvalent du groupe et ses thèmes très personnels, qui concernent un peu tout le monde. Pas de surprise donc, de les retrouver cette année avec un album trilingue et militant, comme s’il se présentait en achèvement de leur recherche musicale.

Résultat de recherche d'images pour "logon calling pastobal"

Un son politisé et collaboratif

Une voix qui déclame et une guitare engagée c’est le cocktail signé Pastobal pour aborder des thèmes révolutionnaires et environnementaux. On apprécie notamment le clin d’œil à un personnage emblématique de la lutte environnementale, mais ne vous y méprenez pas, il ne s’agit pas d’un appel aux armes : le groupe décrit son ras-le-bol dans le pacifisme le plus parfait.

C’est là que l’écoute se corse, les révolutionnaires féroces seront déçus mais les plus tendres se laisseront avoir. Entre deux hymnes à la libération, quelques morceaux plus personnels évoquent la perte, l’amour voire l’érotisme, le tout porté par les changements linguistiques de Xtobal.

Si vous n’êtes pas portés sur les langues étrangères, vous pourrez toujours apprécier les efforts du groupe pour mêler le public à sa cause. On aime les notes impressionnantes par leur longueur et les éclats de voix qui appellent à notre participation. On regrette déjà de ne pas avoir découvert les morceaux en concert et on sait qu’ils prendront une toute autre dimension à cette occasion.

Résultat de recherche d'images pour "pastobal"
Photo issue du Télégramme

A voir donc, comment les morceaux seront interprétés et si l’accompagnement du public ajoutera l’étincelle qui manque parfois à la fin des morceaux. En attendant la sortie de l’album on vous invite à aller voir le clip du premier extrait de l’opus : My Planet, vidéo érotique et inclusive en accord parfait avec le morceau.

Et si l’envie vous prend, vous pouvez toujours participer à la release party organisée par le groupe le 17 octobre, car vous l’avez compris, quoi de mieux pour découvrir l’album que de crier les paroles le plus fort possible.

Laissez votre commentaire