Eurockéennes 2018 : la suite de la programmation s’annonce épique !

Eurockéennes 2018 : la suite de la programmation s’annonce épique !

Grosse surprise de fin de semaine : voici enfin des nouvelles des Eurockéennes 2018 de Belfort et la programmation s’annonce épique ! Pour sa 30ème édition, le festival n’a pas lésiné sur les moyens et les noms que l’on découvrent vendent du rêve !

Jusqu’ici on avait déjà halluciné sur le début de programmation des Eurockéennes. Le retour de NIN, Mackelmore… Beth Ditto, Orelsan, Texas, Liam Gallagher… que du lourd et des artistes qu’on ne manquerait sous aucun prétexte. Vendredi soir dernier, c’est lors du JT de France 3 que le festival a dévoilé la suite …  et quelle suite !!! Du 5 au 8 juillet, ce sera mémorable !

Jeudi au Eurockéennes 2018

Portugal. The Man

Si vous cherchez un groupe funky pour bien commencer le festival, ça sera sûrement avec Portugal. The Man que vous trouverez votre bonheur. De la pop légère et sans chichi. Il paraît que sur scène ça vaut vraiment le détour : attendez-vous à de la démesure !

Carnage

Voici un DJ qui a déjà écumé les scènes des plus gros festivals où l’électro a une place de choix. Sa prédilection, faire fusionner les genres et les styles. C’est avec des beats lourds et des mix délirants qu’il risque de faire sauter le public des Eurockéennes.

Dreamwife

Lors de notre podcast du mois de mars, on vous a parlé du festival « Les femmes s’en mêlent ». Dreamwife faisait parti de la programmation : du rock UK féministe et extravagant. La chanteuse, l’Islandaise Rakel Mjöll, est un véritable phénomène.

Fatima Yamaha

Né d’une mère turc et d’un père japonais, on ne pouvait imaginer mélange plus original pour créer une musique… tout aussi originale. Une électro funk 80’s, sur laquelle vient se greffer des chants  improbables et des sonorités venues d’ailleurs. Hallucinant !

Goldlink

Derrière ce rap au flow volubile et cette voix soul se cache plein de sens et d’émotion. La musique de Goldlink n’est pas gratuite, elle est engagé et nous permet de découvrir le fond de la pensée de cet artiste élégant et charismatique.

Rich Brian

Une rencontre étonnante et peu commune en festival : du rap indonésien ! Celui qui était davantage dans le cynisme et le divertissement a pris en maturité. Lui aussi a des choses à dénoncer et à raconter.

Sampha

C’est couronné par le MercuryPrize que Sampha nous revient. On espérait bien le voir revenir sur le devant de la scène et c’est un plaisir de le savoir présent au festival. Une superbe voix, un groove incroyable et une musique soul désarmante. On a hâte !!

Tank and The Bangas

Elles font parti de nos découvertes musicales du mois de janvier et on est aussi très content de les savoir programmées aux Eurockéennes. Né à la Nouvelle Orléans et porté par la chanteuse Tarriona « Tank » Ball, ce groupe ne date pas d’hier mais n’a fait son apparition chez nous que depuis l’année dernière. Enfin !

Vendredi au Eurockéennes 2018

Baloji

Encore un belge talentueux : après Stromae, voilà la relève. Entre le jazz, le funk et le rap, Baloji n’hésite pas nous fabriquer des cocktails entraînants fruités et dynamiques. Attendez-vous à danser et chalouper sur une musique sucrée.

Faka

Un duo black queer qui interpelle et nous vient tout droit d’Afrique du Sud. Ce pays est en train de devenir le berceau d’une nouvelle musique émergente : electro-ragga, hip hop, le tout avec de la couleur tout en restant minimaliste. Laissez-vous tenter et soyez curieux !

FFF

Le groupe FFF viendra sur le festival pour fêter eux aussi un anniversaire : celui de « Vivant » l’album live enregistré aux Eurockéennes en 1997. Autant dire que leur énergie sera double et multiplier par le nombre de fan qui viendront se joindre à la fête… ça en fait du bruit !

Insecure Men

Nouvelle formation, Insecure Men réunit Saul Adamczewski de Fat White Family et Ben Romans-Hopcraft de Childhood. Une rencontre ou plutôt des retrouvailles entre deux vieux potes pour nous livrer une indie pop décadente. 

Kiddysmile

Voilà le genre de personnalité qu’on aime et qu’on soutient. Kiddy Smile est DJ, producteur et grand amateur de mode, instigateur du voguing en France et porteur d’un discours militant en faveur de la communauté LGBT. Il sera aux Uurockéennes sur l’invitation de son amie Beth Ditto.

Leon Bridges

Du Rythm and Blues avec un son old school dégoulinant et une voix soul à faire fondre les cœurs les plus durs ! Voilà une musique qui sent bon les années 50/60 et qui ne manquera pas d’attirer les férus de bonne musique américaine. A ne pas manquer !

Michelle David & the Gospel Sessions

Elle a tout des plus grandes voix et pourrait faire rougir Aretha Franklin ou Sharon Jones. Michelle David est plus qu’une voix ; c’est une âme qui s’exprime et qui déverse avec intensité ses émotions dans le micro. C’est soul, blues, gospel : un régal pour les oreilles et on ne s’en lasse pas.

Nakhane

Une de nos découvertes du mois de février et un très gros coup de cœur, Nakhane sera lui aussi présent cette année. Ce sud africain d’une beauté hypnotique, androgyne saura vous séduire avec sa voix de velours et sa musique soul électronique aux accents africain.

Nothing But Thieves

Alors eux… On les aime. Non plus encore : on les adore ! Leur deuxième album est une tuerie qu’on a écouté en boucle et qu’on vous a grandement recommandé en fin d’année dernière. Autant dire que leur présence est une séance de rattrapage pour les retardataires et un second tour pour les fans !

Our Girl

Voilà un nouveau groupe qui nous arrive de Brighton. Avec un son garage-pop qui vire parfois noisy sans vous détruire les tympans, et une voix légère qui vient se placer agréablement par-dessus, ce trio a trouvé un bel équilibre et on aura plaisir à les découvrir sur scène !

Pih Poh

Les habitués du métro parisien reconnaîtront certainement ce nom. Ce belfortain n’a plus de preuve à faire depuis qu’il a ouvert les concerts de IAMAbd al Malik ou Orelsan. Un superbe parcours qu’il viendra confirmer sur la scène des Eurockéennes. De quoi ravir les locaux ! 

Sophie

Un nouvel O.V.N.I féminin s’est posé sur notre planète musicale. Pop, électro… flashy, arty, girly, sexy et… Totally crazy ! Le brin de folie de cette écossaise hors norme va souffler sur le festival et vous n’avez qu’à bien vous accrocher.

Warmduscher

C’est des potes de Insecure Men et Childhood… En fait ils sont venus en bande et ils sont moins sage quand ils sont tous ensemble. Autant vous dire que ça va déménager sur un fond de garage qui grince comme il faut.

Richie Hawtin Close

Il clôturera la soirée de vendredi avec un set qui peut s’avérer mémorable pour peu que vous ayez encore l’énergie de le suivre. Ce canadien est réputé pour produire des show impressionnant entre musique expérimentale et vidéo ultra techno. Tenez-vous prêt !

Samedi au Eurockéennes 2018

BCUC

L’Afrique du Sud est vraiment à l’honneur cette année avec des mélanges complètement loufoque : de l’afro-funk psychédéliques, ragga et hip hop cette fois. Une musique joyeuse et pleine de vie qui va vous embarquer en un rien de temps. Let’s Go !

Caroline Rose

Du rock US qui sonne un chouille brit mais qui sonne surtout mutin et taquin. Caroline Rose a tout pour vous faire bondir et sauter de partout. C’est frais et pétillant, désinvolte et merveilleusement bien orchestré. A savourer entre ami.e.s !

Chronixx

Direction la Jamaïque, parce que, que serait un été sans reggae ? On vous le demande et on vous le dit : Rien ! Alors voilà de quoi vous balancer avec la voix soul suave et sexy de Jamar Rolando McNaughton. Cet artiste vaut le détour !

IamDDB

Le rap s’accorde aussi au féminin et cette anglaise vous le démontrera parfaitement. Chez IamDDB, ça se présente sous forme de rap intègre teinté de soul syncopée, ça se rapproche de la trap sans y plonger et le tout avec un flow groovy et graou. De quoi bouleverser les codes !

Juliette Armanet

Cette poétesse fait parler d’elle et encore plus depuis qu’elle a empoché une Victoire de l’album révélation de l’année. Sa voix nous fait penser à Véronique Sanson, mais en plus lilloise. D’une élégance indéniable et avec beaucoup de charme.

Jungle

Quand il s’agit de faire la fête, rien de mieux que le son de Jungle. Leur musique universelle, fédératrice sera là pour faire bouger les festivaliers des Eurockéennes sur des rythmes Pop. C’est septe londoniens vont vous donner la bougeotte. 

Moha la Squale

Début précipité et projection direct sur les scènes de festivals. A ce demander si ça ne va pas trop vite pour Moha la Squale dont le flow coule de façon singulière sur Youtube depuis quelques mois. Ce petit gars fait parler de lui.

Ski Mask The Slump God

En terme de flow, voilà une petite perle venue de Floride. Ce jeune rappeur est véritablement surprenant. Il enchaîne les mots avec la précision d’un scalpel et son univers bien remuant ne vous laissera pas immobile. Sa musique vient vite vous secouer et vous embarquer. 

Superorganism

Voilà un groupe venu d’un peu partout sur la planète : États-Unis, Japon, Nouvelle-Zélande, Australie ou Corée du Sud. L’addition de grains de folie et d’originalité crée un joyeux bordel complètement barré auquel vous prendrez certainement part. Une Pop atypique !

Touts

Les irlandais ne sont pas en reste dans cette programmation 2018. Avec Touts c’est du rock punk pur et sans concession dans la digne lignée de The Clash. Leur rock envoie grave et ça fait plaisir de voir que punk is not dead !

Truckks

Un peu de rock français pour montrer que nous aussi on sait en faire… et bien ! Amateur de headbang et de poggo, c’est le concert auquel il faudrait aller pour se défouler. Et ils sont tout jeune ! On espèrent qu’ils auront leur BAC avant de venir aux Eurockéennes.

Viagra Boys

Du punk, on en trouve aussi en Suède. Et eux ont tous les ingrédients, en bonne dose : beats survitaminés, basse enflammée, guitares saturées, saxophones et claviers cisaillés. Autant vous dire que ça risque d’être énergique à souhait.

Wednesday Campanella

Comment parler de pop sans faire un tour par le Japon ? Les Eurockéennes ont tout compris en ajoutant cette artiste comme une cerise sur le gâteau. Une voix super cool et une musique qui prend des accents de disco irrésistibles. A voir sans faute !

Dimanche au Eurockéennes 2018

Shakaponk

Comment faire un festival d’été sans Shakaponk cette année. Les incontournables français seront présent pour le plus grand bonheur de tous. Largement encensé par la critique et les Victoires de la musique, ça sera un sacré show sur scène !

Lomepal

Dans la série des rappeurs français improbable, il y a Lomepal. Verbe précis, mots qui tombent justes et un flow courant qui galope ; il parle comme il chante et ça coule de source. Un talent pour dire les chose simplement comme une évidence.

Eddy de Pretto

L’autre nom c’est lui : Eddy de Pretto. Après plusieurs Cigale complètes, le rappeur part déjà à la conquête du Zenith pour 2019. Cette année et la sienne et la consécration se fera sur scène cet été. Alors soyez là pour y assister !

Dead Cross

On avait pas encore ajouté de touche métal sur l’ajout à la programmation… En voilà une première avec le chanteur de Faith No More, Mike Patton et son nouveau projet. Ces américains déjanté produisent un métal brutal qui tape plutôt dans le Grind pour hurler bien fort ce qui ne va pas aux USA.

Hamza

Encore un rappeur issue de la scène bruxelloise. Un rythme chaloupé, un chant plus qu’un flow, des inspirations caribéennes et des paroles de lovers. Hamza a décidé de faire monté la température mais serait vous séduit ? Réponse aux Eurockéennes.

Marlon WIlliams

Il nous vient de Nouvelle-Zélande pour nous faire écouter une musique folk rock à la sonorité légèrement country et une voix de crooner à laquelle il est difficile de résister. Il a déjà conquit Bruce Sprinsteen himself, alors il y a des chances que ça vous plaise.

Seasick Steve

Il pourrait être pote des ZZ Top avec une barbe pareille. Ce patriarche de la guitare blues va vous en mettre plein les oreilles. Peu importe son âge, il a séduit toutes les générations et son énergie communicative lui permet d’assurer des shows de folie. A voir donc !

The Blaze

Autre duo électro ultra tendance du moment, il ne faudra pas louper la performance de The Blaze. Le cousins Guillaume et Jonathan se sont fait remarquer ces derniers temps autant avec leur musique qu’avec leur clips de Territory qui les a médiatisé en très peu de temps.

The Limiñanas

Un groupe indie rock français qui sonnent 60’s. On pense aux Rolling Stones, on pense au psyché, on pense à plein de trucs… On se laisse embarquer par ce petit voyage dans l’histoire du rock. Un petit retour aux sources qui fait du bien.

Zeal and Ardor

Un coup de cœur perso, une découverte improbable il y a un an avec le titre Devil is Fine. Je ne suis pas forcément fan de Black Métal mais il faut avouer que ce mélange avec du Negro Spiritual est particulièrement impressionnant et efficace. Zeal and Ardor c’est ce mariage qu’il manquait encore à la musique. Merci !

Les autres surprises des Eurockéennes 2018

Les Eurockéennes n’en finissent pas de nous étonner et ont prévu quelques surprises de taille pour fêter la 30ème édition :

  • 9 pilotes à bord d’avions alphajeta de la patrouille de l’Armée de l’Air survolera les festivaliers dimanche pour un spectacle aérien extraordinaire.
  • L’artiste plasticien Saype offrira une fresque dans la ville de Belfort sur les remparts de la porte de Brisach. Soit 5.000 à 10.000 m² de peinture biodégradable réalisée la dernière semaine de juin et qui devrait resté en place pendant un mois.
  • Une grande roue sera mise en place sur le site du Malsaucy vers l’entrée. Ce sera le meilleur endroit pour observer les concerts et les illuminations du festival.
  • Le festival se clôturera par un spectacle pyrotechnique le dimanche soir. Un merveilleux moment à ne pas manquer

On a déjà hâte d’y être et on trépigne d’impatience. Mais en attendant, n’oubliez pas de prendre vos places et de réserver votre camping 😉

Laissez votre commentaire