5 raisons de tomber amoureux d’Angèle

5 raisons de tomber amoureux d’Angèle

Si vous n’avez jamais entendu parler d’Angèle, cela ne devrait plus tarder. A seulement 21 ans, la jeune belge signe des débuts plus que prometteurs. Née d’une famille d’artistes (son père est chanteur, sa mère humoriste et son frère rappeur), elle est bien plus qu’une nouvelle tête dans le paysage pop francophone. La preuve par 5. 

 

Elle a un talent dingue

Un seul titre. C’est tout. Angèle sortait il y a quelques jours son premier morceau, La Loi de Murphy, et ça a suffit à l’élever au rang d’artiste à suivre de très près. Et pour cause : une voix douce comme du velours et assez d’audace pour mêler les langues de Shakespeare et Molière. Pour son entrée dans la cour des grands, c’est avec un titre entre pop, électro et une pointe de r’n’b qu’elle présente un univers déjà bien construit. 

 

Elle est la soeur de Roméo Elvis

Et elle pèse presque autant que lui dans le rap game. En effet, Angèle ne sort pas exactement de nulle part. Il y a quelques mois, on découvrait un duo complice et émouvant avec J’ai vu, tiré de l’album Morale 2 de son grand frère Roméo Elvis. Depuis, elle a travaillé avec Caballero & JeanJass sur le titre Ma Story, et fait la première partie de Damso en ce moment même.

 

Elle est belle 

Avec sa frange juvénile, elle a cette bouille adorable à qui on donnerait le bon Dieu sans confession. Contrairement à trop d’artistes aujourd’hui, qui forcent sur le maquillage et les tenues légères, Angèle se contente du minimum et fait dans la simplicité et la discrétion. Et franchement ça fait du bien. 

Elle est drôle 

Allez donc faire un tour sur son compte Instagram. C’est une mine d’or d’auto dérision, entre photos de couples atypiques, covers punchy et vidéos au millième degré. 

 

Elle est plus cool que vous ne le serez jamais 

Elle a eu le culot de commencer sa carrière solo avec un titre qui clame que tout ce qui doit se passer mal se passera forcément mal. D’ailleurs, le clip de La Loi de Murphy est coloré, vintage et d’un optimisme contagieux et assumé. Oubliez les talons hauts, les robes décolletées et les coiffures sophistiquées : Angèle est sur scène comme elle est à la ville, armée de baskets et d’une veste en jean. Ses premières photos studio, elle les a faites avec des spaghettis sur la tête et elle a une passion étrange pour les loutres. En bref, elle a la spontanéité et l’espièglerie qu’on rêve d’assumer. Difficile de faire mieux. 

Du haut de ses 21 ans, Angèle est, sans douter, la révélation francophone de cette fin d’année. Et au delà de son talent indéniable, elle met à ses pieds tous ceux qu’elle rencontre et est la fraîcheur dont la pop avait tant besoin. 

Laissez votre commentaire