Museum, un thriller horrifique qui vous fera froid dans le dos…

Museum, un thriller horrifique qui vous fera froid dans le dos…

En ce mois de mai pluvieux, il est venu le temps de vous parler du manga Museum – Killing in the rain ! Prenez votre courage à deux mains, car vous en aurez grand besoin…

 

Museum – Killing in the rain

 

museum jaq 1

Titre original : Museum – the serial killer is laughing in the rain

Titre altenatif : Museum – Killing in the rain

Auteur : Tomoe Ryôsuke

Éditeur français : Pika

Éditeur japonais : Kodansha

Date de sortie : 12/04/2017

Nombre de tomes : 3 volumes au Japon

Statut : série terminée

Prix : 8,05 €

 

 

Synopsis :

Les sentences tomberont comme la pluie. Une femme dévorée par des chiens, un homme découpé en petits morceaux… Une série de meurtres ébranle Tokyo. La police n’a d’abord qu’un seul indice qui relie les crimes entre eux : une signature sur chaque scène de crime sous la forme d’un verdict inscrit sur un papier. Le lieutenant Sawamura et le sergent Nishino enquêtent mais manquent cruellement de pistes.   Quelle est la motivation du tueur ? Pourquoi les scènes de crimes sont-elles si différentes les unes des autres ? Et quelle est la signification de cette sentence laissée auprès des victimes ?

Source : Pika

 

 

museum 1
MUSEUM © Ryosuke TOMOE / Kodansha Ltd

Bon, je ne vous cacherai pas que j’ai d’abord été intrigué par cette grenouille en couverture avant de réellement m’intéresser à l’histoire. Quoi qu’il en soit, si j’ai décidé de vous faire part de mon avis sur ce premier tome, c’est bel et bien parce que j’ai adoré ma lecture ! Je ne mettrais pas ce seinen entre toutes les mains, car Museum reste un manga horrifique. J’y vois une très petite référence au  »Seven » de David Fincher. Le visuel m’a aussi bien plu. Le manga s’ouvre sur la découverte d’un cadavre, le corps est en charpie, c’est un spectacle épouvantable ! D’ailleurs, le sergent Nishino reste complètement choqué ! Voilà maintenant le tour du lieutenant Sawamura d’aller y jeter un coup d’œil. Il y découvre une femme lacérée. Il examine le corps, pose quelques questions. Résultat : la femme a été dévorée vivante par des chiens ! Ces mêmes chiens étaient présents sur les lieux à l’arrivée de la police. Sawamura et Nishino vont faire une découverte déconcertante : un billet avec une sentence écrite dessus ! Le lieutenant Sawamura va donc enquêter sur ce premier meurtre, mais très vite, de nouvelles victimes vont faire leur apparition. Sawamura a beau être un lieutenant irréprochable, dans sa vie privée, il est une père de famille absent et son couple bat de l’aile. Je m’arrête là pour le synopsis, mais croyez-moi, vous pouvez y aller les yeux fermés !

 

Laissez-moi juste vous dire que le final de ce premier tome est superbe !!! Ryôsuke Tomoe a un trait réaliste et fin, les mises en scène sont belles et servent très bien le scénario. J’ai également apprécié les personnages tout comme les décors. Vraiment de très jolies planches, je me réjouis de pouvoir lire la suite ! Pika Edition va également sortir Museum dans ses éditions Pika Graphic, mais où est-il …? Pourquoi ne pas l’avoir sorti en même temps que le standard ?

 

En bref, un premier tome poignant qui donne plus qu’envie d’en savoir plus… Et si vous êtes curieux vous aussi, vous pouvez trouver un extrait de Museum – Killing in the rain par ici ! Et surtout… Vous le procurer aux éditions Pika !

 

Leave a Comment