MONSTER X MONSTER : notre avis après le premier tome !

MONSTER X MONSTER : notre avis après le premier tome !

Aujourd’hui on revient sur le premier volume du manga MONSTER X MONSTER, sorti en février 2017 chez Ki-oon !

 

MONSTER X MONSTER

 

1479126389830_imageTitre vo : MONSTER X MONSTER

Auteur : Tobita Nikiichi

Éditeur vf : Ki-oon

Éditeur vo : Shogakukan

Date de sortie : 23/02/2017

Nombre de tome : 3 volumes au Japon, 1 volume en France

Statut : série terminée

Prix : 7.65€

 

Synopsis

 

L’époque où l’humanité tremblait face aux monstres est révolue. Aujourd’hui, ce sont les monstres qui sont les proies des humains ! Les Bringers, spécialistes de la chasse aux créatures fantastiques, sont de véritables stars respectées de tous. Enfin, sauf du héros de notre histoire, le pire glandeur de l’humanité ! À 29 ans, il vit encore chez ses parents et passe ses journées à se curer le nez en pestant contre l’attention portée aux Bringers. Il mène un combat quotidien contre sa mère, qui menace de le tuer s’il ne va pas chercher du travail… et, en bon parasite, il s’arrange pour rentrer bredouille à chaque fois ! Contre toute attente, la mère finit par avoir raison de la résistance du fils. Ce dernier se retrouve ainsi embarqué bien malgré lui dans un voyage initiatique pour devenir… Bringer ! Mais comment s’en sortir quand le moindre contact avec le plus minuscule des monstres suffit à vous faire tourner de l’œil ?

 

Fantastique & modernité

 

p1L’époque médiévale avec un brin de fantastique, n’a a priori rien de bien nouveau si l’on en croit le speech de ce manga. Tout comme le fait que notre héros soit un glandeur notoire qui vit au crochet de sa mère. Pourtant, derrière ce concept peu novateur l’auteur propose de nombreux sujets universels et toujours d’actualité peu importe l’époque dans laquelle on se situe. A travers notamment, la recherche de soi, l’indépendance ou celle de la quête sentimentale… Des épisodes de la vie auxquelles on ne peut couper même en se refermant sur soi-même. Mais, c’est surtout l’humour qui prédomine avec un glandeur qui se sent bien dans sa peau et n’a pas vraiment l’envie de changer malgré l’âge avancé de sa mère.

 

Alors, que celui-ci ne souhaite pas devenir Bringer (chasseur de monstres) car, il a peur des monstres, son destin semble au contraire se rapprocher de ceux qu’il déteste. Il faut dire que les fameux bestiaux pourraient sortir tout droit d’un jeu vidéo quelconque. Les différentes variétés et leurs utilisations diverses font à présent partie du quotidien des humains. Et oui, si avant les humains étaient dominés par ses créatures, à l’ère de notre glandeur c’est tout le contraire ! On en profite aussi au passage pour découvrir quelques Bringers qui seront surement plus présents dans les prochains volumes.

 

p2Si ce premier volume, est un peu lent au démarrage il nous donne déjà de bonnes bases pour la suite avec notamment le secret qui entoure notre héros. De plus, l’ambiance et savamment orchestrée pour plaire aux amateurs de parodies fantastiques (les scènes de jeu vidéo de drague, pôle emploi…). Au niveau du graphisme Nikiichi Tobita (a travaillé sur des web-comics), nous offre beaucoup de réalisme et des détails impressionnants sur ces monstres plus vrais que nature, tout comme les expressions des personnages ! Il reste cependant, à savoir si les deux prochains tomes seront nous surprendre en nous menant vers des aventures improbables… ou pas ?

 

 

 

 

Un manga qui déride le genre médiéval-fantastique avec son humour tiré par les cheveux et son héros qui adore se curer le nez ! Le tome 1 est disponible chez Ki-oon !

https://www.youtube.com/watch?v=7DTjP3P6gxo

Leave a Comment