Game – Entre nos corps, le manga de la journée de la femme ?

Game – Entre nos corps, le manga de la journée de la femme ?

Sortant le 8 mars en France, il est judicieux de se demander si le manga GameEntre nos corps a un lien avec la symbolique du jour, c’est-à-dire la journée internationale des droits des femmes !

 

Game – Entre nos corps

 

Game - Entre nos corps tome 1

 

Titre original : GAME~スーツの隙間~

Titre alternatif : Game – Suit no Sukima

Auteur : NISHIKATA Mai

Éditeur français : Akata

Éditeur original : Hakusensha au Japon

Date de sortie : 08/03/2018

Nombre de tomes : 3 volumes au Japon 

Statut : série en cours

Prix : 6,99 €

 

Synopsis

Sayo Fujî, 27 ans, est cadre dans un cabinet comptable. Aussi brillante qu’efficace, elle subit le regard désapprobateur de la plupart des hommes qui l’entourent, qui la jalousent ou acceptent mal qu’une femme se consacre autant à sa carrière professionnelle. Sous ses dehors implacables, Fujî en souffre, comme elle souffre de la solitude qui régit son existence dans l’intimité. Mais l’arrivée d’un nouvel employé au sein de l’entreprise où elle travaille pourrait bien changer la donne. En effet, Ryôichi Kiriyama est à peine engagé qu’il propose à la jeune femme de coucher avec lui. D’abord choquée, Fujî finit par accepter de dépasser les limites d’une simple relation professionnelle, sans pour autant éprouver de sentiments à son égard. Commence alors un étrange jeu entre les deux collègues, entre domination et plaisirs…

 

Une vraie romance adulte ? 

Game - Entre nos corps 1

 

Game – Entre nos corps nous propose de suivre la vie quotidienne de Sayo Fuji, une femme active particulièrement dévouée à son travail, tellement que cela nuit grandement à ses relations amoureuses. Si devant les hommes qu’elle fréquente, elle garde un ton froid et ferme, intérieurement, elle semble touchée par ces remarques redondantes. Alors qu’elle semble mettre une croix définitive sur sa vie sentimentale, un nouvel employé de l’entreprise pour laquelle elle travaille n’est pas du même avis. Ryoichi Kiriyama est un bel homme, intelligent, sociable mais surtout entreprenant. Alors que Sayo doit s’occuper de le former, le jeune homme n’hésite pas à lui faire du rentre-dedans sans retenue. Au départ insensible, notre héroïne donne finalement sa chance au Don Juan, lui proposant une relation purement charnelle, qu’elle pourra arrêter à tout moment. C’est alors que commence un jeu de séduction entre les deux individus… Sayo se découvre alors une nouvelle facette d’elle-même qu’elle n’avait pas conscience. 

 

 

Vers un respect de la femme ? 

 

Dans Game – Entre nos corps, Mai NISHIKATA nous présente une femme indépendante sûre d’elle, qui trouve finalement la présence des hommes dispensable. Notre protagoniste principale préfère donner la priorité à sa vie professionnelle aux dépens de sa vie sentimentale, ce qui est rarement le cas au Japon. Là-bas, la société patriarcale met au centre l’homme et a tendance à donner à la femme un rôle de soutien. Il est assez rare qu’une femme travaille encore en temps plein une fois les trente ans dépassés, puisqu’elle se retrouve bien souvent reléguée au rôle de femme au foyer lors de leur mariage, ou éventuellement à mi-temps. De plus, les femmes sont souvent représentées comme des objets de convoitise, aussi bien dans la réalité ou les fictions. Beaucoup de manga mettent en lumière des femmes qui subissent une relation amoureuse, alors qu’ici ce n’est pas le cas. Sayo Fuji est une femme forte, qui n’a pas peur de rembarrer un homme et qui décide de se lancer dans cette relation d’elle-même, tout en imposant à son « camarade de jeu », une porte de sortie avant même le début de leur nouveau passe-temps. C’est sans doute cette forte personnalité ainsi que l’érotisme proposé à travers les pages qui ont permis à ce titre de si bien se vendre au Japon. A une époque où la parité est de plus en plus demandé, il ne serait pas étonnant que Game – Entre nos corps face une percée dans les manga shojo qui sont en perpétuel recul depuis plusieurs années. 

Game - Entre nos corps 3

 

Notre verdict est sans appel : Game – Entre nos corps a choisi le bon jour pour sortir, il nous propose ici une romance mature, qui va à contre-courant de l’image véhiculée des femmes au sein de la société japonaise ainsi que de sa pop-culture, sans en faire pour autant un récit moralisateur. On prend plaisir à contempler cette relation « naissante de jeu », et on a hâte de savoir lequel de nos protagonistes craquera le premier !

 

 

 

Laissez votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.