Critique « Quand le manga réinvente les grands classiques de la peinture » entre manga et grande peinture il n’y a qu’un pas

Critique « Quand le manga réinvente les grands classiques de la peinture » entre manga et grande peinture il n’y a qu’un pas

Critique « Quand le manga réinvente les grands classiques de la peinture » entre manga et grande peinture il n’y a qu’un pas

Sujet

Éditions

Intérêt

Summary:
Voilà une bonne surprise. Voici peut-être la participation des éditions Mana Books à l’année France-Japon célébrant les 160 ans de relations diplomatiques entre les deux pays.

77%

Un bel ouvrage

A mi-chemin entre l’art book et le petit livre d’histoire de l’art, voici un ouvrage aussi mignon qu’étrange, paru récemment aux éditions Mana Books : Quand le manga réinvente les grands classiques de la peinture.

 

 

BEAUX LIVRES

 

 

Quand le manga réinvente les grands classiques de la peinture

 

quand le manga réinvente les grands classiques de la peinture

 

Sortie : 08/03/2018

Auteur : Collectif

Editeur : Mana Books

Nombre de pages : 112

Dimensions : 257 x 182 mm

Prix : 17€

 

 

Synopsis 

De Botticelli à Picasso en passant par Van Gogh, découvrez les toiles de maître comme vous ne les aviez encore jamais vues ! Au fil des 112 pages de ce magnifique livre illustré, apprenez-en davantage sur ces classiques et laissez-vous surprendre par l’alliance étonnante du manga et des peintures iconiques au travers du regard de plus d’une quarantaine de mangaka et d’illustrateurs japonais.

quand le manga réinvente les grands classiques de la peinture

 

 

 

 

 

 

Un ouvrage atypique 

 

À mi-chemin entre l’introduction à l’histoire de l’art et l’artbook, Quand le manga réinvente les grands classiques de la peinture est un livre atypique. Un petit OVNI éditorial bien sympathique. Les premières pages de l’ouvrage sont consacrées à une petite introduction à l’histoire de l’art, les grands mouvements artistiques, la manière de lire un tableau, etc. avec des chronologie et des petites définitions. 
Viennent ensuite les deux sections consacrées aux réinterprétations de chefs-d’œuvre de la peinture, surtout occidentale, par les artistes mangaka. La partie A en mode « paysage » et la partie B pour le format « portrait ». 

 

quand le manga réinvente les grands classiques de la peinture

 

Certaines compositions forcent l’admiration telle la réinterprétation du Bal du moulin de la Galette de Renoir par Hihara You, le ravissant Femmes de Tahiti de Gauguin par Himegami Drop, le drôle Les Demoiselles d’Avignon de Picasso par Horumarin, le ravissant Un bar aux Folies Bergère de Manet par Shigaraki, ou encore l’excellent Déjeuner sur l’herbe de Manet par Sakamoto Rokutaku qui reprend habilement la composition du tableau tout en en changeant le sujet et la nature. Je ne cite pas toutes les réussites de ce titre. D’autres sont plus difficilement reconnaissables et ne conservent qu’un lien ténu avec l’œuvre d’origine.

Quoi qu’il en soit, ce petit ouvrage montre une convergence claire entre l’Art classique reconnu et le dessin manga qui, malgré ses qualités, peine parfois à convaincre les esprits les plus chagrins. D’autre part, c’est également un moyen original d’initier les néophytes à l’art en leur proposant des points de repères communs. Chaque oeuvre, confrontée à son original dispose de son propre paragraphe explicatif. A la fin de l’ouvrage, chaque mangaka donne une mini note d’intention.  

 

quand le manga réinvente les grands classiques de la peinture

 

Un bel ouvrage

 

L’édition bénéficie, comme toujours chez Mana Books, d’un soin tout particulier, tant au niveau des couleurs chatoyantes sur papier glacé que de la reliure et la couverture cartonnée.

Les œuvres choisies appartiennent à différents mouvements et écoles artistiques, avec une forte présence des impressionnistes auxquels les japonais sont particulièrement sensibles. Mais l’on trouve également des œuvres plus anciennes de Botticelli ou de Rambrandt, ainsi que des réinterprétations d’estampes de la période d’Edo. Il s’agit réellement de ce que l’on nomme un Beau Livre, tant sur le fond que sur la forme. 

Voilà une bonne surprise. Voici peut-être la participation des éditions Mana Books à l’année France-Japon célébrant les 160 ans de relations diplomatiques entre les deux pays. En tout cas c’est une bonne idée cadeau pour les amateurs de belles choses. 

Laissez votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.