Cavale vers les étoiles : du cyberpunk pour la rentrée de Casterman !

Cavale vers les étoiles : du cyberpunk pour la rentrée de Casterman !

Après l’excellent Gloutons & Dragons, les éditions Sakka Casterman nous propose une rentrée 2017/2018 placée sous le signe du cyberpunk avec la sortie imminente de la série Cavale vers les étoiles !

 

Cavale vers les étoiles 

 

cavales vers les étoiles jaq 1

Titre original : キヌ六 – Kinu roku

Auteur : Ryoma Nomura

Éditeur français : Sakka Casterman

Éditeur japonais : Kodansha  

Date de sortie : 23/08/2017

Nombre de tomes : 2 volumes au Japon (série regroupée en un seul volume en France)

Statut : série terminée

Prix : 11,95 € 

 

 

Synopsis

Dans un futur proche où les implants cybernétiques font partie du quotidien, la Terre est sous la coupe de la couronne britannique, qui entend bien mater la révolte des colonies établies sur Mars en détournant la génétique martienne pour créer des combattants cyborgs. Échappée du laboratoire militaire où elle a vu le jour, Kinu nourrit un unique but : aller sur Mars retrouver les siens. Contre elle : toute l’armée de l’empire. Avec elle : Roku, une jeune vendeuse de nouilles qui n’a rien demandé à personne. Science save the queen !

 

Avec Cavale vers les étoiles, le public français aura la possibilité de découvrir un auteur à ce jour inconnu en France. Ryoma Nomura nous propose aujourd’hui son troisième titre publié au Japon, pré-publié dans le magazine Afternoon de Kodansha. C’est ce même magazine qui avait publié des titres cultes comme L’habitant de l’infini ou encore Blame ! De même que le dernier cité, Cavale vers les étoiles est un manga de science-fiction. Ici, place au cyberpunk et à l’humour dans une aventure mouvementée en deux volumes ! Casterman a d’ailleurs fait le choix de regrouper les deux tomes d’origine en un one-shot de 336 pages dans un format un peu plus grand que la moyenne (13×18 cm). 

 

On se souvient du dernier one-shot de l’éditeur qui avait fini second de notre sélection de l’année 2016. En sera-t-il de même pour ce titre ? Réponse à la fin de cette année !

 

Laissez votre commentaire