Critique « Wolf Girl and Black Prince »  – Une romance qui tombe à l’eau !

Critique « Wolf Girl and Black Prince » – Une romance qui tombe à l’eau !

 Nous avons sélectionné pour vous une adaptation en relation avec la fête de ce mois de février. Et c’est le Live Action de Wolf Girl and Black Prince qui passe sous notre laser !

 

Wolf Girl and Black Prince

 

Titre original : オオカミ少女と黒王子 – Okami Shojo to Kuro Oji

Titre alternatif : Wolf Girl and Black Prince

Genre : comédie – romance – scolaire

Pays : Japon

Date de sortie : 28 mai 2016

Réalisateur : Ryuichi Hiroki (P to JK)

Scénariste : Yukiko Manabe (Kimi ni Todoke)

Manga original : Ayuko Hatta

 

Synopsis

Erika Shinohara est une lycéenne en première. Afin, de se faire des amies et de s’intégrer dans sa classe elle s’invente un faux petit ami. Mais ses amis commencent à douter de son histoire et lui demandent une photo. Erika n’a pas d’autre choix que de trouver un garçon qui ferait l’affaire. Elle finit par en croiser un dans la rue en le prenant en photo. Seulement voilà, il s’agit d’un élève qui fréquente aussi son école : Kyouya Sata. Elle décide de tout lui dire et lui demande d’être son faux petit ami. Il accepte et c’est là que les ennuis commencent.

 

Casting principal

 

Fumi Nikaido


Erika Shinohara
(Frankenstein’s Love)

Kento Yamazaki


Kyouya Sata
(Your Lie in April)

Nobuyuki Suzuki [Gekidan EXILE]


Nozomi Kamiya
(Anata no Koto wa Sorehodo)

Mugi Kadowaki


Ayumi Sanda
(Etchan)

Ryusei Yokohama


Takeru Hibiya
(Honey)

 

 

Mensonges

(risque de spoil)

 

Tout commence avec la rentrée des classes de notre héroïne Erika Shinohara, une lycéenne ordinaire. Afin de se fondre dans sa nouvelle classe, la jeune fille décide tout bonnement de mentir. Des mensonges qui vont lui causer bien des tracas et ne faire qu’empirer les choses par la suite. Bien que cela parte d’une bonne action, tout cela va faire naître des sentiments et des doutes pour le futur faux couple. Puisque Kyouya Sata (celui avec qui Erica sort) est un lycéen de son établissement et très populaire auprès de la gente féminine.

D’ailleurs, le jeune homme n’accepte pas par charité le mensonge d’Erika mais bien parce que cela l’arrange et que cela l’amuse. Sa camarade a des réactions différentes des autres filles et il compte bien en tirer parti. Et il lui suffit d’un premier échange avec Erica qui accepte d’aboyer sur sa demande pour le convaincre. Mais de fil en aiguille, celle-ci va aussi découvrir que son bourreau pourrait bien être le petit ami idéal. Une romance qui les fera grandir malgré un début chaotique !

 

Secret

 

Erika et Kyouya sont deux personnages qui s’opposent et qui sans ce mensonge ne se seraient sans doute jamais rencontrés. En effet, rien ne les destinait à être réunis. Pourtant, le hasard et les circonstances nous offrent cette amourette. Ses deux novices de l’amour ne vont alors cesser de se tester durant cette histoire loin d’être un conte de fée. Puisque le jeune homme ne semble pas le moins du monde être intéressé par celle-ci bien qu’il est toujours prêt à lui rendre service.

Pourtant, la sauce ne prend pas. Kento Yamazaki (Kyouya) ne nous a pas convaincu, son jeu d’acteur ne représentant pas le personnage charismatique, sadique et émouvant de sa version anime. Ici, nous n’avons qu’une pâle copie qui loin de nous attendrir a été particulièrement ennuyante. On est lassé de par ses réactions et son laxisme évident. Quant à Fumi Nikaido (Erica) c’est le même constat, son personnage manque de profondeur, de courage et de détermination. Rien ne ressemble à l’oeuvre originale et ne nous donne envie de nous rapprocher des personnages, bien au contraire. Et c’est pareil pour les personnages secondaires, qui eux non plus non pas réussi à remonter le niveau déjà bas…

 

Une déception

 

Nous avions vu l’anime qui bien qu’étant classique nous avait amusé. Il n’est donc pas toujours simple d’avoir un avis objectif et encore moins quand il faut comparer deux œuvres issues du même support. Le long-métrage est raté, du moins si vous connaissez l’anime ou le manga le constat sera sans appel. En effet, le film est trop long, l’intrigue aurait pu s’étirer sur 1H30. Déjà au bout d’une heure, on avait presque envie de s’arrêter là, en raison de la fadeur des deux personnages.

De plus, les personnages ne dégagent rien émotionnellement ou expressivement. On en vient à se demander s’ils ne se forcent pas. Les événements s’enchaînent sans être vraiment liés entre eux. 

 

Nous avions de grosses attentes sur ce long-métrage mais, la romance de Wolf Girl and Black Prince n’a pas su toucher notre cœur. L’intrigue est trop plate, manque de rythme, d’émotion et c’est fort dommage. Cependant, si vous ne connaissez pas le manga peut-être que vous l’apprécierez.

 

Laissez votre commentaire