Critique « ReLIFE » (film LIVE) : la pilule de la jeunesse frappe de nouveau !

Critique « ReLIFE » (film LIVE) : la pilule de la jeunesse frappe de nouveau !

Critique « ReLIFE » (film LIVE) : la pilule de la jeunesse frappe de nouveau !

Scénario

Réalisation

Acteurs

Ambiance

Summary:
Le film LIVE de ReLIFE est une bonne surprise pour la licence, nous proposant un scénario plus axé sur la relation d'Arata et Hishiro.

73%

Une belle revisite !

User Rating: 3.9 (1 votes)

En ce mois de novembre, nous revenons vers vous avec un nouvel avis sur un film LIVE. Nous repartons sur les bancs de l’école avec ReLIFE, qui offre un nouveau départ pour un homme quelque peu perdu dans sa vie adulte…

 

L’intrigue de ReLIFE a fait le pari fou de projeter notre héros dans l’adolescence, tout en conservant sa vison d’adulte et ses valeurs actuelles. Entre science-fiction et promesses pour l’avenir, le sujet est des plus intéressants !

 

Cet avis peut contenir des spoilers issus du film LIVE et de l’anime.

 

 

ReLIFE

 

ReLIFE

 

Titre original : リライフ – Relife

Genre : Science-fiction – romance – scolaire

Pays : Japon

Date de sortie : 15 avril 2017

Durée : 120 minutes

Manga original : So YAYOI

 

 

 

 

Synopsis

À vingt-sept ans, Arata est loin d’être celui qu’il s’imaginait être dix ans plus tôt. Il est sans travail, ni petite amie et n’a pas le courage d’avouer sa situation à ses amis, se forçant à jouer la comédie. Son plus grande erreur ? Démissionner de son premier poste, trois mois après son entrée dans l’entreprise. Sur un CV, ça ne pardonne pas et depuis, chaque entretien d’embauche est voué à l’échec. Arata est au bord du gouffre, mais Ryo, un employé de l’institut de recherche ReLIFE, lui propose de participer à une expérience de réinsertion sociale. Pour ce faire, il doit retourner au lycée une année grâce à une pilule le rajeunissant. Arata accepte l’expérience et se retrouve projeté dans son corps lycéen d’alors…

 

Casting principal

 

Taishi NAKAGAWA

ReLIFE

Arata Kaizaki

(Kakegurui)

Yuna TAIRA

ReLIFE

Chizuru Hishiro

(Closest Love To Heaven)

Mahiro TAKASUGI

Kazuomi Oga

(P to JK)

Elaiza IKEDA

ReLIFE

Rena Kariu

(Wolf Girl and Black Prince)

Sae OKAZAKI

ReLIFE

An Onoya

(Black Pean)

Yudai CHIBA

ReLIFE

Ryo Yoake

(Ani ni Aisaresugite Komattemasu)

 


 

Bond dans le temps

 

relifeLe film LIVE ReLIFE nous introduit non seulement dans l’actualité à travers le chômage et les difficultés rencontrées, mais aussi dans celle de la réussite sociale. En effet, Arata est comme la plupart des gens de sa génération, soucieux de s’intégrer dans la société japonaise, au risque d’être hors circuit. Le long-métrage nous conduit à nous mettre à sa place, tout en nous interrogeant sur le mode de fonctionnement du pays. Les personnes qui ont des connaissances sur le sujet n’y feront, de ce fait, pas vraiment attention. En revanche, les autres y découvriront un système différent de notre vision française. Car au pays du soleil levant, il est préférable d’entrer dans les rangs et d’avoir une situation stable. Or le protagoniste ne fait pas partie des élites et en le suivant au quotidien, toute la pression qu’il subit nous est dévoilée.

L’espoir semble bien mince pour que Arata s’en sorte… Malgré cela, l’arrivée d’une technologie inédite propose une alternative enthousiasmante et instructive pour notre héros mal dans sa vie. Mais la décision de changer son destin en effaçant ses déboires n’est pas un moyen si anodin que cela. Notre héros se retrouve confronté à plusieurs problèmes lors de sa régression, apportant ainsi de l’humour et une atmosphère scolaire bien retranscrite. L’immersion semble bénigne, mais elle va s’avérer délicate. Le spectateur est sollicité sur des sujets paraissant enfantins du fait de l’âge des autres élèves. Il n’en reste pas moins que c’est le principal attrait du film : opposer l’enfant et l’adulte sommeillant en chacun !

 

Effacer les erreurs

 

Le concept est jusque-là assez bon pour qu’on s’y attache. Mais quant est-il du casting et de la psychologie de ce dernier ? Le principal protagoniste, Arata, est le pilier central de notre récit. L’acteur n’a pas à rougir de sa prestation, tout à fait honorable quand on connait l’anime. La ressemblance physique est réussie, le caractère aussi. Côté scolaire, sa relation avec les autres lycéens est plutôt bien amenée et travaillée. Hélas, on ressent une légère distance entre chacun, à contrario de la version anime qui exploite plus le côté émotionnel.

Autre interprète, tout autant attendu : Hishiro, dont l’importance n’est pas des moindres. La jeune femme nous offre une héroïne, à la fois timide, maladroite et drôlement ensorcelante. Elle forme avec Arata un beau couple, bien que la relation aille trop vite en besogne à notre goût.

relife

Du côté de l’entremetteur, le rôle de Ryo est assez semblable à celui de son modèle 2D. Il manque toutefois le grain de folie du personnage et sa fraicheur, totalement occultée. D’ailleurs, le duo formé avec An est inexistant, en plus de ne pas s’impliquer assez avec Arata. D’ailleurs, An est reléguée au rang de figurante de ce film. Pour ce qui est du reste des protagonistes secondaires, le couple Oga/Kariu est celui qui change le moins, que ce soit leur amitié ou leur malaise face à leurs sentiments réciproques. Dommage enfin, que les amis de Kariu évoluant au club de volley-ball ne soit pas présents.

 

La science pour palier l’échec

 

relifeLes adaptations de type scolaire sont très nombreuses et il n’est pas toujours évident de faire son choix.

Le long-métrage est agréable, reprenant l’ambiance scolaire, les questionnements des lycéens et du héros à travers les scènes clés de l’œuvre.

Il y a beaucoup de similitudes entre les versions, mais on constate aussi que certaines libertés ont été prises dans la trame, se concentrant plus sur Arata. Certaines étant moins cohérentes ou moins mise en valeur que d’autres. Globalement, le film remplit son objectif en nous divertissant et en nous donnant à réfléchir sur les progrès de la science. La réalisation est correcte, mais la bande-son musicale ne marque pas plus que cela. 

Pour finir, il manque clairement quelque chose qui nous a empêché de totalement entrer dedans. L’intrigue est un poil trop rapide quand il s’agit de la conclusion de l’expérience, la société Relife n’ayant nullement été développée. Sans compter que nous sommes restés perplexes quant à l’utilisation du médicament, relégué au rang d’accessoire et de prétexte à l’histoire. Dommage !

 

 

Le film LIVE de ReLIFE est une bonne surprise, nous proposant un récit familier, mais plus axé sur la relation entretenue par Arata et Hishiro. Le monde du travail au Japon est dépeint avec sérieux, sans oublier une petite touche de fantaisie bienvenue.

 

Bande-annonce de ReLIFE :

 

1 Comment on this Post

  1. Ça a l’air plutôt fidèle. A voir un dimanche après midi pluvieux

    Répondre

Laissez votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.