[Critique] Ore Monogatari!! film LIVE : une romance qui bouscule les codes !

[Critique] Ore Monogatari!! film LIVE : une romance qui bouscule les codes !

Le mois dernier, notre avis s’est porté sur le long métrage I am a Hero. On quitte l’ambiance post-apocalyptique des zombies cette fois et on vous fait découvrir une comédie-romantique. C’est de l’adaptation LIVE Ore Monogatari!! (Mon histoire) dont nous allons vous parler. Un manga et un anime qui ont eu un franc succès avec une intrigue drôle et mignonne à souhait !

 

Ore Monogatari!!

 

Titre original : Ore Monogatari!! – 俺物語!!

Titre alternatif : My Love Story!! – Mon histoire!!

Pays : Japon

Date de sortie : 31 octobre 2015

Réalisateur : Hayato Kawai

Scénaristes : Kazune Kawahara (manga) – Aruko (manga) – Akiko Nogi

Genre : comédie – romance

Durée : 1h45

 

Synopsis

 

Nous suivons les journées de Gôda Takeo, futur lycéen de seconde. Un étudiant qui a une particularité de taille : son imposante stature qui en impressionne plus d’un ! Pourtant Takeo n’aspire qu’à protéger tout le monde et à se trouver une fille qui acceptera d’être à ses côtés. Mais quand son meilleur ami s’appelle Sunakawa Makoto et qu’il est le beau gosse sur qui toutes les filles se jettent, ça n’a rien d’une partie facile à jouer !

Mais la chance tourne pour notre maladroit Takeo, et il finira par trouver l’amour à sa taille !

 

 

Casting principal

 

Ryohei Suzuki

Takeo Goda

Kenji Miyazawa’s Table

 

Kentaro Sakaguchi

Makoto Sunakawa

Gomen, Aishiteru

 

Mei Nagano

Rinko Yamato

Boku-tachi ga Yarimashita

 

 


 

Un shôjô qui renverse les standards

 

L’histoire de Ore Monogatari!! est celle de Takeo, un jeune homme différent des autres, qui avec son physique imposant, est loin de passer inaperçu. C’est quelqu’un de très gentil qui rend service à ceux dans le besoin. Pourtant, il n’a pas encore trouvé la femme de sa vie. Mais au lycée, on a toute la vie devant soi ! Mais Takeo n’a jamais eu de chance quant il s’agit du domaine des relations romantiques… 

Un adversaire qui ne fera pas le poids

Dès, que celui-ci tombe amoureux, ce n’est pas réciproque. Non seulement à cause de son physique impressionnant de gorille mais, aussi car son meilleur ami Makoto, plait à celle qu’il aime. Bien que son ami ne semble pas s’intéresser aux filles qui l’entourent au grand dam de celles-ci. L’intrigue est un sujet de société, qui fait réfléchir sur la norme, les codes et les règles qui régissent tout un chacun. Alors que dans une telle situation, on s’attendrait à y découvrir un Takeo dépressif et introverti, il n’en est rien ! Ce colosse, bien que moins impressionnant que l’original n’en reste pas moins un personnage qui se bat au quotidien. L’humour et la gaucherie de celui-ci en font un personnage très intéressant.

 

 

Un triangle amoureux pas banal

 

Suna, Takeo et Rinko

En plus de ce sujet, l’amour et la ténacité sont portés à l’écran. Car Takeo, loin de s’avouer vaincu, persévère et ce, peu importe les difficultés qu’il rencontre sur son chemin. Pour preuve, la scène de remise des diplômes au début du film est très touchante, puisqu’il n’hésite pas à donner un bouton (coutume japonaise) à son ami qui n’en a plus. Tout ça alors qu’il comptait déclarer sa flamme mais que celle dont il était amoureux préfère Makoto. Mais c’est bien l’arrivée de la belle et douce Rinko qui nous ouvre un nouvel horizon sur la formation de ce triangle amoureux dû à la non-communications. Si cela parait un peu gros et pas vraiment crédible, on sait pourtant qu’être amoureux rend idiot et nous met des oeillères sans que l’on puisse s’en apercevoir. Le rapprochement de Rinko dans ce duo d’ami d’enfance, ne va cependant, pas briser leur amitié en provoquant une rivalité, comme on aurait pu s’y attendre. A contrario, tous trois vont se trouver des affinités et s’entraider dans l’adversité. Le développement de l’intrigue se fait progressivement et les talents de pâtissière de Rinko nous donnaient bien envie de rejoindre le groupe lors des dégustations !

 

Une réalisation fidèle à ses aînés

 

Ore Monogatari!! Takeo
Un héros nommé Takeo

Globalement, le long métrage est très fidèle à l’anime Ore Monogatari!!. Chaque personnage étant joué comme attendu d’eux. On retrouve bien le fameux « je t’aime » de Takeo ou encore le sauvetage de Rinko qui fait ouvrir les yeux à ses copines. De part sa durée, il est évident que tout ne pouvait être retranscrit. Toutefois les souvenirs évoqués par certains personnages sont un moyen efficace de palier à cela. Si l’anime nous avait offert une vie de couple assez rapidement afin de découvrir les aléas de celle-ci, le film LIVE se concentre surtout sur les prémices qui ont fait naître cette relation hors norme. Ce nouveau point de vue est d’ailleurs un bon point, pour une adaptation qui se permet de ne pas faire un copier-coller de l’histoire. Nous invitant, même si le cœur nous en dit déjà avant la fin, à se plonger dans l’anime après le live action. Si cela n’est pas déjà fait bien évidemment. Une bonne surprise dans le milieu donc, où les longs métrages sont légion et où il n’est pas toujours évident de faire un choix par peur d’être déçu. La trame est ordinaire certes mais, si l’on apprécie les comédies romantiques et les valeurs qui en découlent, ce film nous fait passer un agréable moment.

 

Quand une jolie lycéenne tombe amoureuse d’un garçon pas commun, les quiproquos et les fous rires sont de mise ! Une romance qui loin d’être légère, sait nous poser les bonnes questions tout en nous proposant un divertissement de qualité. Ore Monogatari!! c’est un série à consommer sous forme papier, animation ou LIVE, sans modération !

 

 

Laissez votre commentaire