Critique « I Am a Hero » de Sato Shinsuke : La guerre entre les zombies et les survivants est déclarée !

Critique « I Am a Hero » de Sato Shinsuke : La guerre entre les zombies et les survivants est déclarée !

Les zombies, on connait tous plus ou moins le concept avec notamment le récent film coréen Train to Busan. Mais les fans de cette thèmatique ne bouderont pas leur plaisir pour autant, puisque qu’elle attire toujours autant! Découvrez ce mois-ci I Am a Hero, une adaptation qui vous fera voir ses morts-vivants d’une autre façon.

 

I Am a Hero

 

 

Titre original : I Am a Hero – アイアムアヒーロー

Pays : Japon

Date de sortie : 23 avril 2016

Réalisateur : Sato Shinsuke

Scénaristes : Hanazawa Kengo (manga) – Nogi Akiko

Genre : Fantastique – Action

 

Casting principal

 

Oizumi Yo 

Suzuki Hideo

(Tokyo Ghoul)

Arimura Kasumi 

Hayakari Hiromi

(San gatsu no Lion)

Nagasawa Masami 

L’infirmière Yabu

(Gintama)

 

Synopsis

Suzuki Hideo est assistant mangaka mais celui-ci ne parvient pas à lancer sa propre carrière. Il se fait mettre à la porte de son appartement par Tekko, sa petite amie. Le lendemain, un mystérieux virus d’origine inconnue commence à se répandre dans tout le Japon. Les personnes qui sont infectées deviennent alors des ZNQ qui attaquent les gens en les mordant et ceux-ci se retrouvent contaminés. Suzuki Hideo armé de son fusil se voit contraint et forcé à fuir la ville accompagnée d’une lycéenne, Hiromi rencontré alors, qu’il tente de s’échapper. Malheureusement, la jeune fille a été mordue par un ZNQ…

 

Un Japon en pleine apocalypse

 

Le chaos

Hideo, notre protagoniste principal est un anti-héros qui n’a jusqu’alors rien accompli dans sa vie actuelle. Il n’arrive pas à lancer sa carrière de mangaka comme celui-ci le voudrait et sa relation avec sa petite amie, Tekko, est conflictuelle. D’ailleurs, elle finit par se lasser de lui… Pourtant, son destin qui semblait le réduire à une vie sans amour ni succés va se voir bouleverser. En effet, l’arrivée de ses monstres : les ZNQ est providentielle. La lutte ne sera pas facile puisque ses zombies sont bien plus puissants qu’un être humain ordinaire. Bien que Hideo soit un véritable poltron et manque de confiance en lui, nous comprenons ce qu’il peut ressentir et les difficultés à faire face à une telle situation d’urgence. La survie devient le moteur du film, amenant avec elle un élan d’espoir qui fera naître un héros malgré-lui !

 

L’humanité au plus mal

 

La menace est aussi humaine

Le film nous plonge dans un Japon dévasté et qui est devenu la cible de zombies qui ne cessent de se multiplier provoquant une mort massive des habitants. Alors que le gouvernement se montre impuissant face à cette menace encore jamais vue ; les hommes n’ont pas d’autre choix que celui de survivre dans ce lieu hostile. Si Hideo est notre point de départ nous ne manquerons pas cependant de suivre d’autres personnages qui viendront se greffer à notre duo. En parlant d’Hiromi, son personnage aurait gagné en intensité si elle ne s’était pas contentée de dormir durant la quasi-totalité du long-métrage ; ce qui est regrettable ! L’infirmière Yabu, elle, par contre, prend de l’importance avec l’avancée des événements, passant du rôle secondaire à celui d’actrice principale ; volant largement la vedette à Hiromi. Pour finir, n’oublions pas les performances des zombies qui ont pour la plupart des spécificités qui leur sont propres et que l’on vous invite à découvrir. Notre coup de cœur est d’ailleurs le ZNQ acrobate qui nous a bien surpris de par ses prestations, et nous a fait rire et surtout donné des sueurs froides !

 

Du grand spectacle

 

I am ZNQ

Une adaptation bien réalisée qui n’en oublie pas pour autant de faire monter l’adrénaline des spectateurs. De plus, les acteurs sont bons et les créatures très réalistes avec des gros plans pouvant parfois faire froid dans le dos. On a de l’empathie, on vibre, on fulmine devant la détresse évidente de ses survivants livrés en pâture aux morts-vivants. Cependant, le film en lui-même reste accessible s’adressant toutefois à un public habitué à passer des moments de tensions à des moments plus humoristiques ! Le  registre surnaturel amène à nous poser des questions existentielles sur ce que l’on ferait à la place de ces gens. 

 

Un film Live qui a su doser avec brio les codes de l’horreur tout en y apportant des touches de rires avec un anti-héros comme on les apprécie tant. Si les zombies sont votre pain quotidien et que vous n’avez pas encore vu celui-ci ou hésitez, nous vous le recommandons !

 

 

Laissez votre commentaire