Kodomo-kai : 32 élèves de primaire reproduisent le célèbre tableau de Hokusai

Kodomo-kai : 32 élèves de primaire reproduisent le célèbre tableau de Hokusai

Le célèbre tableau du peintre Hokusai a repris des couleurs cet été grâce aux doigts et à la volonté de 32 enfants ! Ces élèves âgés de 7 à 12 ans ont réalisé une véritable œuvre artistique, mêlant collaboration, entraide et plaisir lors du Kodomo-kai. Un projet qui nous a touché en plein cœur et qu’on tient à vous partager !

 

La grande vague de Kanagawa (神奈川沖浪裏, Kanagawa-oki nami-ura) est une estampe mondialement célèbre, du tout aussi connu peintre Hokusai que l’on ne présente plus. Et cet été, cette estampe a connu une seconde jeunesse grâce à l’agilité et à la volonté de 32 élèves de primaire.

Ce projet s’est mis sur pied lors du Kodomo-Kai de cette année. Tous les ans, au Japon, les villes organisent ces « fêtes pour enfants » l’été. Le Kodomo-kai permet aux villes et aux écoles de créer des liens entre les enfants et les adultes, augmentant la sécurité en ville et le rapprochement humain.

Ces 32 enfants habitent dans la même ville, fréquentent la même école, mais se connaissent peu. Ce projet se voulait vecteur de communication et de rencontres, mais aussi de solidarité. Pour parvenir au projet final, les enfants ont chacun choisi l’un des morceaux du tableau, préalablement séparé en pièces égales par les accompagnants. Les élèves les plus âgés ont choisi de reproduire les morceaux les plus difficiles, laissant les plus simples aux plus petits.

 

Au travers de ce travail, c’est un véritable échange qui s’est construit, car il était impossible de dessiner une pièce sans parler à son voisin ! Entraide, communication et découverte ont été les maîtres-mots de ce projet abouti durant le Kodomo-kai. Le tableau est actuellement exposé dans le hall public de la ville de Tarumi, dans la préfecture de Mie.

 

Adresse :

Minamigaoka - Kaikan Public Hall 
2882 - 1 Tarumi Tsu, Préfecture de Mie - Japon

 

 

 

 

 

 

Un projet monté subtilement par de petites mains, qui donne tout son sens à la célèbre citation de FMA, « un est tout, tout est un ». Un travail de qualité dont les enfants peuvent être fiers et dont ils garderont sans doute un souvenir mémorable !

 

 

Avec l’aimable participation de Haruhiko Hayashi

Laissez votre commentaire