[Report] TGS Springbreak 2018 : retour sur la convention toulousaine !

[Report] TGS Springbreak 2018 : retour sur la convention toulousaine !

Le week-end dernier (7 et 8 avril) a eu lieu le TGS Springbreak 2018 qui, comme chaque année a réuni les passionnés de comics, de fantasy et de culture asiatique. Toute la région Sud-Ouest et les alentours attendaient cet événement avec impatience et nous aussi. Rétrospective complète sur l’événement.

 

 

TGS Springbreak 2018

 

TGS Springbreak 2018

 

D’un univers à l’autre

 

Le TGS Springbreak 2018 s’est tenu comme à l’accoutumée dans l’espace DIAGORA LABEGE à Toulouse, avec plusieurs halls mis à la disposition des visiteurs et des professionnels, sans oublier le sous-sol, consacré aux jeux-vidéos. Les visiteurs ont également pu y trouver une partie réservée aux dédicaces d’acteurs, de youtubeurs ou encore de cosplayeurs. Et comme à chaque convention du genre, des coins restaurations étaient présents avec des churros, des glaces, des bonbons ou des sandwiches pour les plus gourmands.

Tout au long du salon, nous avons pu rencontrer de nombreux professionnels, fanzines ou associations. Nous avons également eu la chance de découvrir de nombreuses activités, des expositions de planches d’artistes, des collections personnelles de lego ou encore des collections de figurines qui y étaient exposées.

 

TGS Springbreak 2018 TGS Springbreak 2018
TGS Springbreak 2018 TGS Springbreak 2018 TGS Springbreak 2018

 

Passion cosplay

 

La convention TGS Springbreak 2018 s’est déroulée dans la joie et la bonne humeur des participants qui ont partagé leur passion avec le public présent. Quel bonheur de voir déambuler dans les allées du salon nos amis cosplayeurs ! Grâce à eux, l’ambiance fut détendue et vivante avec de nombreux photographes prêts à immortaliser ce moment unique.

Les concours de cosplay organisés durant les deux jours du salon permettaient également de découvrir ces héros en chair et en os, sur scène. D’ailleurs, les plus calés en la matière n’auront sans doute pas manqué la présence de LADY SUNDAE, J STRYKER, Annshella, Han Jones et Lily On The Moon. Tous les cinq représentaient le jury de cette année pour le concours individuel (samedi) et celui du concours en groupe (dimanche).

 

TGS Springbreak 2018 TGS Springbreak 2018 TGS Springbreak 2018

 

Stands & associations

 

En dehors du cosplay, l’autre activité du salon était bien évidemment, de pouvoir arpenter à notre guise les différents stands. Et là encore, il y en avait pour tous les goûts, que l’on soit amateur de Marvel, de websérie ou de figurines manga. Un large choix de goodies n’attendait que de satisfaire les visiteurs durant toute la durée du salon.

Mais nous voulions surtout mettre en lumière certaines associations de la région pour leur générosité et leur partage lors de notre passage à leurs stands. Ainsi c’est auprès de l’association Franco-Coréenne de Toulouse que nous avons discuté drama coréens, culture, célébrités et futur voyage en Corée du Sud. Ces passionnés nous ont même offert un kimbap (sorte de sushi coréen) maison délicieux, tout en nous parlant des activités de leur association très active.

TGS Springbreak 2018

Dans un second temps, notre attention s’est portée vers le stand de CUTIESCYTHE, un groupe de danse spécialisé principalement dans la J-pop et la K-pop. Et c’est avec grand plaisir que nous avons replongé le temps de quelques chorégraphies endiablées dans les clips de nos groupes et chanteurs favoris !

TGS Springbreak 2018

Dans un tout autre genre, nous avons découvert un sport assez insolite avec le TOULOUSE MUGGLE QUIDDITCH. Pour ceux qui l’auraient oublié, le quidditch est un sport inventé par l’écrivain J.K. Rowling, mondialement connu grâce à la saga littéraire Harry Potter, qui a récemment fêté ses 20 ans. Pour la petite histoire, la version moldue (les non-magiciens) vient des étudiants américains de l’université de Middlebury, en 2005. Grâce aux membres de l’équipe, nous en avons appris beaucoup sur ce sport à la fois technique et amusant. D’ailleurs, sa particularité est qu’il se joue avec une équipe mixte ce qui reste rare dans tout sport confondu. N’hésitez pas à vous renseigner, de nombreuses équipes sont présentes partout en France ! 

TGS Springbreak 2018

 

Une convention qui manque d’innovation ?

 

Le TGS Springbreak est une convention sympathique, que l’on soit néophyte ou passionné d’une ou plusieurs passions et on apprécie d’y faire un tour. Cependant, bien que le salon soit grand et varié, il reste assez répétitif puisque que les activités, bien que nombreuses, ne changent pas beaucoup d’une année à l’autre. Il en va de même pour les invités majoritairement issus des univers de science-fiction (Stargate ou Game of Thrones). De plus, aucun mangaka n’était présent, ce qui est dommage puisque des stands d’éditeurs ou de librairies avaient leurs stands sur le salon.

TGS Springbreak 2018 TGS Springbreak 2018 TGS Springbreak 2018 TGS Springbreak 2018

Enfin, pour ce qui est des stands, là encore, d’une année à l’autre pas de grand changement. Nous avons aussi noté que les stands de figurines étaient peu nombreux cette année, réduisant le choix. Nous avons également été déçus côté alimentation, la nourriture japonaise n’étant pas très représentée. En bref, nous retrouvons pas mal de similitudes avec le constat fait lors de la Clermont Geek Convention de 2018, une convention se tenant en Auvergne.

 

Le TGS Springbreak 2018 fut un salon convivial, qui permet de découvrir des univers variés en deux jours. Et ainsi de prendre un peu de bon temps lors de ce week-end en famille ou entre amis ! Mais c’est une convention qu’il est peut-être mieux de faire ponctuellement et pas tous les ans au risque de vous lasser. 

 

Laissez votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.