Critique « Kedamame l’homme venu du chaos » Tome 1 : un manga singulier et une vraie claque !

Critique « Kedamame l’homme venu du chaos » Tome 1 : un manga singulier et une vraie claque !

Critique « Kedamame l’homme venu du chaos » Tome 1 : un manga singulier et une vraie claque !

Personnages

Graphismes

Histoire

Summary:
Attention, malgré sa qualité indéniable, ce titre n’est pas du tout destiné aux plus jeunes. A sa lecture nous avons immédiatement pensé aux premiers tomes de Tokyo Ghoul, c’est dire !

93%

Un titre vraiment singulier vient d’enrichir le catalogue manga des éditions Glénat. Kedamame, de Yukio Tamai, nous transporte dans un Japon médiéval où le folklore rencontre le polar noir. Une vraie claque !!!

 

 

 

 

 

 

 

 

Kedamame l’homme venu du chaos – Tome 1

 

Titre original : ケダマメ

Type : Seinen

Genres : Action – Aventure – Surnaturel

Thèmes : Danse – Moyen Âge

Auteur : Tamai Yukio

Éditeur au Japon : Shogakukan

Éditeur en France : Glénat

Nombre de tome au Japon : 

Nombre de tome en France : 1

Statut : Terminé

Prix public : 7.60 €

 

 

Synopsis : 

Kokemaru vient de rejoindre une petite troupe itinérante de kugutsu dont les deux jeunes danseuses attirent tous les regards et la concupiscence des hommes. Mais, sous ses airs débonnaires Kokemaru cache une nature étrange. Bientôt, ils arrivent dans la ville de Kamakura où se produisent d’étranges phénomènes. Entre meurtres et mutilations de prostituées et émergence d’une secte morbide, leur périple n’est pas de tout repos. En face, un samouraï, tenace et sans pitié enquête sur ces phénomènes et prend Kokemaru pour cible.   

 


Une histoire sombre et complexe

Kedamame propose d’entré de jeu une intrigue sombre et violente résolument adulte. Il y est question de prostitution, de meurtres et de vengeance sur fond de chasse à l’homme. L’intrigue qui se déroule en plein XIII siècle à l’ère kamakura, monte en puissance tout au long des pages. Les personnages, nombreux sont intrigants et ont tous un rôle à jouer, quitte à nous mettre sur une fausse piste. Ménageant ses effets, l’auteur parvient à nous emporter dans son univers riche et documenté. A la lecture de ce premier tome, l’on se retrouve avec de nombreuses interrogations. .

De magnifiques graphismes

L’histoire déjà bien prenante est servie par de magnifiques graphismes, souvent sombres voire glauques, mais jamais dégoûtant. Ils sont très soignés et détaillés. Certaines pages sont magnifiques. On sent une grande maîtrise de l’auteur que ce soit dans la composition de ses planches, la réalisation de ses doubles pages ou encore le sens du détail. Les physionomies des personnages sont très intéressantes. 

Attention, malgré sa qualité indéniable, ce titre n’est pas du tout destiné aux plus jeunes. A sa lecture nous avons immédiatement pensé aux premiers tomes de Tokyo Ghoul, c’est dire !

Laissez votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.