Critique « Fool’s Paradise » : un premier tome explosif chez Dark Kana !

Critique « Fool’s Paradise » : un premier tome explosif chez Dark Kana !

Le 21 septembre, la nouvelle pépite de Kana, Fool’s Paradise, sortait dans les librairies françaises. Classée dans la collection Dark Kana, la série en quatre tomes de Ninjyamu et Misao s’intéresse au monde des idoles japonaises d’une manière absolument glaçante. À l’occasion d’une soirée de lancement organisée par la maison d’édition, dans la fabuleuse librairie Le Renard Doré, nous avons découvert l’univers délicieusement angoissant d’un thriller qui promet de faire parler de lui !

 

Âmes sensibles s’abstenir !  

Le premier tome de Fool’s Paradise, de son titre japonais Gūzō Jihen, attire immédiatement l’œil. Une jeune idole japonaise souriante, micro à la main, paraît réaliser sa performance sur la couverture du manga. Pourtant, impossible de prendre le titre pour un Shōjo (manga ciblant avant tout les jeunes filles). Outre un choix de couleurs particulièrement sombre, une silhouette inquiétante semble guetter la jeune idole, tandis que des tâches de sang parsèment la couverture. Le ton est donné : nous sommes ici sur un manga pour public averti

 

Fool's Paradise jacquette tome 1
Jaquette du tome 1 ©Kana

 

Titre original : Gūzō Jihen

Titre alternatif : Fool’s Paradise

Scénariste : Ninjyamu

Dessinateur : Misao

Éditeur français : Kana

Éditeur original : Kōdansha

Date de sortie : 21/09/2018

Nombre de tomes : 4 au Japon (terminé)

Prix : 7.45 €, prix découverte 5,95 €

 

 

« Quand l’adoration déclenche le chaos  »

 

Difficile, pour tout fan de la culture japonaise, de passer à côté du phénomène idol. Ces très jeunes artistes, propulsés sur scène dès l’adolescence, sont formés au chant, à la danse ou encore à la comédie, mais aussi à vendre une image parfaite d’eux-mêmes, sans cesse remaniée par leurs agences. Modes de vie exemplaires, silhouettes parfaites et sourires aux lèvres doivent contribuer à faire rêver des fans nombreux et passionnés. 

Souvent dénoncé pour ses dérives, le phénomène idol trouve, dans Fool’s Paradise, une analyse poussée et inquiétante, qui exacerbe les comportements abusifs des agences et des fans pour mieux les pointer du doigt.    

 

Synopsis

La super-idole Sela Hiiragi a été gravement blessée dans un attentat à la bombe. Tout le monde pense que l’auteur des faits pourrait être Kazutaka Nichiya, un garçon ayant commis plusieurs attentats à la bombe quelques années plus tôt, alors qu’il avait 13 ans.

Après cet incident, l’amour qu’éprouvent les fans pour Sela fait place à une haine collective à l’égard du criminel, ce qui bouleverse petit à petit la société japonaise… (Source : Kana)

 

A travers Fool’s Paradise, Misao et Ninjyamu dépassent également le monde des idoles japonaises, afin d’effectuer une critique plus large de la société, qui ici, dystopique, pousse indéniablement le lecteur à s’interroger. 

 

Fool's Paradise Le Renard Doré/Kana

 

Le titre de l’année 2018 pour Kana

 

 

À l’occasion de sa soirée de lancement, Kana s’associait au Renard Doré pour nous offrir une présentation explosive de son nouveau thriller, avec une soirée dans le thème. Après nous avoir fait désamorcer une bombe via un jeu de réalité virtuelle, la maison d’édition nous présentait Fool’s Paradise comme son titre phare de l’année 2018.

 

 

À la lecture du premier tome, on comprend rapidement l’engouement des éditeurs. Rebondissements inattendus, révélations foudroyantes et cliffhanger redoutables sont à prévoir !

 

 

 

Nous ne pouvons donc que vous conseiller de courir en librairie pour découvrir ce titre exceptionnel ! Et n’oubliez pas que jusqu’au 31 décembre 2018, vous pouvez profitez d’un prix découverte avantageux !

 

Fool's Paradise prix découverte

 

Laissez votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.