[Eté 2017] Princess Principal : steampunk, espionnage et mensonges à Londres !

[Eté 2017] Princess Principal : steampunk, espionnage et mensonges à Londres !

Après la petite pépite découverte cet été qu’est Made in Abyss, en route vers des aventures d’un autre genre avec Princess Principal ! Ne vous laissez pas berner par son titre ou son affiche, vous pourriez être surpris par cet anime… Bienvenue dans un monde empli de mensonges et d’espionnage ! 

 

Princess Principal

 

princess principal affiche

 

Titre original : プリンセス・プリンシパル – Purinsesu Purinshiparu

Genre :  Action, espionnage, uchronie

Type : Shôjo, seinen

Période : du 9 juilet au …

Plateforme : Wakanim

Nombre d’épisodes :  ???

Studio :  Actas inc. (Girls und Panzer, Switch), Studio 3Hz (Dimension W)

 

Réalisation : Masaki Tachibana (Eureka Seven, Ghost in the Shell : Stand Alone Complex)

Character design original : Kouhaku Kuroboshi (manga)

Character design : Yukie Akiya

Compositeur : Yuki Kajiura (Fate/Zero, Sword Art Online, Chrno Crusade, Pandora Hearts)

 


 

Synopsis

Londres, XIXe siècle. Cinq jeunes filles vivent dans cette capitale divisée par un mur gigantesque d’est en ouest. Admises au sein de la prestigieuse école Queen Mayfair, ces lycéennes vont devoir jouer le rôle d’espionnes. Infiltrations et courses-poursuites palpitantes attendent nos héroïnes au cœur du monde de la nuit.

(Wakanim)

 

Capture du 2017-07-14 10-25-48

 

Espionnage dans un Londres divisé

 

Princess Principal en un anime qui fait la belle part à l’uchronie. Chose peu étonnante, ce type de scénario n’a rien d’original et reprend une partie de l’histoire de l’Homme en modifiant un détail. Ici, pas de RDA ni de RFA, mais on ne peut empêcher notre esprit d’y penser. Au XIXème siècle, Londres est divisée. Les espions grouillent de partout pour livrer une guerre de l’ombre, sans aucune merci. Et dans cette école un peu particulière qu’est Queen Mayfair, se trouvent cinq lycéennes toutes aussi atypiques les unes que les autres. Sont-elles humaines ? Extra-terrestres ? D’où provient cet étrange bidule semblant leur donner des aptitudes temporaires ? A quel genre d’organisation appartiennent-elles ?

©Princess Principal Project
©Princess Principal Project

Malheureusement, autant de questions qui resteront sans réponse pour le moment. Ce premier épisode nous plante le décor d’un Londres divisé, dans une ambiance steampunk, où la vie ne semble pas si facile. Mais nous n’en saurons guère plus sur ces mystérieuses espionnes et sur la jeune princesse. Espérons que les prochains épisodes nous en mettent plus sous la dent en matière de scénario car l’intrigue pourrait s’avérer complexe !

Et si l’affiche et le style de personnages de cet anime ne vous ont pas tapé dans l’œil, ne prenez pas la fuite pour autant ! Oui, il faut l’avouer, le côté girly voire lolicon peut rebuter. J’ai failli passer à côté de cet anime pour cette raison. Mais laissez vous tenter, rien que pour suivre ce premier épisode. Car peut-être que comme moi, vous serez très agréablement surpris par l’ambiance et la qualité de l’animation…

 

Ambiance steampunk et ninja

 

Vous êtes férus de ce mouvement littéraire du XIXème ? Juste curieux peut-être ? Alors ne bougez plus, Princess Principal pourrait bien bluffer vos petites mirettes ! Véhicules, accessoires, tenues vestimentaires, rien ne semble être laissé au hasard dans cet anime ! Et nos jeunes lycéennes non plus ! Ne croyez pas que vous assisterez à des goûters ou aux cours de ces demoiselles. Car c’est le monde de la nuit qui vous attend… L’ambiance est sombre, les graphismes sont suffisamment poussés, les plans urbains ou naturels très agréables, et on apprécie également les plans serrés sur les personnages. L’animation est fluide et punchy, l’environnement prend vie aisément tantôt dans des couleurs lumineuses aux côtés de la Princesse, tantôt dans des couleurs rouille.

 

Princess Principal Ange
Ange – ©Princess Principal Project

Côté personnage, Ange n’a pas mis de temps pour s’agripper à notre cœur… Malgré son visage angélique, ce n’est pas une personne à qui il faudrait trop se confier. Cette jeune espionne ne vous fera jamais de blagues, mais méfiez-vous de ses mensonges qui pourraient vous conduire tout droit au paradis… Ou dans les tréfonds de l’enfer.  Ce premier épisode nous permet tout juste d’effleurer ce drôle de personnage et de titiller notre curiosité. Ses acolytes sont elles aussi présentées, mais laissées plus en retrait. Ninja, princesse, menteuse… Les missions promettent d’être mouvementées !

 

 

Vitesse effrénée, action et mensonges

 

Si dans ce premier épisode, le décor se plante aisément et nous surprend par son ambiance steampunk de qualité, le rythme pourrait bien aussi vous surprendre. Et si vous vous attendiez à un anime plutôt féminin et posé, passez votre chemin, ça ne sera pas un programme aussi léger ! Car vous ne vous ennuierez pas une seule seconde !

©Princess Principal Project
©Princess Principal Project

Vous aimez les courses poursuites ? Les voitures du XIXeme ? Les mensonges, la trahison, les secrets ? Alors ne zappez plus, Princess Principal saura vous plaire – ou son premier épisode du moins. Le rythme est effréné, les mensonges acerbes et il vous faudra une bonne dose de courage pour embarquer aux côtés de ces drôles de lycéennes. Mais le voyage en vaut la chandelle ! Princess Principal semble débouler comme un boulet de canon avec ses dix premières minutes survoltées ! Un tempo maintenu durant toute la durée de l’épisode, au rythme des mensonges et des découvertes.

Et que vaudrait un bon anime sans une bande son au poil ? Là aussi, la magie de l’ambiance est sublimée par des OST d’ambiance composée par la plus que célèbre Kajiura Yuki ! Sans oublier un opening prenant interprété par Void_Chords feat MARU et dessiné dans un univers steampunk avec quelques touches féminines. En bref, le contexte est posé et nous a intrigué par bien des aspects… Vous êtes encore là ? Mais filez donc visionner cet anime !
 
 
 
La recette idéale pour un premier épisode racoleur sur Wakanim ! Espérons que le rythme canon donné par ce début d’anime saura se maintenir dans les prochains épisodes et nous entraîner encore un peu plus avec ces drôles d’espionnes ! A noter que le jeu mobile Princess Principal Game of Mission est sorti le 30 juin dernier, mais seulement au Japon…

 

 

[Eté 2017] Princess Principal : steampunk, espionnage et mensonges à Londres !

Scénario

Animation

Personnages

Ambiance

Musique

Summary:
Un anime surprenant dans un univers steampunk et au rythme canon ! Un premier épisode boulet de canon à suivre !

86%

Surprenant !

Laissez votre commentaire