[Octobrrrr] Un mois, une auteure: Shirley Jackson

[Octobrrrr] Un mois, une auteure: Shirley Jackson

Shirley Jackson est une auteure américaine née à San Francisco en Californie le 14 décembre 1916 et est morte le 8 août 1965 à North Bennington dans le Vermont. Evidemment elle est une des figures principales de la littérature américaine du XXème siècle, mais elle est également le visage féminin de la littérature d’épouvante et d’horreur. 

 

 

Vie personnelle

Après avoir vécu une enfance des plus normales, elle déménagea vers les banlieues de New-York avec ses parents. Ainsi, elle eut l’occasion de pouvoir étudier à la Brighton High School puis à l’Université de Rochester. Cependant ces écoles ne furent pas une partie de plaisir pour elle. Elle fit un tel rejet de Rochester qu’elle décida de prendre une année “de pause” avant de retourner étudier à l’Université Syracuse. Enfin, elle se retrouva dans un endroit qui lui plu. Elle fut diplômée en journalisme et se (re)découvrit une passion pour l’écriture et la littérature. Jackson était membre du journal de littérature du campus universitaire. D’ailleurs, elle rencontra son mari dans ce club. Jackson eut quatre enfants avec son mari.

 

Ses premières oeuvres 

Le thème préféré de Jackson sur lequel travailler en littérature est assez facile à reconnaître. Rien qu’à travers ses deux premiers ouvrages de fiction appelés The Bird’s Nest et The Sundial, on s’aperçoit que les facettes psychologiques des personnages sont les éléments principaux. Le premier roman raconte l’histoire d’une femme ayant des troubles de la personnalité et qui entame une relation avec son psychothérapeute, et le deuxième met en scène une famille bourgeoise qui pense être la famille “élue” pour survivre à la fin du monde. Ces deux romans furent des succès et permirent à l’auteure d’être reconnue dans le monde littéraire. Ses nouvelles étaient également très appréciées. 

 

Les deux romans les plus connus 

Tout d’abord nous avons le fameux The Haunting of Hill House qui est plus que jamais revenu dans l’actualité grâce à l’adaptation Netflix – qui est absolument époustouflante – sortie le 12 octobre 2018 sur le site de streaming. 

Publié en 1959, The Haunting of Hill House est considéré comme étant le livre pionnier des histoires d’épouvantes et de maisons hantées. C’est la première fois qu’un roman relate de ce concept devenu si commun aujourd’hui: des évènements paranormaux surviennent dans cette grande maison, ce qui rend les habitant.e.s fous/folles. 

Stephen King, considéré comme étant LE maître de l’horreur, écrit dans son essai sur le genre de l’horreur Danse Macabre (publié en 1981) que The Haunting of Hill House est “un des meilleurs roman d’horreur du XXème siècle” et il consacre au roman une des plus grandes critiques. 

En 1962 est publié We Have Always Lives in the Castle, son deuxième roman le plus connu. C’est un thriller mélangeant toujours l’aspect très psychologique avec de l’épouvante et de l’angoisse. Il raconte des problèmes de meurtres au sein d’une famille dans un petit village. Ce roman fut le dernier ouvrage de l’auteure. 

 

 

Jackson a également écrit de nombreuses nouvelles (près de deux cent voire plus). Son recueil de nouvelles le plus connu est The Lottery and Other Stories publié en 1949. Plusieurs de ses travaux trouvés après sa mort ont été publiés posthume, dont Come Along With Me, une oeuvre regroupant un roman non fini, quatorze nouvelles et trois conférences qu’elle eut l’occasion de faire au cours des dernières années de sa vie.  

Malheureusement elle décéda à l’âge de 48 ans suite à un problème cardiaque probablement dû à tous les médicaments qu’elle prenait. 

 

Shirley Jackson restera aux yeux de tou.te.s une auteure incontournable du XXème siècle. 

Laissez votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.