Livres échangés mais pas remboursés !

Livres échangés mais pas remboursés !

Depuis plusieurs semaines, des statuts pullulent sur Facebook : tous proposent des échanges de livres avec les « amis » de nos « amis ». Le but est que si A envoie l’adresse de B à six de ses « amis » ayant aimé son statut, B reçoive six livres. Les six « amis » de A ayant posté préalablement le même statut sur leur mur respectif, recevront six « likes », à qui ils donneront l’adresse de A, afin qu’il reçoive à son tour six livres. Les six likes des six « amis » respectifs de A feront qu’il devrait recevoir trente-six livres.

échanges de livres

Ce mouvement ne vient pas de naître, il existe déjà depuis pas mal de temps, et sous différents aspects : que cela soit au travers de sites spécialisés dans l’échange de livres (Pochetroc, Booktroc, Bookmooch.com, Radins.com, …), ou par le biais de forums ou sites interactionnels, comme c’est le cas ici de Facebook.

Alors, bien sûr, ce projet n’est pas d’une fiabilité à toute épreuve, il peut arriver que l’on ne reçoive pas les livres attendus, que l’on soit déçu par ceux que l’on reçoit, et que sais-je encore. Pour autant, on peut tomber sur de bonnes surprises, et il me semble que développer ces projets participatifs est une (très) bonne idée pour diffuser la culture !
Il est vrai qu’une forme d’intérêt demeure dans ce projet, en ce qu’il peut être considéré comme « rentable » : quelle librairie offre trente-six livres pour le rendu d’un seul ? Cependant, cette logique du « payer moins cher pour gagner plus » est contrebalancée par l’ignorance des livres que nous allons recevoir.

On ne cesse de parler de monde dérégulé, et de société du spectacle où l’hyper-communication ne favorise que les échanges financiers et/ou économiques. Il me semble qu’il ne tient qu’à nous de nous approprier les outils de communication qui sont à notre disposition afin d’en faire autre chose que le moyen pour subvenir à un intérêt individuel

Et puis finalement, les curieux peuvent être amenés à de belles découvertes, car évidemment, les livres que l’on reçoit, on ne les choisit pas !

A bon entendeur ..!

 

Sources : l’actualité

Article écrit par Julie Madiot

Laissez votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.