Avril 2017 : la sélection littéraire

Avril 2017 : la sélection littéraire

 

Et oui, déjà le mois d’avril pointe le bout de son nez ! Et partout en France, la météo a été au rendez-vous. Alors quel bouquin vous accompagnera lors de vos premiers bains de soleil? Just Focus vous a présélectionné les titres les plus appétissants du mois d’avril.

Azelice vous propose…

memento moriLe 5 avril 2017 paraissait le livre Memento Mori, écrit par Sebastià Alzamora, et publié aux éditions Babel. Thriller se déroulant à Barcelone au début de la guerre civile, ce roman nous entraîne dans les pas d’un commissaire, qui enquête sur un double meurtre. Les deux victimes ont été découvertes exsangues. Il se pourrait bien que leur assassin n’ait rien d’humain.

 

Les éditions Denoël proposent depuis le 6 avril 2017 le livre Récidive, écrit par Sonja Delzongle. Hanah Baxter, profileuse, vient d’apprendre la libération de son père, qui a passé les vingt-cinq dernières années en prison pour le meurtre de sa femme. L’ayant dénoncé pour son crime, Hanah a changé d’identité, mais elle sait que son père fera tout pour la retrouver.

 

La sélection de Julie

MussoLe livre qu’il ne faut absolument pas manquer en ce début de printemps, c’est le dernier Guillaume Musso ! Paru le 30 mars dernier aux Éditions X.O et tiré à 450 000 exemplaires, Un appartement à Paris est la dernière pépite de l’écrivain préféré des français. Le pitch? Afin de s’accorder un peu de répit, Madeline, une jeune policière Londonienne a loué un atelier d’artiste à Paris. C’était sans compter sur Gaspard, un écrivain américain, qui à la suite d’un malentendu investit les lieux. Gaspard est solitaire et la cohabitation pendant quelques jours s’annonce compliquée…

 

La dernière publication de Bernard Pivot, La mémoire n’en fait qu’à sa tête, est également disponible en librairie depuis le 01er avril. Plutôt qu’une autobiographie, il a préféré quelques ricochets de sa vie, si riche en rencontres et en lectures. Ces courts textes à l’écriture pétillante et drôle illumineront vos soirées printanières. Nous vous offrons ces quelques lignes extraites de cet excellent ouvrage :

On s’arrête tout à coup de lire. Sans pour autant lever les yeux. Ils restent sur le livre et remontent les lignes, reprenant une phrase, un paragraphe, une page. Ces mots, ces simples mots, ne nous évoquent-ils pas notre enfance, un livre, une querelle, des vacances, un voyage, la mort, des plaisirs soudain revenus sur nos lèvre ou courant sur la peau… Décidément la mémoire n’en fait qu’à sa tête.
Imprévisible et capricieuse, elle aime bien déclencher sur moi des ricochets semblables à ceux obtenus par ces petites pierres plates que je faisais rebondir sur la surface étale des étangs et des rivières de mes jeunes années. C’est sans doute pourquoi elle interrompt aussi mes lectures pour des bagatelles, des sottises, des frivolités, des riens qui sont de nos vies des signes de ponctuation et d’adieu.

 

Enfin, un auteur talentueux dont on vous a déjà longuement parlé Haruki Murakami met fin à la longue attente de ses fans quant à la sortie de son prochain best-seller. Des hommes sans femmes, paru en mars dernier chez Belfont est un recueil de sept nouvelles aussi intenses que fascinantes. Comme un clin d’oeil à Hemingway, des hommes cherchent des femmes qui les abandonnent ou qui sont sur le point de le faire. Musique, solitude, rêve et mélancolie, le maître au sommet de son art.

 

 

Toute l’équipe littérature de Just Focus vous souhaite une très belle lecture !

Leave a Comment