Partir à la découverte du Nordeste : Lençois Marenhenses

Partir à la découverte du Nordeste : Lençois Marenhenses

Lençois est un paradis inoubliable de 1500km². Des dunes et des lagunes s’étendent à perte de vue. C’est un lieu magique, proche de l’irréel, où règne une ambiance quasiment mystique. Ne vous envolez pas du Brésil sans avoir découvert ce bijou du Nordeste. 

Sao Luis, le point de départ

Sao Luis est le point de départ du road trip. En effet, l’aéroport de la ville est bien desservi. Sao Luis a été fondée sur une ile par les français au 17ème siècle (par le fameux Daniel de la Touche, fameux oui, mais seulement au Brésil !)

Sur place, vous pourrez visite le centre historique de cette ville coloniale, inscrit au patrimoine mondial de l’Humanité. La capitale de l’État du Maranhão offre à perte de vue des bâtiments coloniaux colorés et rénovés. Galeries d’art, commerces, cafés et restaurants sont nombreux en ville.  Deux jours à Sao Luis sont amplement suffisants.

 

Lençois Marenhenses, un lieu magique

Ce désert de dunes et de lagunes est une des nouvelles merveilles du monde. Vous serez époustouflés par son immensité, son calme, et l’impression que le site laisse sur chacun de ses visiteurs. Même en tant que grand voyageur, il est certain que jamais vous n’aurez vu un tel paysage.  Cette merveille de la nature se situe dans le Nordeste, une région du Brésil pourtant réputée pour son aridité mais aux plages divines.

 Depuis Sao Luis, il est facile d’accéder au parc national via les lignes de bus. N’oubliez pas de les réserver, mais ils sont assez réguliers dans leur départs.

 Il ne faut pas moins de trois jours pour profiter pleinement du parc National de Lençois. En vous offrant les services d’un guide ou/et d’une agence de tourisme spécialisée, vous pourrez visiter différentes lagunes (Lagoa Bonita, Lagoa Azul, etc). Mais les lagunes les moins prisées par les touristes sont accessibles après quelques heures de trek dans le sable. Les plus courageux auront droit à une spectacle époustouflant en assistant à un lever de soleil sur les dunes. Les guides se plient en 4 pour que les touristes voient des choses incroyables. Le coucher de soleil en fait également partie. Et puis, ne partez pas du parc national sans être passé par le rite obligatoire de Lençois, une baignade inoubliable dans une des lagunes du parc !

 

          

Pour profiter d’une vue incroyable sur le parc de Lençois Marenhenses, rien ne vaut un tour en hélicoptère. Vous pourrez ainsi admirer du ciel les dunes et les lagunes, ce qui donnera une toute autre dimension au parc.

Vous pourrez trouver, à proximité du parc, pleins de villages proposant des pousadas, ces auberges de jeunesse bon marché. Quel que soit le village où vous logerez, des agences touristiques vous proposerons des tours divers et variés.

Les villages alentours, Barreirinhas et Atins

Barreirinhas est l’un des petits village proche du parc. Y loger permet ensuite de faire une balade sur le Rio Perguiças, pour rejoindre le petit village d’Atins. Lors de ce périple sur l’eau, vous pourrez également vous arrêter sur les berges du fleuve, car de nombreux villages le bordent. Les habitants seront contents de vous y accueillir, et de vous montrer l’artisanat local. De plus, c’est une occasion de découvrir le « petit Lençois ». Comme son nom l’indique, il s’agit également de dunes de sables mais sur une étendue beaucoup moins vaste.

 

Les villes traversées : Tutoia, Parnaiba et son Delta  

En continuant votre périple dans le Nordeste, vous serez amener à traverser plusieurs villages, comme Tutoia, et Parnaiba. Ces deux derniers sont des lieux de passages, où vous trouverez facilement un bus ou un moyen de locomotion quelconque pour votre prochaine destination (oui car il ne faut pas avoir peur de voyager en 4×4, en buggy, ou sur l’eau !). Si d’aventure vous vous retrouvez à Parnaiba, ne manquez pas le « delta de parnaiba ». il s’agit d’une embouchure entre plusieurs îles, où la faune et la flore sont très diverses. Vous aurez surement la chance d’apercevoir de beaux Ibis rouges voler. Beaucoup d’agence touristiques proposent également des excursions pour le delta de Parnaiba.

Jericoacoara, le petit paradis

Un voyage dans le Nordeste sans passer par Jericoacoara est semblable à une visite de Paris sans passer par la Tour Eiffel. Jericoacoara est un petit village dont les rues sont toutes ensablées. Il n’y a que des pousadas, des agences touristiques, et beaucoup de restaurants typiques. L’atmosphère est incroyable : on se croirait dans une station balnéaire hippie des années 80. Calme et sérénité sont de rigueur. Vous ne vous ennuierez pas puisque les agences touristiques vous proposeront diverses activités plus ou moins sportives. La « lagoa Azul » et la « lagoa del paraiso » sont accessibles depuis les dunes en buggys. Vous pourrez également découvrir la « Pedra Furada » et l’arbre « Perguiça » en passant par le littoral rocheux. N’hésitez pas à faire une escale à Tatajuba où vous pourrez profiter des hamacs, les pieds (et les fesses) dans l’eau. Les plus fêtards pourront même profiter des soirées dansantes organisées par un des restaurant rooftop de Jericoacoara. Retrouvez chaque soir le petit marché de Jericoacoara, ainsi que les vendeurs de caïpirinhas qui vous dérouleront le tapis rouge, du village jusqu’à la plage. Une semaine n’est pas de trop pour profiter de tout ce que Jericoacoara a à vous offrir.

 

Morro Branco, où les incontournables falaises rouges

Morro Branco est également un village situé en bord de mer. Sa particularité est qu’il est entouré par des falaises de sable ocre et rouge, qui contrastent avec la mer turquoise et les dunes habituellement blanches du Nordeste. En vous enfonçant dans le « labyrinthe des falaises rouges », vous serez étonnés de l’atmosphère qui y règne : tout est calme, et on entend le bruit de la mer alors même que l’on se croirait dans un désert en Arizona. C’est sans aucun doute une étape incontournable de votre voyage. Depuis Morro Branco, vous pourrez également faire une halte à la « praia Canoa Quebrada », qui borde un petit village de pécheurs, tranquille et calmes, aux habitants forts sympathiques. Il est idéal d’y passer deux jours. 

 

Fortaleza, la fin du périple

La « Blonde du soleil » est un endroit étonnamment grand. Elle est la 5ème plus grande ville Brésilienne  et capitale du Nordeste. Elle attire autant les touristes Brésiliens que les étrangers, venant pour ses plages immédiatement accessibles, et pour son ambiance réputée festive. Vous devez absolument passer par le « parque ecologico do côco » et par le théâtre José de Alencar (dont la façade est très impressionnante). 

L’aéroport de Fortaleza est international et desservira toutes vos dates de retour (et/ou vous mènera vers votre prochain périple!)

Partez sans plus attendre à la découverte de ces paysages et de ces lieux fabuleux, qui n’attendent plus que vous !

 

Laissez votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.