Les incontournables d’Amazonie

L’Amazonie, ce poumon de la terre est un lieu à préserver et à découvrir. L’Amazonie, c’est l’exotisme pur, un dépaysement total qui fait écho à une symphonie d’images sorties tout droit de notre esprit. Voilà une liste non exhaustive des choses incontournables à faire pour les aventuriers souhaitant s’engouffrer au cœur de l’Amazonie.

La rencontre des deux fleuves ou « Encontro das Aguas »

L’Amazonie tire son nom de l’Amazone, le fleuve qui traverse la forêt sur plus de 7000 km pour aller se jeter dans l’Océan Atlantique. C’est l’un des plus longs fleuves du monde. A 8 km avant Manaus, le Rio Negro et le Rio Solimoes se rencontrent pour devenir l’Amazone. Ces deux eaux se rencontrent, mais ne se mélangent pas, à cause de leurs différences en matière de densité, de force du courant, de profondeur, de température et de composition. Les eaux du Rio Solimoes sont ocres, à cause de l’érosion du bassin des Andes, alors que celles du Rio Negro sont noires, comme son nom l’indique, du fait qu’il ait traversé des étendues stagnantes.

Un embarcadère permet aux touristes de traverser cette rencontre des deux eaux. En passant la main dans l’eau, on peut réellement et instantanément s’apercevoir que les deux eaux n’ont pas la même température. La démarcation est bien visible, et les touristes ne sont pas déçus ! C’est à faire.

Nager avec des dauphins

La faune et la flore en Amazonie sont impressionnantes par leur diversité. On y trouve toutes sortes de reptiles, de mammifères, et d’animaux marins. Ne vous étonnez pas si vous voyez des dauphins sortir de l’eau. Ne vous pensez pas mort si ces dauphins que vous apercevez sont roses. Car oui, les dauphins d’Amazonie sont bel et bien roses. Appelés les « botos », ils nagent au milieu de leurs congénères gris, et sortent parfois le bout de leur bec, ou leurs ailerons. Il n’est pas rare d’en apercevoir, car ils aiment surgir près des berges et des flancs des bateaux. Les guides amazoniens connaissent les spots où les dauphins sont les plus présents. Il est également possible de se baigner avec les dauphins qui, même s’ils ne sont pas apprivoisés (et encore heureux, car c’est un des charmes de l’Amazonie, cette faune sauvage !), ne sont vraiment pas agressifs, mais très joueurs !

Pêcher des piranhas

Une des activités, qui peut être proposée par les nombreuses agences touristiques d’Amazonie, est la pêche au piranhas. Munis de cannes à pêche de fortune (constituées d’un bâton de bois au bout duquel pend une ficelle, sur laquelle on accroche un hameçon et un morceau de poulet cru), vous pourrez embarquer à bord d’une pirogue pour aller pêcher dans un endroit peu profond, où vivent les piranhas. Dès que le morceau de poulet entre dans l’eau, ça mord ! Les piranhas péchés par les touristes ne sont pas grands, et en général, ne dépassent pas la taille d’une petite main. Ils sont gris, et avec des touches de rouge flamboyant. Les guides les relâchent car ils sont trop petits pour être mangés, et la légende dit qu’ils sont remplis d’arêtes.

Passer une nuit dans un bivouac en pleine forêt

Passer une nuit dans un hamac en pleine forêt amazonienne, c’est LE truc dépaysant à faire ! Evidemment, il faut prévoir des vêtements longs, légers (car les températures sont vraiment élevées) et de l’anti-moustiques. En général, après un trek (plus ou moins) long, les guides font monter un bivouac aux participants. Pour pousser l’expérience jusqu’à l’extrême, les aventuriers peuvent choisir une option où leur repas du soir ne sera constitué que des poissons pêchés dans l’Amazonie (vous avez plutôt intérêt à être bon pêcheur, ou ne pas avoir un trop grand appétit). La nuit, la chaleur baisse et l’humidité redescend. On est aussi beaucoup plus sensibles aux bruits aux alentours. Mais pas de panique, les guides emmènent toujours les volontaires dans des endroits sécurisés, et les panthères n’attaquent en général que les personnes qui ronflent ….

Découvrir la faune et la flore

La faune et la flore de l’Amazonie sont uniques. Il est rare de rencontrer d’autres groupes de touristes lors d’un séjour en Amazonie, pour notre plus grand bonheur. On se sent seul, isolé et en communion avec la nature. On peut apercevoir de nombreux animaux terrestres, comme le paresseux (qui ne ressemble d’ailleurs pas du tout à Sid de l’âge de glace), des serpents, beaucoup d’insectes plutôt énormes, et des oiseaux. En se promenant à pirogue sur l’Amazon, le seul moyen de transport hormis la marche à pied en Amazonie, on aperçoit aussi des animaux marins : des dauphins, des crocodiles. Les crocodiles sont visibles sur les berges toute la journée, mais encore plus la nuit. Les guides vous emmèneront alors faire un tour de nuit, avec une lampe torche longue portée, et vous pourrez explorer les environs à la recherche d’alligators, que vous ne manquerez pas de trouver. Certains guides se risquent même à attraper les plus petits à la main, pour les donner ensuite aux touristes à bord des pirogues ! C’est une expérience unique, qui fait monter l’adrénaline. Combattez vos peurs, la petite bête ne mangera pas la grosse (et c’est vraiment une expérience unique en son genre !!).

La végétation est dense et luxuriante en Amazonie. Vous serez impressionnés par la hauteur des arbres, leurs couleurs vives et leur taille. Il n’est pas rare de croiser un autochtone au détour d’un arbre. Abandonnez les clichés qui peuplent votre esprit : ils ne se promènent ni tout nu, ni avec de la peinture sur le visage, ni avec une lance. Toutefois, ils se feront un plaisir de vous faire découvrir plus en profondeur les mystères végétaux qui vous entourent, car, soyons clairs, vous passerez sans vous apercevoir au milieu de centaines de curiosités de la nature si un guide ou un local n’est pas là pour vous renseigner et vous faire découvrir les beautés naturelles que renferme cette végétation abondante !

A savoir !!

Les températures sont élevées. Elles avoisinent les 38 degrés, et, à cause de l’humidité forte, le ressenti est de plus de 40 degrés. Malgré tout, le soleil tape fort, et n’oubliez pas casquette, lunettes de soleil et crème solaire. Il y a certaines plaines à traverser lors des treks et vous ne serez pas protégés du soleil par la végétation luxuriante partout ! N’oubliez également pas votre K-Way, car les pluies, bien que chaudes, sont denses et aussi inopinées que régulières. Vous apprécierez réellement votre vêtement de pluie.

Les moustiques ne sont pas nombreux. Malgré tout, il faut vous protéger, surtout après une pluie tropicale, qui fait sortir tous les moustiques. Même s’ils ne sont pas virulents, ils sont là, et mieux vaut prévenir que guérir.

Les chaussures de marche sont de rigueur ! Les pluies régulières transforment les sols amazoniens en terrains de boue glissants et « dangereux ». Prenez donc des chaussures sans semelles lisses pour plus de sécurité et de confort. Une deuxième paire n’est pas du luxe, en fonction du nombre de jours passés en Amazonie. Vos chaussures pourront très vite être humides, et ne seront pas du tout agréables. Prévoyez également autant de vêtements longs (t-shirts à manches longues, pantalons longs et hautes chaussettes) que de vêtements plus légers (shorts, t-shirts). Votre tenue dépendra vraiment de la météo. Ne vous chargez pas trop, de sorte à ce que toutes vos affaires entrent dans un backpack type « Pékin Express », mais n’oubliez rien que vous pourriez regretter. Prenez de « tout », mais n’en prenez pas « trop » ! Enfin, dernier conseil, n’oubliez pas votre maillot de bain. On peut effectivement se baigner dans l’Amazone parmi les serpents, les crocodiles et les dauphins, sans mourir (testé et approuvé !!) !

Beaucoup de fantasmes entourent la forêt d’Amazonie. Dans l’inconscient populaire, c’est une jungle impénétrable remplie de bêtes dangereuses, aux habitants mystiques. Instantanément viennent à l’esprit des images d’explorateurs en chemise se frayant un chemin à coups de machette, cernés par des reptiles sournois. Soyez, dès demain, un de ces aventuriers pour vous faire votre propre idée ! Vous ne le regretterez pas.

Laissez votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.