UberEats livre les meilleurs restaurants sur les quais

UberEats livre les meilleurs restaurants sur les quais

En juillet-août, on est tous d’accord pour dire que parfois on aimerait être ailleurs qu’à Paris. Certes, il y a moins de monde, on est plus tranquille et la ligne 13 devient presque accessible. Il y a cependant quelque chose auquel on ne peut échapper. Forcément, à un moment de la journée, un petit passage sur Facebook, Instagram ou encore Snapchat s’impose.

Tu commençais à t’y faire à cette petite atmosphère reposante de Paris. Et là, tu te fais accabler de photos : restaurant en terrasse, devant la plage ou pire sur la plage.

 

Les soirs d’été à Paris

Pendant longtemps la seule solution en ville pour être au calme et profiter du soleil était d’aller manger ou boire un verre chez le seul ami qui a un balcon ou une terrasse sympa. Tu lui passes un coup de fil mais manque de chance, lui aussi est parti en vacances. Et là tu en viens à te demander dans quel restaurant tu pourrais prendre à emporter.

Pizza ? Non, ça c’est pour le dimanche soir ou quand il y a un match.

Chinois ? Déjà mangé mardi avec les collègue à la pause midi, et puis ça n’a pas tellement de goût.

Supermarché ? Non, c’est bon, ras le bol des salades pas fraîches !

Et voilà, tu devais rentrer chez toi et mettre le cordon bleu dans la poêle puis manger sur le canapé…

 

La révélation

Hier, un ami m’a enfin suggéré la solution. J’avoue m’être senti un peu bête quand il m’a montré. Je suis sûr que ça t’est déjà arrivé de le faire, enfin presque. Avec toutes les applications comme UberEats, on peut se faire livrer des restaurants à gogo. Pas besoin de se faire livrer chez soi.

 

Mon restaurant livré sur les quais

Assis sur les quais, le (virgin) mojito à la main. C’est parti, je lance l’application, rentre mon code promo UberEats. Oui, il faut quand même faire des économies avant les vacances. Je me retourne et prend une adresse pas trop loin. Commande lancée, les potes mettent toujours trois heures à choisir.

Et paf, 20 minutes après, je suis prêt à répondre à mes potes qu’ici aussi on peut profiter du soleil. D’ailleurs, je me demande même pourquoi j’irais en vacances ailleurs ? Non je plaisante, il ne faut pas exagérer…

Laissez votre commentaire