Nostalgie : le retour en force des marques de streetwear des années 90

Nostalgie : le retour en force des marques de streetwear des années 90

La nostalgie est une loi immuable qui se répète sans que personne ne s’en lasse jamais : tous les 20 ans, la mode fait un bond en arrière pour le plus grand bonheur de ceux qui n’étaient que des enfants il y a encore 20 ans. En toute logique, ce sont les années 90 et la fureur de la mode streetwear qui font donc un grand retour.

Ce n’est que de la nostalgie ?

Depuis le milieu des années 2010, les marques de streetwear qui étaient adorées par tous les enfants des années 90 font leur grand retour sur les podiums de la mode. Cependant, plus que les marques elles-mêmes, c’est une certaine idée de la mode qui refait surface avec des coupes amples et des matières synthétiques, molletonneuses et confortables.

Évidemment, l’argument de la nostalgie est le plus facile à saisir. Ceux qui avaient entre cinq et dix ans quand tout le monde portait un sweat Champion avec un jogging Sergio Tacchini et des baskets Fila auront forcément une certaine tendresse à voir ces vêtements revenir sur le devant de la scène. Pourtant, ne prêter que des raisons nostalgiques à ce grand retour serait plutôt réducteur.

Le confort avant tout

De l’avis de certains experts de la mode, ce retour de la tendance streetwear des années 90 serait étroitement lié à une autre tendance croissante : l’athleisure. Mélange de Athlete et de Leisure (loisir en français), ce mot désigne cet espace où les vêtements streetwear et leur grand confort rencontrent l’envie de détente et de mouvement des consommateurs.

En effet, face au choix immense de vêtements que la catégorie streetwear laisse en matière de design, de coupes et de confort, les consommateurs sont rapidement séduits. Certains avancent même que cette démocratisation du vêtement simple et streetwear participe à l’effacement de certaines frontières entre les classes sociales, mais aussi entre le monde du travail et celui des loisirs.

À la lumière de ces arguments, on comprend alors que le retour en force des marques de streetwear n’est pas qu’une réminiscence nostalgique de l’enfance des millenials, mais une véritable réponse aux interrogations et aux évolutions de la société, de ses comportements et de son rapport à la mode et au confort.

Une mode réadaptée

Évidemment, toutes les marques des années 90 ne reviennent pas en force et c’est bien davantage l’esprit qu’elles incarnaient à l’époque plutôt que la marque en elle-même. Résultat, aucune marque n’a été ressuscitée, mais les marques qui ont survécu ont pu ressortir certains de leurs modèles de l’époque après une petite réadaptation. Par exemple, Nike n’a jamais vraiment perdu de son aura au fil des années et elle n’a pas été exhumée grâce au retour de la mode streetwear. Elle a simplement ressorti de vieux modèles de son placard.

Preuve encore, s’il en fallait, que le retour du streetwear n’est pas un retour des années 90, mais bien le retour d’un style vestimentaire.

Laissez votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.