Tenue correcte exigée, l’expo qui passe en revue les clichés

Tenue correcte exigée, l’expo qui passe en revue les clichés

Le Musée des Arts Décoratifs de Paris vous fait traverser l’histoire de la mode avec son exposition Tenue correcte exigée: Quand le vêtement fait scandale. Avec ses 300 pièces, cette exposition temporaire explore les codes vestimentaires et leurs évolutions du XIVe siècle à nos jours.

Le vêtement et les fashion « faux pas » à travers les âges

Le vêtement, signe d’humanité, d’appartenance à un groupe, une classe, est un code nécessaire à la vie en société. S’il à des règles strictes, elles ne sont pas si immuables. Ici, le vêtement en prend pour son grade. Les jugements « trop court », « trop long », « trop larges », « trop serré » sont des standards incroyablement changeant.tenue-correcte-exigee-exposition

Des anecdotes amusantes et surprenantes

En se déplaçant à travers les siècles, des robes « à la française » aux Stan Smith, on s’amuse des évolutions et on se régale d’anecdotes. Saviez-vous, par exemple, que le Smoking n’était pas un vêtement d’apparat mais au contraire, on ne le portait qu’en l’absence des dames et pour fumer? Car oui, les hommes ne sont pas en reste. Contrairement à ce que l’on croit communément, les hommes étaient soumis à l’étiquette encore plus strictement que les femmes. Et vous seriez sûrement surpris de voir ce qui se portait.

16228824_1100007330110612_3125197072777609216_n

La mode réel miroir de la société

Didactiques et amusante, la composition de cette exposition cherche aussi à dénoncer et remettre en cause les dictats de la mode que la société (donc nous même ?) nous impose, en montrant comment, jusqu’à nos jours, elle a évolué: par le scandale. L’exposition fait la part belle à ceux et celles qui ont su transgresser les codes, malgré les critiques.

La mode reflète la société, tout comme, parfois, elle la façonne. C’est ce que nous montre cette exposition en débutant par des extraits de manuels de savoir vivre et vidéos de Cristina Cordula, « conseillère en image » télévisuelle. La mode est alors outil de la bienséance. L’exposition se termine, en opposition, par une mode transgressive : avec les créations controversées de grands créateurs, qui ont au contraire tenté de bouleverser les codes.

N’hésitez pas à aller voir Tenue Correcte exigée: Quand le vêtement fait scandale, jusqu’au 23 avril 2017, au Musée des Arts Décoratifs de Paris

Leave a Comment