Tentez de gagner des places d’escape game pour « L’inquiétant Professeus Tychsen », de Crack The Egg !

Tentez de gagner des places d’escape game pour « L’inquiétant Professeus Tychsen », de Crack The Egg !

Il y a quelque mois, nous avions testé la salle « Dans les griffes de la triade » de Crack The Egg, un excellent escape game. Cette semaine, nous remettons le couvert en testant leur nouvelle salle : « L’inquiétant Professeur Tychsen »

Un escape game passionnant en plein cœur de Paris

Situé a deux pas de la Gare de Lyon, cet escape game a été entièrement imaginé par l’équipe de Crack the Egg : des décors aux énigmes et en passant par les mécanismes de la salle, tous ont été conçus de manière originale.
Chaque salle peut être faite de manière indépendante, mais toutes font partie d’un univers commun et la résolution de trois salles sera nécessaire pour venir à bout d’une énigme ancestrale : la quête de l’œuf !

Toujours aussi captivant, plus grand, plus beau !

Cet escape game, à l’image de la salle précédente : « Dans les griffes de la triades », est fascinant. Tous les éléments de la salle cherchent à émuler l’Allemagne des années 20 : les meubles semblent tout droit sortis de l’université de Humboldt, la luminosité de chaque partie de la salle participe à l’immersion, les cadenas et autres mécanismes sont (pour la plupart) des éléments d’époque : la mesure du temps se fait avec un sablier situé à l’entrée de la salle, et le maitre du jeu vous contacte via un téléphone filaire… en bois ! Même les murs participent à l’immersion : que ce soit la couleur ou les matériaux utilisés, ceux ci ne feraient pas tache en arrière-plan d’un film de Murnau.
Seul petit bémol : les pinailleurs pourront regretter le manque d’ambiance sonore typique, mais l’absence de celle-ci est largement contrebalancée par les autres excellentes qualités de la salle.
Autre point qui nous a abasourdis : cette salle est massive ! Faisant plus de 50 mètres carrés, « L’inquiétant Professeur Tychsen » fait sûrement partie des plus grandes salles de la capitale.  De plus, l’espace est parfaitement bien utilisé : à aucun moment nous n’avons ressenti que certaines parties de la salle étaient trop spacieuses ou trop étriquées.

L’œuf, ce gimmick démoniaque !

Tout comme pour la salle précédente, le jeu n’est pas achevé une fois que vous avez  trouvé la sortie. En effet, une fois la salle terminée, deux choix s’offrent à vous : sortir et valider votre victoire ou rester et vous attaquer au second objectif de la salle, trouver un mystérieux œuf caché derrière un ultime mécanisme et cela sans aide du maitre de jeu.
Cet œuf est dissimulé derrière une énigme concoctée par des esprits à l’aune des plus grands psychopathes de l’humanité, et bien peu de personnes seront à mêmes de le récupérer…
Sommes-nous aigris d’avoir échoué à trouver l’œuf au sein des deux salles alors que nous étions a deux doigts de mettre la main dessus et que l’élément nous permettant de résoudre l’énigme était juste sous nos yeux ? Pas du tout !

Tout comme « Dans les griffes de la Triades », « L’inquiétant professeur Tyschen » est une excellente salle, assez abordable pour des débutants mais nécessitant tout de même par moments une réflexion intense !
Nous conseillons aux amateurs d’escapes d’essayer les deux salles de Crack the Egg, et nous attendons avec impatience l’ultime chapitre de la saga de l’œuf  


L’équipe et moi-même avons mis 50 minutes pour atteindre l’objectif principal, puis avons erré dans la salle à la recherche de l’œuf.
Vous pensez pouvoir faire mieux ? Tentez votre chance en participant au jeu concours : pour cela, il suffit de remplir le formulaire suivant et de partager l’article sur Facebook avant le mercredi 9 mai à midi.

Et doublez vos chances en likant les pages Justfocus Lifestyle et Crack the Egg !

 

3 Comments on this Post

  1. samuel ruiz martinez

    Pressé de venir!

    Répondre
  2. Sylvain

    Merci pour le concours 🙂

    Répondre
  3. Merci pour ce concours !

    Répondre

Laissez votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.