[Test] SteelSeries Arctis Pro : le casque gamer sans fil haut de gamme

[Test] SteelSeries Arctis Pro : le casque gamer sans fil haut de gamme

Les Danois de SteelSeries frappent un grand coup avec la gamme Arctis Pro, proposant trois casques haut de gamme pour tous types de joueurs.

Elle se compose de :

  • L’Arctis Pro + GameDAC, et son audio certifié Hi-RES (24 bits et 96 kHz) natif pour les plus « audiophiles »
  • L’Arctis Pro filaire.
  • Et son frère jumeau sans fil, l’Arctis Pro Wireless

SteelSeries Arctis Pro Wireless : le grand déballage !

unboxing 2

 

 

 

 

 

 

unboxing 1

Nous découvrons ici : 

  • La station de base émettrice
  • Un câble Audio USB
  • Un câble Optique
  • Un câble TOSLINK
  • Un câble Audio Mobile
  • Un câble de rechargement mobile
  • Une protection mousse anti-vent pour microphone
  • La notice 
  • Deux batteries

Le serre tête de l’Arctis Pro Wireless utilise un très ingénieux système de suspension de masque de ski assez flexible mais qui ne bouge pas.

Le système à l’air robuste mais cela reste à voir sur le long terme.

Coté poids, malgré sa structure en acier, il ne pèse rien grâce à un alliage en aluminium et un équilibre très bien pensé.

Ils offrent une pléthore de commandes et de connectiques directement intégrés au casque ; le mode silencieux (bouton dédiée), la molette pour naviguer sur l’écran de la station, un bouton de mise sous tension et celui du bluetooth

Le casque peut être connecté en micro-USB (rechargement et mise à jour), en câble audio pour mobile et même en mini jack.

La station de base émettrice 

Le menu à affichage OLED intuitif de l’Arctis Pro permet de naviguer et de garder l’œil sur vos paramètres principaux que vous pourrez régler à la volée.

La station peut être reliée en mini jack au pc, pour que ce dernier priorise le casque en périphérique de son dès sa mise sous tension.

Le second câble USB d’alimentation est optionnel, mais permet de charger la batterie plus vite.

Attention donc si vous êtes en manque de port USB sur votre PC.

L’équilibre du son entre le jeu et le chat vocal (ChatMix), l’égaliseur ou le mode de connexion (PC / AUX / PS4), tout cela est accessible sur la station émettrice d’une pression sur la molette du casque.

Vraiment pratique pour changer un réglage sans quitter son jeu en cours.

Le système de mise en charge des batteries est enfantin, il suffit de l’insérer dans la fente prévue à cet effet.

Le sans fil

Qui dit sans fil, dit batterie(s) !

Les batteries ont une durée de vie de 20 heures (soit 10 heures chacune), ce qui est largement suffisant vu que l’une charge pendant que l’on utilise l’autre.

Leur niveau de charge est en permanence affiché sur l’écran de la base émettrice et un bip sonore s’exécute quand celle présente dans le casque est presque vide.

Le casque SteelSeries Arctis Pro Wireless offre par ailleurs une double connectivité.

Le sans fil 2,4 G soit 12 mètres (garanti sans perte) permet de garder le casque même en étant loin de la base émettrice.

Nous avons aussi le Bluetooth, qui offre une liaison vers son téléphone ou tout autre objet connecté.

Cela permet surtout de connecter plusieurs dispositifs en même temps (ou indépendamment) comme son téléphone et son ordinateur.

Il est possible d’interrompre le son de sa partie lors de la réception d’un appel comme configurer ci-dessous sous SteelSeries Engine.

C’est très simple d’utilisation, une pression sur le bouton Bluetooth et le casque va s’appairer automatiquement avec votre téléphone.

Le microphone

Le micro bidirectionnel ClearCast est vanté par son constructeur comme pour être reconnu comme le meilleur micro de l’industrie du gaming incluant « une élimination du bruit de fond et une clarté de voix de qualité studio. »

Après 1 mois de test, le micro est clairement supérieur à mon précédent (HyperX Cloud) que ce soit sur Teamspeak ou Discord.

En testant avec un retour direct sur sa propre voix (activable dans SteelSeries Engine), on peut constater qu’elle est très claire et sans fioriture ni bruit parasite gênant (grésillement).

On aurait aimé un peu plus d’option de personnalisation sur le grain mais l’essentiel est là ; un son propre et limpide.

La tige du microphone est rétractable, et on peut configurer facilement la LED présente sur le bout du micro pour qu’elle s’allume lorsque l’on se mute par exemple.

Petit bémol, la bonnette anti-vent (le petit bout en tissus) ne permet pas de voir cette fameuse LED, il faudra donc choisir entre les deux.

Le son

Les transducteurs (ce qui conduit le son) haute-résolution allant jusqu’à 40 000 Hz sont vraiment précis et permettent une excellente restitution sonore.

Ce n’est pas de la haute-fidélité (Hi-Res) car la technologie sans fil actuelle ne permet pas d’atteindre les 48 000 Hz sans connexion mini-jack. Mais malgré tout, il propose  une spatialisation 7.1 très immersive, pour le peu que les jeux soient compatibles.

Le 7.1 sera simulée sur les jeux ne disposant pas de cette option.

Et surtout, cerise sur le  gâteau, ce casque est le premier à offrir un mode DTS Headphone:X V 2.0 natif.

Un son donc pure et chaud, avec plusieurs modes à disposition.

Cependant, il faut bien configurer l’égaliseur personnalisé selon ses goûts via SteelSeries Engine.

SteelSeries Engine

SteelSeries  offre une personnalisation à portée de clic ou automatique une fois les profils configurés.

L’égaliseur propose plusieurs préréglages d’origines mais il est possible de modifier par fréquence.

Personnellement, j’utilise « Équilibré » la plupart du temps et « Musique » pour Spotify mais le réglage est à faire selon son audition et ses goûts sonores.

Application

Vous êtes en pleine partie de CS GO et on se connecte à l’improviste sur votre vocal Discord ? Qu’à cela ne tienne ! En liant SteelSeries Engine avec Discord,  vous pouvez choisir d’afficher qui parle, qui se connecte etc.

Cela permet vraiment d’avoir un petit écran « de monitoring »  et donc de se débarrasser de l’overlay Discord gourmand en ressource.

Dans Application Engine, on pourra configurer ses jeux ou ses applications favoris pour que la station émettrice affiche les informations demandées.

On peut ainsi afficher des informations importantes sur le jeu joué actuellement, comme le K/D ratio ou d’autres informations un peu plus anecdotiques.

A savoir que l’on peut créer ses propres applications mais cela demande de mettre un peu la main à la patte.

ChatMix

La fonction ChatMix permet de trouver l’équilibre parfait entre le son du jeu et le chat audio, réglable à la volée via la molette du casque.

Très utile avec Discord pour gérer la balance entre jeu et vocal sans s’embêter avec le mixeur de volume Windows.

Ne fonctionne malheureusement pas  de base avec TeamSpeak ou les groupes de l’application Xbox.

La compatibilité PS4

Le SteelSeries Arctis Pro Wireless se connecte très facilement à la Playstation 4 via la connectique optique.

On peut donc profiter pleinement du son casque 7.1 de son canapé en toute sérénité.

Attention toutefois pour les possesseurs de PS4 slim (sans sortie optique), il faudra passer par celle de votre téléviseur ou alors utiliser un convertisseur HDMI.

Néanmoins, le constructeur a prévu le coup et donne la marche à suive dans la notice du casque. (même procédé que les Arctis Pro + GameDAC ci-dessous)

Les plus

  • Double connexion, sans fil (12 mètres) et bluetooth
  • L’autonomie et sur les deux batteries
  • La station émettrice OLED, bien pratique et personnalisable à souhait
  • SteelSeries Engine (souvent mis à jour) et qui permet de créer ses propres applications liées
  • Le micro ClearCast
  • DTS Headphone:X V 2.0
  • Le confort d’utilisation, une fois le casque sur les oreilles on peut clairement vivre avec

Les moins

  • Mousse anti postillon ou LED d’activation de micro, il faut choisir
  • Pas de certification Hi-RES car impossible en sans fil (se tourner donc vers le Arctis Pro + GameDAC pour un son « audiophile »)
  • 2 Ports USB nécessaires (mais un optionnel) pour utiliser la station de base émettrice à pleine puissance
  • Le prix (349,99 €)

En Bref

Le casque SteelSeries Arctis Pro Wireless, est clairement le haut du panier en matière de casque gamer sans fil haut de gamme.

La présence de deux batteries décuplent son autonomie. Sa station émettrice affiche en permanence les infos de jeu, grâce à un SteelSeries Engine entièrement personnalisable .

On aime la possibilité d’utiliser son casque en Bluetooth mais aussi sur sa PS4.

Sans oublier le fait que le constructeur danois nous propose ici le top de la restitution (DTS Headphone v2.0) et de l’immersion (spatialisation 7.1) sonore.

Les seuls reproches que l’on puisse lui faire serait au niveau de la configuration de son micro un peu chiche, ou sur le manque d’éclairage LED (pour les amateurs de bling bling).

Mais ce serait vraiment chipoter tant sa sobriété et sa robustesse respirent l’efficacité. 

Un grand merci à The Messengers et SteelSeries pour l’envoi du matériel de test !

Laissez votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.