Test : Icey, un jeu d’action-meta chinois qui dépote !

Test : Icey, un jeu d’action-meta chinois qui dépote !

Test : Icey, un jeu d’action-meta chinois qui dépote !

Réalisation:

Gameplay:

Fun Factor:

Summary:
Un chouette jeu indépendant original et bien fait qui plus est en français dans le texte.

73%

Icey, un jeu d’action-meta chinois qui dépote.

Icey est un jeu d’action indépendant chinois qui tente également de développer un petit côté meta pas désagréable. On y incarne Icey, une jeune femme qui vient tout juste de se réveiller et dont le narrateur va tenter de guider ses pas et ses actions. Le jeu se découpe en plusieurs parties dans lesquelles on va devoir apprendre les différentes mécaniques du jeu. On va également devoir suivre une trame scénaristique plus ou moins imposée et c’est là que le jeu propose quelque chose d’innovant et de marrant à jouer. En effet, il est tout à fait possible au joueur de ne pas suivre ce que souhaite nous faire faire ce fameux narrateur et d’agir à notre guise. S’ensuivent dès lors des monologues assez croustillants entre lui et le joueur.

Icey-1

Icey est un jeu plutôt bien fait avec une réalisation sobre et stylée. Le système de combat est dynamique et bien fichu dans l’ensemble. Il est très fortement basé sur les combos au sol et aériens, on apprendra vite à maîtriser les principaux enchaînements grâce à un tutoriel bien ficelé. La maniabilité est excellente avec une manette Xbox One et on parvient très rapidement à sortir de beaux combos nous permettant de passer très vite les premiers niveaux et de découvrir pas mal de nouveaux ennemis dans notre progression. Au niveau du son, la musique est bonne et l’ambiance est plutôt singulière avec ces échanges incessants entre le narrateur qui nous insulte en chinois et les actions du joueur en retour. Sachez que le jeu est désormais en anglais dans les voix ce qui est un réel plus. Les textes sont traduits en français.
Icey-2

Se faire engueuler par le narrateur du jeu, priceless!

Icey dispose d’une difficulté toute relative, on passe très vite les premiers niveaux et les premiers boss comme si de rien était. Les ennemis ne sont pas réellement des menaces et on peut éviter assez facilement les coups en volant un peu partout dans les niveaux. Le côté exploration est limité mais il permet de découvrir des caches de monnaie nous octroyant de nouvelles compétences qu’il conviendra d’acheter au marchand présent régulièrement dans le jeu. Ces compétences constituent de nouveaux enchaînements qu’il sera possible d’upgrader en fonction de votre style de jeu. Sachez que je n’ai rien amélioré après avoir terminé le jeu une première fois.

Icey-3
La rejouabilté est plutôt bonne pour peu que l’on souhaite découvrir de nouveaux styles de combat ou si l’on souhaite débloquer de nouveaux « achievements » liés à nos choix dans l’histoire du jeu. Comptez quelques 3-4 heures pour en venir à bout avec le double pour peu que vous souhaitiez tout débloquer. Icey propose d’ailleurs certains choix intéressants dans le dénouement de son histoire et j’ai bien apprécié de pouvoir choisir si je souhaitais éliminer une cible ou bien de la laisser en vie selon mon humeur. Les ennemis sont assez peu variés et on retrouve quelques recyclages ici et là vers la fin. Ce n’est que sur la toute fin du jeu que l’on risque d’ailleurs de mourir car les ennemis commenceront enfin à nous faire des combos dont il ne sera pas toujours possible d’échapper.

Icey

C’est un peu court jeune homme.

Icey est un bon défouloir, il est très plaisant à jouer et à découvrir. Certains éléments du décor sont assez moyens et on a parfois du mal à cerner la logique derrière le level design. On perd quelquefois le fil de l’histoire et on se retrouve à ne pas savoir où aller et à errer dans les niveaux dans l’espoir de trouver la bonne sortie nous permettant d’avancer. On n’est certes pas face à un jeu AAA mais bien face à un jeu indépendant, fort sympathique et original dans sa mise en scène et dans son délire façon SUPERHOT avec les complaintes en direct des développeurs du jeu. Ce côté meta est intéressant mais il nous fait parfois perdre de vue la réelle force du titre, à savoir le gameplay d’action réellement plaisant à expérimenter. La durée de vie s’est vue étendue grâce à l’ajout d’un DLC gratuit dénommé: UCEY’s Awakening. Le jeu est régulièrement mis à jour ce qui fait vraiment plaisir et apporte une réelle plus-value à l’investissement de base.

Icey

Vidéo:

Achat:

Cet article a été rédigé par le rédacteur en chef du site Veuillezparlaprésente.

Laissez votre commentaire