NBA 2k18 : le producteur, Rob Jones est venu nous présenter son nouveau bébé.

NBA 2k18 : le producteur, Rob Jones est venu nous présenter son nouveau bébé.

Just Focus s’est rendu à une session de présentation exclusive du jeu NBA 2k18, dernier opus de la franchise, qui sortira le 19 septembre prochain. Rob Jones, producteur du jeu s’est lui-même déplacé à Paris. Il a ainsi pu nous apporter des éclaircissements sur les nouveautés et innovations apportées. JustFocus a rassemblé les informations pour vous. Les voici!

NBA 2K18, ou, l’innovation au service du gameplay…

C’est une diapositive affichée derrière Rob Jones qui résuma le mieux l’introduction de la présentation. « La meilleure simulation de sport jamais produite« . Rien de moins. En effet, c’est avec une grande fierté que Rob Jones nous a présenté le nouveau moteur du jeu.

Rob Jones: « Personnellement, lorsque je joue, je déteste perdre ou mourir parce que le jeu n’a pas réalisé exactement ce que je voulais qu’il fasse. Honnêtement, il m’arrivait parfois sur les NBA 2k précédents d’éteindre mon écran et ma console quand je perdais à cause de ça. Je peux vous promettre une chose aujourd’hui, c’est que les joueurs feront toujours exactement ce que le joystick leur dira de faire dans cette version. »

De plus, l’Intelligence Artificielle a été totalement repensée dans cet opus. Fini les matchs qui se ressemblent avec des actions qui se répètent, avec seulement de légères variations. Dans NBA 2K18, l’IA réagit plus qu’elle n’agit. Lorsque vous réussirez à mettre un panier, ou à dribbler un joueur, l’IA prendra note de l’information. Sur l’action suivante, les défenseurs se laisseront plus difficilement avoir au même jeu. D’ailleurs, chaque joueur semble doué d’une intelligence personnelle. Ainsi, chaque joueur de l’IA réagit différemment en fonction des statistiques du joueur qui lui fait face.

Par exemple: un défenseur qui se sait capable de stopper le dribble du joueur face à lui défendra de près, alors qu’un défenseur qui se sent en danger défendra de loin. D’ailleurs, vous pourrez faire le test, lorsque Lebron James prend la balle, le défenseur recule quasiment automatiquement et ses coéquipiers viennent protéger le panier de façon quasiment systématique. En bref, le jeu vous garantit la sensation de toujours jouer avec un adversaire doué de raison et assez imprévisible, ce qui n’est pas toujours le cas dans les simulations de sport !

… Et du réalisme !

Enfin, NBA 2k18 a atteint un nouveau palier en matière de réalisme. Plus de 2000 baskets ont été modélisées, permettant à chaque basketteur de jouer avec sa paire personnelle. Les techniques de modélisation ont évolué, permettant au jeu de rendre les visages des joueurs encore plus réalistes. Une nouvelle technique de scanner a aussi permis de proposer une meilleure interaction entre les maillots (très précisément reproduits) et les mouvements des joueurs. Cette correction mineure, affranchit donc le jeu de nombreuses bizarreries graphiques qui pouvaient parfois apparaitre sur les maillots. Bref, les graphismes sont encore à un niveau inégalé en termes de simulation de sport.

Énorme plus : Rob Jones a semblé très fier d’avoir enfin pu parfaitement (ou presque) modélisé les stries des chaussettes des joueurs. Il vous invite donc à regarder à quel point les chaussettes sont réalistes lors des nombreuses cinématiques.

Run The Neighborhood, ou Le Quartier, le nouveau mode de jeu de NBA 2K18

C’est la grande nouveauté de ce nouvel opus de NBA 2K ! Une fois de plus, les développeurs de Visual Concepts ont innové et révolutionné le genre des simulations de sport. En effet, cette fois c’est un monde ouvert (à prendre avec des pincettes, le monde faisant la taille d’un quartier) en ligne, qui permet au joueur de se balader avec son avatar, de jouer aux différents modes de jeu avec ce même personnage, d’aller faire du shopping chez Foot Locker, de s’entraîner à la salle de sport, d’aller dans des salles de jeux, d’interagir avec d’autres joueurs etc., qui nous est proposé.

Ainsi, vous pourrez augmenter vos statistiques en participant au match de la saison, mais aussi en jouant au stade du quartier. Avec ce nouveau mode de jeu, le but est évidemment de mettre les joueurs en relation les uns avec les autres, mais aussi et surtout en compétition.

Rob Jones :  » Le sport c’est la compétition. Dans ce mode, le but est de devenir à la fois un grand joueur de NBA et le meilleur de son « quartier » (« Run The Neighborhood »). Cela s’oppose au système ordinaire de la carrière personnelle, où l’on n’était jamais confronté à de réels rivaux. »

Pour la création de l’avatar, de nombreuses options (coupes de cheveux, couleur de peau, formes du nez etc.) ont été ajoutées. Le but est encore une fois de vous permettre de créer un avatar vraiment unique.

Tous les modes de NBA 2K18 se voient offrir une nouvelle jeunesse !

Commençons par le mode MyCareer. Cette année, le mot d’ordre est le choix. En effet, pour cet opus, le mode MyCareer s’est éloigné du « story-narrating » qu’il proposait habituellement (comme dans NBA 2K16, qui proposait une histoire réalisée par Spike Lee) et qui restreignait les joueurs à un chemin unique.

Au contraire, cette fois-ci seul l’objectif est donné dès le départ: « Road to 99 ». Chaque joueur part avec une note de 60 et a pour objectif d’être le meilleur joueur de la ligue. Le seul moyen d’y parvenir c’est en atteignant la note de 99. Dès la création de votre avatar, vous en choisissez le poste, le style, les points forts etc. Ensuite, pour ce qui est de l’histoire, c’est vous qui l’écrivez quasiment entièrement. Vous déciderez de votre carrière par vos choix, réponses, actions et performances. Si vous préférez jouer au « Park », améliorez votre avatar principalement en jouant dehors. Si vous voulez vous faire des amis dans la ligue, discutez souvent de façon courtoise dans les vestiaires. Le seul impératif : vous devez devenir le meilleur joueur.

Le mode MyGM suit la même logique que le mode MyCareer. Plus de possibilités de faire des choix qui influent sur la suite de l’histoire sont disponibles. Ainsi en tant que manager, vous prendrez des décisions importantes pour le club, même si l’histoire semble un peu plus scénarisée d’avance. MyGM : The Next Chapter vous permettra de vous mettre dans la peau d’une ancienne star de la ligue devenue GM après une blessure. Afin de mener votre franchise au sommet, vous interagirez avec les différents acteurs du monde du basket, avec des grands noms, de grands athlètes, la presse etc. Rassurez-vous toutefois, Rob Jones nous a assuré qu’il était possible de jouer à ce mode en n’étant pas forcément ni expert en basket ni en management. On lui fait confiance sur ce point !

Enfin, le mode MyLeague se verra surtout ajouter un certain nombre de nouveaux règlements et un nouveau système de drafts. La G-League est intégrée mais non-jouable. Il y sera seulement possible d’y appeler ou d’y envoyer des joueurs.

NBA 2K18, en bref…

Finalement, la licence NBA 2K nous promet, une fois de plus, un jeu plein de nouveautés et de surprises. Un nouveau mode multijoueur voit le jour. Les graphismes sont améliorés. Les anciens modes sont plus poussés. En bref, tout devrait être meilleur dans ce nouvel opus. D’ailleurs, de nombreuses surprises sont disséminées dans le jeu. De grands noms se sont prêtés au jeu du commentaire, des nouvelles équipes All-Stars ont été ajoutées, des Classic-Teams etc. On vous laisse les découvrir vous-même.

Depuis aujourd’hui, la démo « Le prélude » est disponible en téléchargement gratuit pour les joueurs de PS4 et de Xbox One. Profitez-en!

 

Laissez votre commentaire