Metroid : Samus Returns, le test d’une non-initiée !

Metroid : Samus Returns, le test d’une non-initiée !

Metroid est l’une des licences les plus anciennes et les plus connues de Nintendo. Samus Returns, développé par MercurySteam est sorti sur 3DS le 15 septembre. Il s’agit du remake de Metroid II : Return of Samus sorti initialement en 1991. Si vous n’avez jamais joué à Metroid, c’est le test que vous devez lire !

Metroid Samus Returns

Un gameplay aux petits oignons

Vous débuterez Metroid, dans la peau de Samus Aran, une chasseuse de prime qui doit sauver la planète SR388 de l’infestation des métroïdes. Pour ce faire, votre quête sera de tous les tuer (on n’est pas dans pokemon non plus !). Le jeu se segmente en 9 zones labyrinthiques : il faudra explorer pour découvrir la zone, ou si vous êtes un peu feignants comme moi, vous serez aidé du Scan Pulse qui vous permettra de dévoiler une partie de la carte, le scan est quant à lui géré par votre barre d’énergie jaune l’Aeion. Le scan est totalement optionnel, vous ne l’utilisez que si vous le souhaitez, personnellement, je m’en suis servi autant que possible. Le scan permet de découvrir également les objets à récupérer pour renforcer Samus ou de dévoiler des passages secrets très souvent indispensables. A dire vrai sans ce scan je vous souhaite bonne chance pour trouver certains passages, ce n’est pas simple, encore moins pour les non-initiés… La licence Metroid est fourbe, et Samus Returns vous le montrera à de nombreuses reprises. Pour obtenir 100% d’exploration dans chaque zone, il faudra récupérer tous les objets signalés par un « o » sur votre carte, ils ne sont pas tous récupérables dès le début du jeu, même si vous êtes dans la première zone. En effet, Samus doit débloquer certaines améliorations auparavant. Il vous faudra attraper des boules d’énergie disséminées dans les différents secteurs. Il n’y a pas moins de 17 améliorations disponibles qu’il faudra récupérer pour avancer dans l’histoire ! Deux nouvelles armures, le mode boule, les bombes, les missiles, le double saut… Bref de quoi vous rendre totalement surpuissant ! Ajouté à cela 4 capacités aeion (dont le scan fait partie), vous offrant un bouclier, une rafale de rayon et de la chronokinésie pour ralentir le temps, en durée limitée vis-à-vis de votre jauge d’énergie. Le plus, sera la contre-riposte de Samus, lorsqu’un ennemi vous fonce dessus vous avez une petite ouverture pour le contrer, vous l’étourdirez et lui ferez des dégâts. Il vous suffira de l’achever.  Les deux premiers tiers de l’aventure sont relativement faciles, les zones ne vous poseront pas trop de problèmes, et les ennemis non plus. Ils deviendront bien plus coriaces dans les dernières zones.

On m’avait vanté les mérites de Metroid concernant le gameplay ; et je ne suis pas déçue, il est parfait. Samus est rapide, agile, et sacrément puissante. On prend plaisir à la manier, et plus on avance, plus on ressent cette montée en puissance.

Pour en revenir au but initial de Samus, c’est d’exterminer les métroïdes. Vous aurez une sorte de machine qui vous demandera de l’ADN pour abaisser le niveau d’un liquide toxique, une fois le passage libéré vous aurez accès à la zone suivante. L’ADN se récupère sur les boss du jeu, les métroïdes. Ils prendront différentes formes, et auront différent patterns, sachez qu’ils n’aiment pas votre faisceau de glace ni les missiles, et qu’il vous faudra un peu de patience au début pour les vaincre. Si les premiers ne poseront pas énormément de problèmes, certains se battent en plusieurs phases, ou d’autres ont des formes spécifiques qui seront plus compliquées à vaincre. Quoi qu’il en soit, le plus important sera l’esquive, et placer des coups au bon moment. Samus Returns vous apprendra la patience, et la précision. Si vous y allez comme un bourrin, la majorité du temps vous serez récompensé par un retour au dernier checkpoint. Bien heureusement, vous avez des points de sauvegarde, et également des checkpoints ! De quoi vous simplifiez la tâche quand vous recommencez le même combat encore et encore parce que vous n’avez aucun skill et qu’en plus de ça, vous êtes mauvais ! Le dernier tiers du jeu devient très éprouvant, les 2 premiers tiers étaient faciles comparés à ce qui vous attend sur la fin, mais quand vous y aurez déjà passé plus d’une quinzaine d’heures, vous n’aurez pas forcément envie d’abandonner.

La réelle difficulté du jeu réside dans le faits que les ennemis font vraiment très mal, certains boss vous enlèveront 1/4 voire 1/3 de votre vie par moment avec certains coups, il vous arrivera donc très souvent de ressortir d’un combat avec juste quelques PV… A ce moment-là, vous vous direz sans doute que vous l’avez échappé belle ! Il vous faudra selon votre skill et votre rapidité environs 15h dans le jeu pour en venir à bout, mais réellement, j’y aurai passé un peu plus de 26h… Oui, j’ai souffert.

Quelques défauts mais de bons graphismes et une super bande-son

La maniabilité de Samus, bien qu’excellente, vous réservera parfois de jolis tours, il n’est pas toujours aisé d’être aussi rapide que le jeu vous le demande, cependant, ce n’est souvent qu’un coup de main et un peu de patience. Question bug, je n’en ai rencontré que deux avec deux boss différents, l’un qui avait littéralement disparu et qui n’était pas là où il devrait être…Un rechargement de ma dernière sauvegarde a cependant résolu le problème. Le second bug s’est avéré plus drôle qu’autre chose, un boss s’est tout simplement arrêté de bouger pendant quelques secondes me laissant ainsi carte blanche pour lui tirer dessus à ma convenance.

Les graphismes sont agréables, les couleurs sont plutôt sympas, après on reste sur de la 3DS, on ne peut pas en demander énormément à une telle console. La 3D rajoutera de la profondeur pour les adeptes, personnellement c’est un mode que je trouve assez désagréable pour les yeux et donc je l’utilise peu ! La bande-son quant à elle est superbe, les thèmes sont nombreux et tous agréables à l’oreille, le thème des zones de lave est d’ailleurs mon préféré !

Si vous n’avez jamais mis les pieds sur aucun Metroid, il s’agit peut-être de l’épisode qui vous fera aimer la série, vous allez certainement souffrir parce qu’il est loin d’être facile. Cependant, entre les checkpoints, et le bouclier, cela vous apportera un appui non négligeable pour finir l’aventure de Samus et y prendre un certain plaisir ! Quant à ceux qui sont des habitués, vous devriez prendre un réel plaisir sur ce titre. Il est difficile de voir en ce Metroid : Samus Returns un mauvais jeu, il s’agit au contraire d’un excellent jeu qui mérite toute votre attention !

Note

Metroid : Samus Returns, le test d’une non-initiée !

Durée de vie/Prix

Gameplay/Jouabilité

Bande son

Graphimes

Summary:
Metroid : Samus Returns était le premier Metroid que j'ai eu entre les mains. Samus est incroyablement puissante, rapide et agile, c'est un plaisir de la diriger tout au long de l'aventure. La difficulté peut rebuter et mettra vos nerfs à rude épreuve, mais une fois terminé, votre fierté l'emportera.

80%

Un régal !

Laissez votre commentaire