Critique Tales of Berseria tome 1 illustré par Nobu Aonagi : Quête de vengence !!!!

Critique Tales of Berseria tome 1 illustré par Nobu Aonagi : Quête de vengence !!!!

Critique Tales of Berseria tome 1 illustré par Nobu Aonagi : Quête de vengence !!!!

Histoire

Personnages

Graphismes

Summary:
Ce premier tome s’adresse soit aux supers fans de Velvet, désireux de la retrouver en format papier, soit aux personnes n’ayant pas testé le jeu vidéo, pourtant pas mal du tout.

83%

Après Final Fantasy Lost Stranger ; les éditions Mana Books proposent aux amateurs de jeux vidéos épiques l’adaptation du RPG de Bandai Namco Tales of Berseria par Nobu Aonagi au dessin. Retrouvez Velvet, la démone aux yeux de braise, en quête de vengeance dans un monde en proie à une étrange épidémie.

Titre VO: テイルズ オブ ベルセリア
Titre traduit: Tales of Berseria
Dessin :: AONAGI Nobu
Scénario :: AONAGI Nobu
Editeur VF: Mana Books
Type: Shonen
Genre: Aventure, Fantastique
Editeur VO: Ichijinsha
Prépublication: Comic Rex
Date de publication: 07 Juin 2018
Illustration: 192 pages n&b
Origine: Japon – 2016
Code EAN: 9791035500399

Synopsis : 

Velvet, 16 ans, vit dans un petit village avec son petit frère Laphicet et son beau-frère Arthorius. Tout se passe pour le mieux, mais un mal étrange se répand dans le monde, transformant peu à peu les humains en monstres. La nuit de la lune rouge, tout bascule, le village est attaqué et Velvet perd tout ce quelle a. Contaminée, elle rumine sa vengeance, mais encore faut-il sortir de la prison des exorcistes. Mais ce n’est pas ça qui va arrêter notre démone aux yeux de feu.

Une adaptation fidèle

Ce premier tome reprend l’introduction et les premières heures du jeu qui correspondent plus ou moins au tutoriel. Le passé tragique de Velvet , jeune fille enjouée et grande sœur attentionnée, est expliqué avant de suivre son évasion rocambolesque de la prison et la rencontre avec ses premiers compagnons. Scénario et dialogues sont un peu raccourcis rendant Magilou moins insupportable et l’ensemble se tient parfaitement.


Une héroïne qui sort des sentiers battus

Velvet est la première héroïne à occuper seule le devant de la scène, et le moins que l’on puisse dire, c’est que pour le moment elle tranche avec les héroïnes habituelles. Franchement badass, elle assume son côté démon, son mauvais caractère et sa soif de vengeance. Bien que sexy, elle ne cherche pas à être glamour. Elle a un objectif et elle est prête à tout, dit-elle, pour y parvenir. Pourtant, sa véritable nature transparaît de temps à autres.

Les camarades ne sont pas mieux lotis et présentent, pour le moment, toutes les caractéristiques de la bande de vilains avec une magicienne manipulatrice, un ronin démoniaque assoiffé de combat, un pirate, etc.

Ainsi, ce premier tome de Tales of Berseria s’adresse soit aux supers fans de Velvet, désireux de la retrouver en format papier, soit aux personnes n’ayant pas testé le jeu vidéo, pourtant pas mal du tout.

Laissez votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.