NBA 2K17 : Critique de la Bande Son

NBA 2K17 : Critique de la Bande Son

Chaque année, des millions de joueurs du monde entier se ruent sur le tout dernier « 2k ». Les amoureux du ballon SPALDING ont tous leurs raisons d’aimer la plus célèbre simulation virtuelle de Basketball au monde. Et la playlist choisie pour accompagner les matchs en est une. Alors NBA 2K17, que dire des sons ?

Le Rôle du Son dans NBA 2k17

On ne tergiversera pas ensemble sur les nouveautés, fonctionnalités et autres aspects qui vous ont, oui ou non, plu dans ce nouvel opus 2K. Pour ma part, « prendre du plaisir en jouant » est mon critère d’appréciation. Je ne sais pas pour vous, mais pour moi, la sélection musicale est capitale (on pourrait en faire un RAP). Eh oui, parce qu’une fois que vous avez réglé sur 12 minutes le quart temps, que vous êtes titulaire et trop bon pour être sorti sur le banc ne serait-ce que pour 20 secondes… Bah il faut bien les faire passer ces 48 minutes de jeu (sans compter les times out et les Free Throws, etc…).

Quoi de mieux que la musique pour cela. Grand amateur de Jazz et de Classique, je ne peux pas vous dire pour autant qu’un jeu comme 2K est en carence de côté-là. Comment cela ? C’est simplement « qu’on veut entendre du gros son pendant le Game ». Ambiance Américaine oblige, les énormes Haut-parleurs qui tournent à fond sur le terrain de la Street, c’est ça qu’on veut. Dès lors, le choix de la Playlist est déterminant. Qu’est-ce que l’édition 2017 nous a apporté de bon ?

Moins d’éclectisme, moins de RAP, trop de DRAKE.

Quand on est littéralement devenu accroc à NBA 2K12 simplement à cause de « Basketball », de Kurtis Blow (mais si, rappelez-vous : lors de la fameuse vidéo d’introduction qui se terminait par un magnifique « Air Jordan Dunk »), on devient exigeant voire capricieux. C’est un peu « la » référence. Le jeu auquel on compare tous les autres. Des titres comme « Awesome », « FastLane », « Basketball » sont et resteront à tout jamais gravés dans nos mémoires. Rythme entraînant, instrumentalisation unique, paroles hilarantes ; difficile de les sortir de nos têtes tant elles se laissaient retenir aisément. Soyons directs : on préfère celle de 2012…

D’autant plus qu’il y avait une certaine variété dans le choix des musiques, qu’on ne retrouve plus tellement sur les nouveaux opus.

L’exemple parfait, c’est DRAKE. Il a des actions chez 2K ou quoi ? Comment se fait-il qu’il soit l’artiste le plus présent aujourd’hui (avec ses 5 interventions dans la liste complète) ? De plus, ce n’est pas du RAP, à peine du Hip Hop, si ce n’est un R&B stylisé. Pas que ce soit mauvais, mais on s’ambiance moins facilement ! Il y a tant d’artistes, certes moins connus, mais plus adaptés et qu’on souhaiterait justement voir être propulsés par la renommée du jeu ! Et à défaut, puisque les partenariats fructueux régissent autant notre système, plus d’Eminem alors ! Le reproche est unanime, les forums confirment ce sentiment chez les joueurs. Le son manque de RAP. Ça manque de « Beats ».

La SoundTrack

La Playlist est signée Imagine Dragons, Noah Shebib et Grimes. Attention, pensée subjective et personnelle : sur la quarantaine de sons sélectionnés, j’en ferai tourner une dizaine seulement. Et vous savez quoi, cela ne m’empêchera pas de passer quelques heures nocturnes de trop sur le jeu. Avec Jay-Z (« Ain’t No Love ») et Eminem en patrons, shooter quelques « Fadeaway » c’est plus facile. Vous devriez également être encouragé à « claquer des gros Dunks » avec des sons comme « Ain’t No Time », « Let’em Say », « I know there’s gonna be » ou encore « Rosa Parks »…

Pour écouter la liste complète sur Spotify.

Notre note pour la Bande Son de cet opus : 6/10

Et vous, dîtes-nous tout, vous la trouvez comment la Bande Son cette année ?

Laissez votre commentaire