L’E-sport et League of Legends : une association fructueuse

L’E-sport et League of Legends : une association fructueuse

Les jeux vidéo et l’E-sport ont souvent fait débat notamment le fait que ceux-ci pourraient faire leur apparition aux JO. Outre les jeux vidéo trop violents qui ne correspondraient pas aux critères des jeux olympiques, League of Legends, plus modéré, a déjà une place très importante dans l’E-sport. LOL est sûrement le jeu le plus suivit mondialement et engendre des évènements e-sportifs de grande envergure comme les Worlds où les meilleures équipes du monde entier viennent s’affronter pour le titre de champion du monde.

Stade des worlds en 2014 en Corée du Sud

 

Une scène française diverse et active

La scène française se caractérise par de très bonnes équipes professionnelles comme GamersOrigin, Vitality Academy, Team LDLC ou encore Gentside mais aussi par des équipes composées de streamers comme Solary, la Stream Team, ArmaTeam ou encore Lamasticrew. Des équipes diverses et totalement différentes qui ont pour but cette année de remporter l’Open Tour France, un circuit officiel regroupant plusieurs LAN. Des compétitions retransmises sur twitch grâce aux différentes structures de streamers et de O’Gaming. Des équipes de streamers qui donnent à l’E-sport français une forte visibilité, beaucoup de fans les suivent et soutiennent leurs projets. L’exemple de Solary est important, grâce aux dons de sa communauté, l’équipe de steamers est partie en Corée pour découvrir la plus grosse scène mondiale de League of Legends ! Mais pour le moment c’est la Team LDLC qui est en tête de l’Open Tour France grâce à leur victoire lors de la Lyon Esport 2018 mais ce n’est que le début et toutes les équipes sont encore dans la course. Prochainement l’Open tour France continuera avec la Gamers Assembly qui se déroulera à Poitiers du 31 mars au 2 avril

 

Des pépites françaises sur la scène internationale

Du point de vue de la scène internationale, les joueurs français ne sont pas à sous-estimer. On se rappelle tous de la prestation énorme que nous avait servie le joueur français Hans-sama de l’équipe Misfits lors des words de l’année dernière face aux grands champions SKT T1. Un jeune prodige sur la botlane qui n’aura pas fini de nous étonner mais qui a du mal à s’exprimer cette saison. Dans le même registre, le jeune joueur talentueux Nisqy fait son apparition sur le plan international dans l’équipe Splyce sur la midlane. Un joueur avec un fort potentiel qui fait déjà ses preuves en réalisant de bonnes prestations et plaçant ainsi son équipe à la 3ème place du championnat européen. D’un autre coté nous retrouvons le vétéran Soaz qui est devenue une légende de la toplane, toujours présent dans les moments importants de ses équipes, il reste une grande force pour son équipe Fnatic d’ailleurs en tête des LCS EU Spring split 2018. Dans le même exemple on trouve Cabochard, pilier de la team Vitality en toplane, le joueur français porte son équipe jusqu’à la 4ème place des LCS EU 2018.

L’E-sport ne cesse de grandir grâce à ces joueurs et c’est avec grand intérêt que nous suivons de prêt les performances de ceux-ci. L’E-sport ne peut qu’évoluer avec la société actuelle et qui sait peut-être que nous retrouverons bientôt ces joueurs lors de compétitions comme les JO !

Laissez votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.