Le modèle des jeux de stratégie en temps réel, généralités et exception

Le modèle des jeux de stratégie en temps réel, généralités et exception

L’ambition de tout MMO est de donner naissance à une grande communauté. Les jeux les plus populaires comptent leurs utilisateurs dans les dizaines et les centaines de joueurs.

Pourtant, le genre du jeu massivement multijoueur est de moins en moins accessible au grand public. Les développeurs sont de plus en plus nombreux à s’inviter sur les consoles de salon, ou à rechercher la nouveauté en misant sur les toutes dernières technologies. Dans un tel climat, il faut parfois prendre le temps d’apprécier les jeux qui mettent plus l’accent sur le contenu, que sur la plateforme ou le buzz.

Peu de jeux réussissent autant le pari de la diversité que les jeux de stratégie. Les MMORTS (jeux massivement multijoueur de stratégie en temps-réel) comptent parmi les MMO les moins gourmands en ressource. Pas besoin d’avoir un ordinateur surpuissant, une console de jeu de dernière génération ou un casque de réalité virtuelle. Bien souvent, il suffit d’avoir un navigateur récent et une connexion internet stable. Les conditions d’accès sont les plus abordables de l’industrie.

Sur de tels jeux, il n’est pas rare de trouver des joueurs issus de tous les continents et de presque tous les pays de la planète. La preuve, les jeux de stratégie en ligne par Plarium comptent au bas mot 250 millions de joueurs actifs ! Naturellement, de telles statistiques poussent à se poser des questions. Ces jeux et le genre qu’ils représentent, ont-ils réellement de quoi satisfaire une telle communauté ?

Le joueur a le luxe de choisir

capture-decran-2016-10-03-a-22-37-13

Les MMO engloutissent des budgets monumentaux en production de contenu. Il faut continuellement mettre au point du contenu pour les quêtes. Et cela passe par la rédaction, la conception graphique, l’ajustement des mécanismes du jeu et bien plus encore ! Malheureusement, il arrive des moments où l’inspiration tarit. Et c’est là que les développeurs optent pour des approches très différentes.

Certains développeurs tenteront d’étoffer le contenu de base en ajoutant des extensions, souvent vendues à prix d’or. Ces extensions représenteront du contenu supplémentaire dans la trame du scénario, ou plutôt des modifications du moteur de jeu et de ses mécanismes.

D’autres développeurs par contre, créent de nouveaux jeux. Ces nouveaux jeux pourront avoir des mécanismes proches de celui du jeu original ; mais au niveau de la trame et de la conception graphique, c’est une véritable bouffée d’air frais ! C’est cette seconde approche que l’on retrouve dans les jeux de stratégie en ligne de Plarium.

Non seulement cette approche permet d’organiser le contenu en sections plus abordables, mais surtout, il conserve la liberté de choix des joueurs. Si vous n’êtes pas intéressés par un univers en particulier, vous n’avez aucune obligation de vous y investir pour atteindre les sommets du classement. Par-dessus tout, le joueur qui est intéressé par l’histoire de l’univers des Pirates ou des Vikings n’aura pas d’abord à se coltiner le scénario des autres univers produits par le studio de développement !

Du contenu à toutes les sauces

capture-decran-2016-10-03-a-22-38-49

Tout l’intérêt des jeux de stratégie est de présenter aux joueurs des univers où la compréhension et la maîtrise des mécaniques est la clé de la victoire. Malheureusement, de nombreux développeurs proposent des univers standard. On retrouve presque toujours la thématique des mondes fantastiques où techniques de guerres médiévales et magie cohabitent. On pourrait d’ailleurs croire que c’est une norme imposée…

Plarium par contre, propose bien plus que le modèle fantastique. En fait, on aurait bien du mal à faire le tour de la gamme des jeux sans trouver son bonheur. En dehors de l’univers fantastique de StormFall ou Nords, vous trouverez des jeux tels que Sparta : War of Empires ou Pirates : Tides of Fortune. L’un comme l’autre s’inspirent de faits historiques pour construire des univers spécifiques. Plus loin dans le futur, l’on retrouve des jeux tels que Soldiers Inc., ou Total Domination.

Et bien qu’on puisse classer ces jeux dans des catégories globales (fantastique, historique, science-fiction) ; on aurait tort de penser qu’ils proposent les mêmes mécaniques de jeu. Que vous passiez d’un jeu à l’autre ou que vous les abordiez pour la première fois, vous découvrirez toujours des subtiles différences qui donnent à chaque jeu son « parfum » unique.

Il ne s’agit donc pas de vulgaire clones d’un même moteur de jeu, mais d’interprétations authentiques de ce qui peut se faire lorsque MMORTS et univers créatifs se rencontrent…

Laissez votre commentaire