Walt Disney : notre top 10 des films d’animation Disney

Walt Disney : notre top 10 des films d’animation Disney

Walt Disney. Qui n’a jamais entendu le nom de cet homme qui est à l’origine de la plupart des dessins animés de notre enfance ? Ce producteur, réalisateur et scénariste aurait fêté ce 5 décembre 2016 ses 115 ans !

La fondation Walt Disney Studios est désormais le premier groupe de divertissement au monde ! Connue pour ses parcs d’attraction ou encore ses films en prises de vue réelles, la fondation doit surtout sa notoriété à ses films d’animation. Voici donc le top 10 JustFocus des longs-métrages d’animation produits par les studios Walt Disney !

 


10. Hercule

Sorti en 1997, Hercule est le 50ème long-métrage d’animation Disney. Basé sur les mythologies grecques et romaines, le film se concentre sur le personnage d’Hercule. Le jeune homme en question va chercher à atteindre l’Olympe pour retrouver ses parents, les dieux Zeus et Héra (qui n’est en fait pas sa vraie mère, mais la mythologie c’est très complexe). Il devra pour cela s’opposer à Hadès, dieu des Enfers, qui fera tout pour lui barrer la route et prendre le contrôle du mont Olympe. Hercule fait partie de ces films qui n’ont pas hérités d’une très grande notoriété auprès du public et c’est bien dommage ! D’une grande qualité esthétique, le film transporte le spectateur au cœur d’une époque lointaine et à l’onirisme débordant. Certes, le scénario ne suit pas précisément l’histoire originale du héros grec, mais il est appréciable que les scénaristes aient pris des libertés pour développer l’imaginaire autour du film. Des scènes touchantes, des dialogues merveilleusement travaillés, Hercule traduit tout aussi bien que les autres films la magie de Disney !

Pourquoi on aime : Pour les musiques, parce que le gospel est assez rare dans des dessins animés. Pour Hadès, parce qu’un méchant aussi sarcastique, ça plaît aux enfants comme aux adultes. Pour le côté mythologie, parce que c’est une très bonne idée de suivre des légendes antiques pour développer sa culture générale !

 


9. Les Nouveaux Héros

Sorti en février 2015 en France, Les Nouveaux Héros est le 101ème film d’animation Disney. Hiro Hamada, un jeune garçon dont le frère est décédé, réveille un jour Baymax, le robot-infirmier prototype que son frère avait construit. Ce gros ballon blanc et moelleux qu’est Baymax va ainsi prendre en charge le bien-être de Hiro, soignant ses petites blessures et surtout sa dépression post-traumatique. Ensemble, les deux personnages vont tenter de sauver leur ville d’un méchant avec un masque de kabuki (masque de théâtre issu du folklore japonais). Les Nouveaux Héros est un film extrêmement poignant, qui saura toucher la sensibilité d’un public d’enfants comme d’un public moins jeune. Quel enfant n’a jamais rêvé d’avoir un meilleur ami robot qui prendrait soin de lui ? La relation entre Hiro et Baymax est très belle, ils sont tous les deux très attachants. Il s’agit d’un film au croisement du manga et du dessin animé de super-héros américain, qui joue notamment sur le comique de situation.

Pourquoi on aime : pour Baymax, parce que c’est le robot le plus gros, moelleux et attentionné que l’on ait pu voir. Pour la qualité de l’animation, parce que les images sont fluides et esthétiquement très belles.

 


8. Kuzco, l’empereur mégalo

55872944ea116-kuzco

Sorti en 2000, Kuzco est le 68ème long-métrage d’animation Disney. L’empereur avide et immature Kuzco se retrouve au cœur d’un complot mis en place par l’infâme Yzma et son sous-fifre Kronk. Transformé en lama par une potion maléfique, l’empereur devra compter sur l’aide de Pacha, un paysan dont la famille et le domicile sont menacés par les projets d’un parc d’attractions en l’honneur de Kuzco. Haut en couleurs, Kuzco est un film à l’humour à la fois simple et dérangé. Il offre une morale assez forte sur le développement de l’amitié et la compassion malgré les différences d’opinions et d’objectifs. On y retrouve également l’illustration de problèmes sociaux dans la confrontation entre le pouvoir impérial et le bas-peuple.

Pourquoi on aime : pour les blagues, parce qu’elles ne s’épuisent jamais, même si on voit le film des dizaines de fois. Pour Pacha, parce que c’est un personnage tout simplement bon, auquel on peut s’identifier. Pour la morale finale, parce qu’on découvre que l’homme le plus exécrable du monde est toujours capable de changer au contact des autres.

 


7. Aladdin

walt-disney-screencaps-carpet-prince-aladdin-abu-walt-disney-characters-35155171-5000-2719

Sorti en 1992, Aladdin est le 40ème long-métrage d’animation Disney. Aladdin est un petit voleur sévissant dans les rues de la grande cité d’Agrabah. Il se retrouve en la possession d’une lampe magique de laquelle un génie sort pour exaucer trois de ses vœux. Aladdin va alors voir sa vie totalement changer pour conquérir le cœur de la princesse Jasmine, tout en essayant d’échapper aux combines du maléfique Jafar. Inspiré du conte Aladin ou la Lampe Merveilleuse et du film Le Voleur de Bagdad, Aladdin est le premier film d’animation Disney à nous entraîner au Moyen-Orient. Entre tapis volant, lampe magique et tempêtes de sable, on retrouve des personnages à la fois attachants et drôles. Les objets magiques et les animaux (le perroquet Iago et le singe Abu) jouent beaucoup dans l’aspect humoristique du film, car le comique muet est souvent appréciable dans les histoires destinées aux enfants.

Pourquoi on aime : pour les musiques, parce que la bande originale a été récompensée d’un Oscar et qu’elle le mérite amplement. Pour le génie, parce que le personnage est hilarant et que sa voix dans la version originale est celle de Robin Williams. Pour la géographie, parce que le Moyen-Orient est sous-représenté dans les films diffusés en France, notamment les films pour enfants.

 


6. Mulan

mulan

Sorti en 1998, Mulan est le 54ème long-métrage d’animation Disney. Fa Mulan est une jeune chinoise décidant de changer sa destinée et de ne pas se marier. Lorsque la guerre se déclare entre la Chine et les Huns, elle prend la place de son père dans l’armée en se travestissant en homme. À ses côtés, un dragon maladroit gardien de la famille Fa nommé Mushu et un criquet porte-bonheur, Cri-kee, vont tenter tant bien que mal de l’aider à passer inaperçue. L’animation de Mulan est dans l’ensemble très réussie, même si elle a été plutôt critiquée par une presse inhabituée à ce genre lors de la sortie. Inspirée de la légende chinoise de Hua Mulan, l’intrigue est puissante : on parle ici d’une jeune fille qui cherche à la fois à sauver son père et à chambouler les codes sociaux. Drôle et émouvant, Mulan est devenu un film Disney incontournable !

Pourquoi on aime : pour Mulan, parce que c’est une jeune femme forte et émancipée dans une culture qui va dans le sens contraire. Pour les musiques, parce que les influences des musiques asiatiques se font ressentir et apportent réellement une beauté à la bande originale. Pour les arts martiaux, parce que ça fait quand même plaisir d’en voir de temps en temps.

 


5. Robin des Bois

robin_des_bois_disney_agenouille_arc

Sorti en 1973, Robin des Bois est le 27ème long-métrage d’animation Disney. Robin est un renard et son mode de vie est simple : voler aux riches pour donner aux pauvres. Lorsque sa tête est mise à prix, Robin, aux côtés de son ami Petit Jean, va s’atteler à ridiculiser le prince Jean, qui a pris place sur le trône de Nottingham. Robin cherchera ainsi à libérer le peuple du joug de ce tyran, tout en séduisant la belle Marianne. Inspiré de la légende de Robin des Bois et des récits du Roman de Renart, le film d’animation est l’un de ceux qui ressortent le plus lorsqu’on parle des Disney. Pour l’année de réalisation, l’animation est réussie, relativement fluide. Mais surtout, l’histoire est accrocheuse : quelqu’un qui vole aux riches pour donner aux pauvres, cela attire forcément les âmes généreuses ainsi que les curieux.

Pourquoi on aime : pour la morale, parce que les pauvres méritent parfois tout autant voire beaucoup plus que les riches. Pour les animaux en personnages principaux et leur signification, parce que chaque personnage est à sa place et la présence de chacun a un sens dans cette société.

 


4. Pocahontas : Une légende indienne

55872a475b399-pocahontas

Sorti en 1995, Pocahontas : Une légende indienne est le 45ème long-métrage d’animation Disney. Inspiré de l’histoire réelle d’une enfant indienne, Pocahontas raconte l’histoire d’une jeune femme qui refuse d’épouser l’homme qui lui est promis par son père, le chef de la tribu Powhatan. À la même période, des colons anglais arrivent sur leurs terres. L’indienne Pocahontas va alors rencontrer le civilisé John Smith. Pocahontas : Une légende indienne soulève des questions importantes et pertinentes au sujet de la diversité des peuples et de la façon dont les colonisations se sont effectuées. L’histoire semble relativement proche de l’enfant qui l’a inspirée, à l’exception de l’âge de Pocahontas et de la relation qu’elle entretenait avec John Smith. Coloré, vivant, poétique, Pocahontas est l’un des plus beaux films d’animation Disney.

Pourquoi on aime : pour la bande originale, parce que les sonorités sont tout simplement envoûtantes. Pour Grand-Mère Feuillage, parce qu’il n’y a pas de meilleure conseillère qu’une vieille femme sous la forme d’un arbre. Pour le message social, parce qu’il est important de transmettre l’acceptation des cultures et des communautés drastiquement différentes des nôtres.

 


3. Le Livre de la Jungle

113404

Sorti en 1967, Le Livre de la Jungle est le 24ème long-métrage d’animation Disney. Mowgli, un petit garçon élevé par des loups et ami de la panthère Bagheera. Celui-ci se voit contraint de retourner dans son village d’humains pour échapper au terrible tigre Shere Khan. Sur son chemin, il va rencontrer de nombreux animaux de la jungle, comme l’ours Baloo, le serpent Kaa ou encore l’orang-outan Louie, le roi des singes. Le Livre de la Jungle est tiré du livre du même nom de Rudyard Kipling et en suit assez fidèlement le récit relaté. Il se trouve également que ce film est le dernier sur lequel Walt Disney lui-même ait été impliqué à la réalisation, puisqu’il est malheureusement décédé 10 mois avant sa sortie. Présentant le premier décor tropical pour Disney, on peut admettre que le défi est très bien relevé.

Pourquoi on aime : pour les paroles des chansons, parce qu’il en faut peu pour être heureux. Pour le Roi Louie, parce qu’il fait du beatbox et que le personnage est très drôle, même si parfois un peu fou. Pour le message d’amitié, parce que Mowgli et Baloo sont trop adorables.

 


2. Les Aristochats

20193422

Sorti en 1970, Les Aristochats est le 25ème long-métrage d’animation Disney. Trois chatons et leur mère sont désignés héritiers de la fortune d’une vieille dame parisienne. Mais malheureusement pour Marie, Toulouse, Berlioz et Duchesse, le majordome ne l’entend pas de cette oreille et va tout faire pour mettre la main sur cet héritage en faisant disparaître les chats. Les Aristochats marque le début d’une ère de déclin pour les studios Disney, mais il est pourtant aujourd’hui parmi les films d’animation Disney les plus populaires et les plus appréciés. Jugé à sa sortie trop commun par rapport aux autres productions Disney, le film était pourtant le dernier scénario initié par Walt Disney. Les Aristochats devait à l’origine être un long-métrage en prise de vue réelle lorsqu’il a été proposé aux studios Disney, mais l’un des subalternes de Walt Disney avait réfuté l’idée et le film est donc devenu un film d’animation. Et ils ont bien fait, car aujourd’hui, Les Aristochats  est devenu un incontournable, au point de se retrouver sur la deuxième marche de notre classement !

Pourquoi on aime : pour les chatons, parce qu’ils sont vraiment mignons, on ne va pas se mentir. Pour les chansons, parce que Tout le monde veut devenir un cat est une chanson devenue culte et que de toute façon, les musiques jazz passent toujours bien. Pour le scénario, parce qu’un majordome qui cherche à surpasser des chats dans le testament de sa patronne, c’est tout de même assez ridicule.

 


1. Le Roi Lion

roi-lion-1994-10-g

Sorti en 1994, Le Roi Lion est le 43ème long-métrage d’animation Disney. Vous l’attendiez, le voilà : l’incontournable numéro 1 des Disney. Le Roi Lion est l’histoire d’un jeune lionceau, Simba, fils du roi Mufasa. Simba se retrouve confronté bien trop tôt à la perte douloureuse de son père et part s’exiler pour cacher sa culpabilité sous les conseils de son oncle, le cupide Scar. Mais la vie va placer des rencontres sur son chemin, qui ne manqueront pas de le ramener bientôt chez lui. Très touchant, très triste par moment, le film aux allures colorées et joyeuses a en vérité un fond relativement sombre. Le Roi Lion traite à la fois de la question de la famille, de l’amitié, du goût pour l’aventure, de l’honneur et de tant d’autres choses. Comme pour Robin des Bois, les studios ont choisi de mettre en scène des animaux, mais cette fois-ci dans les conditions naturelles des animaux de la savane.

Pourquoi on aime : pour les musiques, parce qu’elles sont composées par le grand Hans Zimmer et que les influences des instruments africains donnent une dimension géniale à l’univers musical. Pour Rafiki, parce que ce singe plus qu’étrange donne de bons conseils tout en parlant de manière très drôle. Pour l’histoire, parce que mine de rien, Le Roi Lion est une adaptation d’Hamlet et ces animaux de la savane sont extrêmement géniaux.

 


tumblr_n5gknhr0rz1tae32wo1_500

Walt Disney est à l’origine des rêves de notre enfance grâce à la création des studios Disney. À la base en collaboration avec son frère, Walt Disney s’est approprié la fondation, mais ce fut au final pour le plus grand bonheur des enfants de nombreuses générations.

Laissez votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.