Trailer de « #Female Pleasure » : il est temps pour les femmes de se faire entendre

Trailer de « #Female Pleasure » : il est temps pour les femmes de se faire entendre

« Les femmes doivent se rappeler que leur corps leur appartient. »

Ce week-end au Festival de Locarno, la réalisatrice suisse Barbara Miller a présenté son documentaire militant #Female Pleasure, décrit comme « un plaidoyer pour la libération de la sexualité féminine au XXIème siècle ». Ce film documentaire féministe apparaît évidement en écho au mouvement #MeToo qui avait suscité beaucoup d’intérêt pour contrer les violences, humiliations et agressions sexuelles faites aux femmes. En effet, une grande question se pose dès le début de la bande-annonce : « qu’a-t-il pu se passer il y a des milliards d’années pour qu’ils se sentent obligés d’infliger ceci à nos corps ? »

Dans son documentaire, Barbara Miller suit cinq femmes issues de pays, cultures et religions différentes pour mettre en évidence « la plus vieille injustice du monde ». Dans la bande-annonce de son film, plusieurs phrases chocs viennent s’accrocher à nos oreilles dans le but très clair d’éveiller les consciences : « En tant que femme, je savais que j’étais une menace pour ce monde » ou encore « Le patriarcat est une religion universelle ». La réalisatrice a bien entendu tenu à préciser au magazine Variety que #Female Pleasure n’agit pas pour dénoncer ou comparer l’impact des religions sur les femmes et leurs corps, mais bien pour montrer le contrôle masculin universel sur les libertés des femmes et « la diabolisation de leur corps et leur sexualité ».

#Female Pleasure est attendu au mois de novembre dans les salles de cinéma suisses, allemandes et autrichiennes, mais n’est pas prévu pour une sortie en France.

Bande-annonce : #Female Pleasure

Laissez votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.