Star Wars : le spin-off sur Boba Fett est-il une bonne idée ?

Star Wars : le spin-off sur Boba Fett est-il une bonne idée ?

Cela a été confirmé il y a peu : Boba Fett aura son propre spin-off, devenant le troisième personnage de la saga Star Wars sur lequel Lucasfilm se concentrera (après Han Solo et Obi Wan Kenobi). Si James Mangold, le réalisateur choisi par Disney et Lucasfilm, sera surement des plus compétent, nous pouvons toutefois nous poser une question : le choix du personnage est-il judicieux ? Focus ! 

Boba Fett est un personnage très apprécié des fans de Star Wars. Ce chasseur de prime vêtu d’une armure mandalorienne fait partie de ces icônes de la pop-culture reconnaissables au premier coup d’œil. Apparu pour la première fois dans Star Wars 5 – L’Empire contre-attaque (même s’il a été rajouté dans Star wars 4  Un Nouvel Espoir à l’occasion des rééditions), ce personnage n’était à la base qu’un élément tertiaire de l’intrigue, pas vraiment développé en terme d’histoire. Pour preuve, celui-ci se retrouve gobé par le Sarlacc de manière bien stupide dans Star Wars 6 – Le retour du Jedi… Mais coup de théâtre : les fans adorent ce personnage, amenant à une flopée de comics sur lui. C’est donc en toute logique que Disney et Lucasfilm ont décidé de surfer sur cette vague de popularité avec un film lui étant totalement dédié. Si l’idée est plutôt intéressante à la base, il se pourrait toutefois que ce choix soit une erreur stratégique. 

Boba est quand même bien badass !

Ça n’aura pas échappé à grand monde : Solo – A Star Wars Story est un échec cuisant au box-office mondial, obligeant même Lucasfilm a revoir son calendrier pour les années à venir. Et cet échec est survenu malgré le fait qu’Han Solo soit un des personnages préférés du public de Star Wars. Certes plusieurs paramètres sont à prendre en compte s’agissant de ce flop, mais le fait est que si un spin-off sur un personnage central se plante, il est très dangereux de la part de Lucasfilm d’en faire un sur un personnage aussi peu important. Alors oui, Boba Fett a une fanbase déjà bien développée parmi les fans de Star Wars, mais les fans de l’Univers Étendu restent un public de niche, pas suffisamment nombreux pour rentabiliser à eux seuls un film d’une telle envergure. Si Rogue One – A Star Wars Story a dépassé le milliard de dollars au box-office mondial, c’était parce-qu’il avait su intéresser le grand public. Une histoire sur Boba Fett pourrait-elle faire de même ? Le doute est permis. 

Une autre question est à se poser concernant Boba : quelle période serait intéressante à traiter ? Après tout, sa genèse a déjà été abordée dans la Prélogie et sa formation en tant que chasseur de prime a été montrée dans The Clone Wars. Dans la Trilogie Originale, il est le badass que nous connaissons et il n’y a plus besoin de développer grand chose. Peu de marge de manœuvre pourrait donc être laissée à l’équipe artistique du film. L’idée la plus judicieuse pourrait être de parler de la période entre l’Episode V et l’Episode VI, comme le faisait l’histoire Les Ombres de l’Empire. Sinon, le film pourrait aborder son histoire après l’Episode VI car sachez-le : Boba a survécu à son voyage à l’intérieur du Sarlacc. Ou alors peut-être que le film ira dans une direction totalement différente et saura nous surprendre. 

Boba Fett en mode casse-croûte pour le Sarlacc

Un point positif est cependant à prendre en compte, à savoir le réalisateur choisi. James Mangold est en effet à l’origine du récent et excellent Logan, qui fut le coup de poing super-héroïque de l’année 2017. Mangold est un réalisateur talentueux et saura surement être créatif s’agissant de Boba Fett. Quand on voit le western qu’il a réussi à faire avec Logan, on ne peut que fantasmer sur le western galactique qu’il pourrait créer avec Boba Fett. A l’origine, c’était Josh Trank (Chronicle) qui était pressenti pour gérer ce spin-off, mais divers problèmes incluant Les 4 Fantastiques qu’il a réalisé l’ont apparemment blacklisté auprès des grosses productions (pour le moment tout du moins). Une autre chose pourrait également être intéressante dans le cadre de ce spin-off, à savoir la réapparition d’Han Solo jeune (peut-être pourrions nous y découvrir une certaine rivalité entre le contrebandier et le chasseur de prime). 

En bref : ce spin-off sur Boba Fett est plein de potentiel, mais c’est un pari très risqué de la part de Disney et Lucasfilm. Comment les géants de la production éveilleront l’intérêt des spectateurs vis-à-vis de ce personnage ? Nul ne peut le dire. En attendant d’en savoir plus, découvrez les indices indiquant qu’un spin-off sur Dark Maul pourrait être secrètement en préparation. Et on peut le dire : un spin-off sur Dark Maul, ça pourrait être particulièrement cool ! 

2 Comments on this Post

  1. Ce pari est suicidaire, et Disney prouve que la seule chose qu’ils savent faire de cet univers, c’est une tonne de fan service servit en mode fast food bien gras et sans saveur. Boba Fett est un personnage de cosplay, mais il n’a pas de personnalité forte, sa morale est plus que douteuse (ça reste un antagoniste qui tuerait des innocents pour de l’argent), et son histoire est déjà pas mal connue. Bref, mauvaise idée. Très mauvaise idée. Disney en est encore a essayer de comprendre pourquoi son précédent film s’est cassé la gueule magistralement, et voilà qu’ils n’attendent même pas d’analyser les raisons de ce fiasco qu’ils remettent ça !
    Ce film sera probablement le premier Star Wars de l’histoire qui ne me poussera pas dans les salles de ciné. Je suis plus hypé par le season final de TCW. Ce film est un fiasco annoncé qui ne dépassera pas les entrées de solo (et qui risque même de faire bien pire…)

    Répondre
    • Il est vrai que Disney a fait des erreurs concernant certains choix artistiques et un film sur Boba Fett semble en effet suicidaire.
      Il faut donc espérer que les Trilogies à venir parviendront à se défaire de cette fâcheuse tendance.
      Toutefois, même si Boba Fett est loin d’être le personnage le plus intéressant, le choix du réalisateur (James Mangold) pourrait faire la différence, aussi bien en terme d’histoire que de réalisation.
      Gardons espoir même s’il est vrai qu’un film sur Boba Fett risque d’être encore plus désastreux que Solo en terme d’entrées.

      Répondre

Laissez votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.