Les sorties ciné de ce mercredi 15 novembre

Les sorties ciné de ce mercredi 15 novembre

Cette semaine c’est bien entendu la sortie de Justice League qui est très attendue. Mais en dehors de ce mastodonte, d’autres films vont tenter de se faire remarquer par le public : 

 

Justice League de Zack Snyder 

Avec son casting démentiel dominé par Ben Affleck, Zack Snyder (Batman V Superman) prend le pari fou d’adapter la Justice League au cinéma. Le concurrent de Marvel, DC Comics, tente de lancer définitivement son DCEU depuis Man of Steel, avec plus ou moins de réussite. Justice League en est l’étape indispensable. La Warner n’est pas forcément parvenue à convaincre en quatre films, surtout que Marvel a quelques années d’avance avec Avengers. Le film, découpé en deux parties, a également eu quelques soucis de production, puisque Zack Snyder a dû arrêter le tournage de la seconde partie, remplacé par Joss Whedon le réalisateur de…Avengers

Le projet Justice League est dans les cartons d’Hollywood depuis 2007. Il est d’abord passé entre les mains de George Miller (Mad Max Fury Road) avant d’être abandonné. Il a ensuite été question que les Wachowski (Matrix) s’emparent du projet, avant qu’il ne soit finalement relancé par Zack Snyder. La Warner n’a plus le droit à l’erreur, Justice League est LE film à ne pas rater. 

 

Happy Birthdead de Christopher Landon

Le réalisateur du très drôle Manuel de survie en apocalypse zombie revient ce mercredi avec un film d’horreur reprenant l’idée d’Un jour sans fin. Une jeune fille est coincée dans une boucle temporelle. Chaque jour elle se fait tuer par le même assaillant. Tel les niveaux d’un jeu vidéo, comme dans Edge of Tomorrow, elle va aller de plus en plus loin chaque nuit. Ce film de seconde zone, qui ne se repose pas sur une tête d’affiche, met en avant un concept déjà vu mais à fort potentiel.

Scott Lobdell, le scénariste d’Happy Birthdead, est un auteur de BD à succès à qui on doit notamment Uncany X-Men, ce qui laisse présager un style vidéo ludique performant. La difficulté principale d’Happy Birthdead a été d’éviter la redondance et de toujours surprendre le spectateur, comme l’explique le réalisateur Christopher Landon : 

« Quand un personnage revit sans cesse la même journée, on peut facilement tomber dans un piège. Comme les mêmes événements se répètent, le spectateur – et le protagoniste – savent ce qui va se passer. Du coup, dès que le cadre de la journée fatidique est mis en place, on a fait dévier Tree, notre héroïne, de sa trajectoire. Elle tente de déjouer sa propre mort et, dès lors, entraîne le spectateur sur des pistes totalement inattendues. »

 

Maryline de Guillaume Gallienne 

Après son énorme succès Les garçon et Guillaume, à table! Guillaume Gallienne revient derrière la caméra avec sa nouvelle réalisation portée par Adeline D’Hermy et Vanessa Paradis. Guillaume Gallienne s’est inspiré de la vie d’une femme rencontrée il y a plus d’une décennie, pour raconter cette folle escapade à Paris de cette jeune femme espérant devenir actrice.  

« Ça fait quinze ans que je veux filmer cette histoire. Elle m’a été inspirée par une femme que je connais et qui m’a raconté sa vie. J’ai porté son récit en moi pendant tout ce temps. Mais ma mémoire en a fait autre chose. »

Après s’être mis en scène dans Guillaume et les garçons, à table !, Guillaume Gallienne s’efface derrière la caméra et laisse la place à un personnage féminin : 

« (…) j’ai surtout ressenti ce qu’est la difficulté d’être une femme. C’est pourquoi Maryline s’achève sur Cette blessure de Léo Ferré. C’est L’Origine du monde de Courbet en chanson ! Ce film est une histoire de femme. Et d’ailleurs, j’adore toutes les femmes de ce film. »

 

Le Musée des Merveilles de Todd Haynes

Après Carol, Todd Haynes réunit encore deux actrices à l’écran : Julianne Moore et Michelle Williams. Le Musée des Merveilles est l’adaptation cinématographique du roman illustré pour enfants « Wonderstruck » de Brian Selznick, publié en 2011. Présenté en Compétition au Festival de Cannes de l’année 2017, Le Musée des Merveilles a ému la critique, à défaut de convaincre le Jury qui ne lui a pas attribué de prix.

Sorties en bref : 

  • Par Instinct avec Alexandre Lamy 
  • M de Sara Forestier 
  • L’Etoile de Noël de Timothy Reckart
  • Diane a les épaules de Fabien Gorgeart
  • Simon et Théodore de Mikael Buch
  • Khibula de George Ovashvili

Laissez votre commentaire