« Les Indestructibles 2 » : le juste équilibre entre la vie familiale et la vie de super-héros, « c’est vraiment ce qui en fait un film incroyable ! »

« Les Indestructibles 2 » : le juste équilibre entre la vie familiale et la vie de super-héros, « c’est vraiment ce qui en fait un film incroyable ! »

Jeudi 14 juin 2018. Le réalisateur américain Brad Bird, et les producteurs Nicole Grindle et John Walker étaient de passage à Paris afin de participer à une conférence de presse. Le but de cette réunion ? Faire la promotion de leur film, Les Indestructibles 2, pour sa sortie à venir !

Voilà maintenant 14 (très) longues années que l’on guette sagement le retour de la famille Indestructible sur grand écran. Autant dire que plus la date de sortie du second film approche, plus l’excitation se fait ressentir Et pour avoir eu la chance de le voir en exclusivité, on peut vous affirmer que l’attente en valait la peine !

Mais malgré tout, nous ne sommes pas ici pour en faire la critique (pas encore). Aujourd’hui, on va se contenter de vous donner un premier aperçu du film, en s’efforçant de ne pas vous en dire trop, et de vous donner encore plus envie de le voir !

Un film de super-héros, mais pas que…

Est-il vraiment nécessaire de rappeler la thématique des films Les Indestructibles ? Face à toute l’agitation qu’engendre la sortie du nouveau long-métrage, on ne voit pas qui pourrait ne jamais avoir entendu parler de l’histoire de cette famille hors du commun ! Et ce, malgré le nombre incalculable de films mettant en scène des personnages avec des super-pouvoirs…

Pourtant, il faut savoir que pour Brad Bird, cette floraison de films de super-héros a quelque peu freiné son enthousiasme lors de la préparation des Indestructibles 2 ! (Voilà qui pourrait en partie expliquer les 14 ans d’attente…) Le réalisateur a notamment expliqué : « Les films d’animation, ça se travaille sur plusieurs années. À l’époque où on a commencé, je sentais déjà qu’il y avait trop de films de super-héros. Et nous, on allait arriver à peu après tout le monde, quand les gens en auraient marre de tout ça… Je dois avouer que ça m’a un peu dérangé. Disons… pendant une heure ! Et après j’ai réalisé que la raison pour laquelle j’ai été intéressé par cette idée en premier lieu, c’était vraiment dans l’optique d’utiliser cette notion de super-héros dans un contexte familial. »

© The Walt Disney Company France

Et en évoquant l’aspect familial du film, celui-ci a mis le doigt sur une problématique de taille : celle de la place de la famille dans Les Indestructibles 2. Si elle faisait déjà partie du premier film, cette thématique sera d’autant plus présente dans ce second volet. « C’était un vrai défi de trouver l’équilibre entre la dynamique familiale et le côté super-héros. Mais je pense que c’est justement ça qui rend le film dynamique et qui en fait une expérience cinématographique amusante. » Une idée que soutient totalement le producteur John Walker :

« Ce qu’il fallait en fait, c’était de rapidement revenir à la normalité lorsque qu’on partait dans le côté super-héros et, inversement, rapidement revenir aux super-héros lorsqu’on se penchait sur la normalité. Donc le juste équilibre entre ces deux aspects, c’est vraiment ce qui en fait un film incroyable ! »

Les personnages

On l’aura donc bien compris, Les Indestructibles 2 promet des retrouvailles intenses avec la famille Parr. Et si tout le monde se fait une joie de renouer avec Bob, Helen, Violet, Flèche et Jack-Jack, il y a un autre type de personnage qui nous fait trépigner d’impatience… Un indice ? On adore les détester !

Eh oui, les méchants ont également un rôle important dans ce genre de long-métrage… Dans cette suite, on va donc enfin découvrir qui est cette taupe bizarroïde qui avait fait une entrée fracassante lors du final de Les Indestructibles. Mais on va également faire la rencontre d’un nouveau vilain, l’Hypnotiseur. Et ce dernier porte un message bien particulier : celui de l’addiction aux nouvelles technologies et aux écrans. « Pour moi, les meilleurs méchants sont ceux qui ont un avis engagé. Et ce point de vue qu’ils ont, doit avoir du sens même si ce qu’ils font est mal », explique notamment Brad Bird. « C’est ce qui les rend beaucoup plus crédibles. »

Capture d’écran de la 2e bande-annonce des Indestructibles 2

Alors, il serait facile de parler durant des heures de nos personnages préférés… Néanmoins, il y a un dernier point que l’on doit évoquer concernant les apparitions dans ce second film.

Ces derniers temps, vous avez peut-être entendu des rumeurs concernant un possible caméo avec le chanteur Usher ? Laissez-nous vous dire qu’elles étaient fondées ! Et à la question : pourquoi une collaboration aussi inattendue ? Brad Bird a répondu avec humour : « Il n’a pas arrêté de nous contacter ! C’est un grand fan de Les Indestructibles. Il voulait vraiment être dedans, sauf qu’on n’avait pas vraiment de rôle à lui donner. Mais on a pensé à un petit truc. On lui a proposé et il était très content. On était d’ailleurs étonné car il a été très impliqué d’un point de vue créatif  ! C’est lui qui a eu l’idée du déroulement de son apparition ».

La réalisation du film

Concernant la réalisation du long-métrage, Brad Bird avoue avoir été inspiré des films de son enfance : « À cette époque, les films de super-héros n’étaient pas vraiment bien faits… Du coup pour les Indestructibles, je me suis beaucoup plus inspiré des films d’espionnage, car c’est dans ces films qu’il y avait les vrais méchants ».

© The Walt Disney Company France

Seulement, pendant la conception des Indestructibles 2, le réalisateur américain a dû faire face à un enjeu de taille : les attentes de son public suite au succès du premier !

« À chaque fois qu’un film est vraiment très apprécié, il y a cette chose bizarre qui se produit… Vous savez, j’essaye vraiment de ne pas prêter attention à internet et ce qui se dit dessus, mais parfois je ne peux m’en empêcher. Et je remarque alors qu’il y a toujours des gens pour dire « J’ai vraiment aimé le premier film, tu n’as pas intérêt à me décevoir pour le deuxième ! ». Je dois dire que ce genre de comportement n’incite vraiment pas à la créativité… C’est même plutôt l’inverse ; en tant que réalisateur, on aura plus tendance à se dire que si quelque chose a bien marché dans le premier film, alors il faudra le replacer dans le suivant. Personnellement, j’essaye de prendre une certaine distance avec ça et de me demander ce que MOI je voudrais voir à l’écran ! »

Et alors que la fin de la conférence approche, LA question dont tout le monde (et même vous) attendait le verdict est enfin posée : y aura-t-il, oui ou non, un troisième film ? Autant dire qu’on s’est senti légèrement frustrés en entendant la réponse de John Walker… « On ne sait pas… Il faut déjà qu’on lance le deuxième avant de considérer cette option ! » Mais Brad Bird a tout de même réussi à nous arracher un rire en répliquant avec humour : « C’est comme si vous rentriez dans une maternité et que vous alliez voir une jeune maman, qui vient de passer 16 heures à accoucher, pour lui demander à quand sera le prochain bébé ! ».

En attendant de savoir si nous reverrons un jour notre famille de super-héros préférée, apprécions déjà la sortie en salle, le 4 juillet prochain, du tant attendu Les Indestructibles 2. Et pour patienter avant la date fatidique, (re)découvrez la première bande-annonce ICI, et la deuxième JUSTE ICI !

Laissez votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.